Citations ufologiques

Voir aussi les citations sur la croyance ou sur le doute, sur la science ou sur sa méthode ou encore sur le témoignage.

  1. C'est seulement lorsque tous les faits sont présentés qu'une évaluation correcte peut être faite Ruppelt, Edward J.Ruppelt, Edward J. Le Rapport sur les Objets Volants Non Identifiés, 1956

    It is only when all of the facts are laid out that a correct evaluation can be made Ruppelt, Edward J.Ruppelt, Edward J. The Report on Unidentified Flying Objects, 1956

  2. Et ici, je m'aventurerai à affirmer, que, après avoir parcouru tous les récits que j'ai pu trouver de ces phénomènes, je n'ai rencontré aucun cas bien garanti d'un tel événement : non pas qu'ils soient imaginaires, mais que, si l'on considère la fréquence de ces apparitions, si ces météores sont vraiment tombés, il devrait y avoir depuis longtemps une preuve claire de ce fait, au point de ne laisser aucune place au doute aujourd'hui Pringle, John : "Some Remarks upon the Several Accounts of the Fiery Meteor (Which Appeared on Sunday, the 26th of November, 1758) and upon Other Such Bodies", Philosophical Transactions of the Royal Society, vol. 51, Part I (1760), pp. 259-274. Citation at 272.

    And here I will venture to affirm, that, after perusing all the accounts I could find of these phenomena, I have met with no well-vouched instance of such an event: nor is it to be imagined but that, considering the frequency of such appearances, if these meteors had really fallen, there must have been long ago so strong evidence of the fact, as to leave no room to doubt of it at present Pringle, John : "Some Remarks upon the Several Accounts of the Fiery Meteor (Which Appeared on Sunday, the 26th of November, 1758) and upon Other Such Bodies", Philosophical Transactions of the Royal Society, vol. 51, Part I (1760), pp. 259-274. Citation at 272.

  3. C'est un grand pas de fait dans l'étude de la nature, que de savoir examiner un phénomène dont on ne voit encore aucune explication complète, et cette sorte de courage n'appartient qu'aux hommes les plus éclairés Biot, Jean-Baptiste : "Relation d'un voyage fait dans le département de l'Orne pour constater la réalité d'un météore observé à l'Aigle le 6 floréal an XI", Edition Baudouin, thermidor an XI

    It is a big step made in the study of nature to be able to examine a phenomenon no full explanation of which can yet be entertained, and a courage of this sort can belong only to the most enlightened of men Biot, Jean-Baptiste : "Relation of a voyage made in the department of the Orne in order to verify the reality of a meteorite observed at L'Aigle on the 6th of Floréal of the year XI", Edition Baudouin, thermidor an XI

  4. Toujours, dans les questions douteuses, l'ignorant croît, le demi-savant décide, l'homme instruit examine : il n'a pas la témérité de poser des bornes à la puissance de la nature Biot, Jean-Baptiste : "Relation d'un voyage fait dans le département de l'Orne pour constater la réalité d'un météore observé à l'Aigle le 6 floréal an XI", Edition Baudouin, thermidor an XI

    Always, when faced with doubtful questions, the ignorant believes, the half-learned decides, the educated man examines: he does not have the temerity to pretend to put limits to the power of nature. Biot, Jean-Baptiste : "Relation d'un voyage fait dans le département de l'Orne pour constater la réalité d'un météore observé à l'Aigle le 6 floréal an XI", Edition Baudouin, thermidor an XI

  5. Non seulement l'univers est plus étrange que nous imaginons, mais il est plus étrange que nous ne puissions l'imaginer Sir Arthur Eddington
  6. Nous sommes seuls, absolument seuls sur cette planète improbable : et, parmi toutes les formes de vie qui nous entourent, pas une, à l'exception du chien, n'a passé d'alliance avec nous Maurice Maeterlinck
  7. Jusqu'à ce qu'ils viennent nous voir de leur planète, j'attends patiemment. Je les entends dire : Ne nous appelez pas, on vous appellera Dietrich, Marlène : Marlène Dietrich ABCs, "Venus"

    Until they come to see us from their planet, I wait patiently. I hear them saying: Don’t call us, we’ll call you Dietrich, Marlène : Marlène Dietrich ABCs, "Venus"

  8. Il semblait fantastique qu'il puisse y avoir une telle chose. Au début la tentation était de dire que tout cela était insensé, une série d'illusions d'optique. Mais il y a eut tellement de signalements de la part d'observateurs responsables qu'ils ne peuvent être ignorés. Il semble difficilement possible que tous ces signalements puissent être dûs à des illusions d'optique Mackenzie, J. C. (Dr., président du Comité de Contrôle à l'Energie Atomique du Canada, ancien président du Conseil National de Recherche canadien), 1952
  9. Les chercheurs sur les ovnis sont pris dans une situation paradoxale classique : lorsqu'ils cherchent des fonds pour recueillir des éléments solides, les critiques mettent en avant l'absence d'éléments solides Josef Allen HynekHynek, Josef Allen, "The UFO Phenomenon: laugh, laugh, study, study", Technology Review, juillet 1981, pp. 50-58
  10. Mais un esprit ouvert ne signifie pas crédulité ou une suspension des facultés logiques qui constituent le plus grand bien de l'homme Menzel, Donald H.Menzel, Donald H. & Boyd, Lyle B. : The world of flying saucers: a scientific examination of a major myth of the space age, New York: Doubleday, 1963

    But an open mind does not mean credulity or a suspension of the logical faculties that are man's most valuable asset Menzel, Donald H.Menzel, Donald H. & Boyd, Lyle B. : The world of flying saucers: a scientific examination of a major myth of the space age, New York: Doubleday, 1963

  11. Le ridicule ne fait pas partie de la méthode scientifique et on ne devrait pas dire au public que c'est le cas Hynek, Josef AllenHynek, Josef Allen : "Unusual Aerial Phenomena", Journal of the Optical Society of America, .

    Ridicule is not a part of the scientific method and the public should not be taught that it is Hynek, Josef AllenHynek, Josef Allen : "Unusual Aerial Phenomena", Journal of the Optical Society of America, .

  12. Nous devons même être prêts à admettre que le cadre scientifique, en raison de sa logique infernale, exclut certaines classes de phénomènes, parmi lesquels pourraient se trouver les ovnis Josef Allen Hynek, The UFO experience - A Scientific Inquiry, 1972
  13. Nous marchons tous au milieu de secrets, entourés de mystères. Nous ne savons pas ce qui se passe dans l'atmosphère qui nous entoure ; Nous ne savons pas quelle relation elle a avec notre esprit Vitoux
  14. Cependant, je suggèrerai qu'une quantité suffisamment grande de "données" d'observations d'ovnis ne peut être approchée de manière adéquate à travers les biais logiques ou conventionels. En fait, beaucoup d'éléments liés aux ovnis sont de nature si bizarre qu'ils défient la logique et notre façon moderne d'appréhender la réalité. Se reposer sur les seules logique et conventions admises revient à fermer la porte à d'autres approches possibles de l'analyse de l'ensemble de ces éléments Richard F. Haines : Observing UFOs, p. 15
  15. Si quelqu'un devrait garder un esprit ouvert sur une question jusqu'à ce que des données suffisantes aient été recueillies pour s'en occuper, c'est bien le scientifique Richard F. Haines, Observing UFOs, p. xvi
  16. Jusqu'à ce que nous comprenions la véritable nature du cœur du phénomène ovni, il semble complètement raisonnable de considérer que tout ce qui se trouve au sein de l'univers obéit aux mêmes lois physiques. Mais il n'est pas pour autant logique de considérer que les humains connaissent tout ce qui est possible de savoir sur l'ensemble de ces lois physiques Richard F. Haines, Observing UFOs, p. 17
  17. Le bon sens en tant que 1ʳᵉ étape dans l'interprétation des données ovnis (...) est un critère raisonnable. Mais si le bon sens doit être le dernier critère (disponible), alors nous pourrions par inadvertance ignorer un élément qui semble violer notre compréhension de bon sens du monde qui nous concerne Richard F. Haines, Observing UFOs, p. 19
  18. Il est une voie médiane, périlleuse par les exigences draconiennes qu'elle suppose : effort individuel, solitude méditative, prudence méthodologique, recherche du témoignage direct ou de la source historique originelle, élimination méticuleuse de ses a priori personnels, absence de croyance préalable, pluridisciplinalité basique concernant les sciences du ciel et de l'homme, sans oublier l'histoire de l'Humanité dans ses événements fondateurs ou déclencheurs, les états extraordinaires de la conscience, la problématique évolutive (mathématique) de la planète, etc. Michel Picard : Les ovnis - laboratoire du futur, p. 13
  19. Le phénomène signalé est quelque chose de réel et non visionnaire ou fictif Nathan F. TwiningTwining, Nathan F., Memorandum au général Schulgen, George, F.,

    The phenomenon reported is something real and not visionary or fictitious Nathan F. TwiningTwining, Nathan F., Memorandum to general Schulgen, George, F.,

  20. La seule manière de tuer ou nier l'idée extraterrestre est de tuer ou nier les données Paul R. HillHill, Paul R., Unconventional Flying Objects, p. 253

    The only way to kill or deny the extraterrestrial idea is to kill or deny the data Paul R. HillHill, Paul R., Unconventional Flying Objects, p. 253

  21. Notre base de données déborde. Chaque année, nous recevons un vaste nombre de rencontres devant faire l'objet de recherches... Ecarter ces récits est comme trébucher sur le bord d'un événement inconnu et peut-être dangereux qui est toujours dans son enfance John Auchett, Avant-propos de Encounter de l'abductée australienne Kelly Cahill
  22. Toutes nos convictions les plus réelles sont nées et ont grandi de nos... expériences personnelles Robertson Ballard, cité dans The Other Side par Bishop James A. Pike
  23. On ne fait disparaître un problème en refusant de le poser Sir John Eccles, Evolution du cerveau et apparition de la conscience
  24. Il y a une différence entre être rigoureux et se targuer de sa propre rigueur par sentiment d'insécurité D. Foulkes
  25. Connaisseur : spécialiste qui sait tout à propos d'une chose et rien à propos de tout le reste Ambrose Bierce, Dictionnaire du Diable

    Connoisseur : A specialist who knows everything about something and nothing about anything else Ambrose Bierce, The Devil's Dictionary

  26. Il est raisonnable de vouloir adapter notre intelligence à l'Univers et ridicule et vain de prétendre adapter l'Univers à notre entendement Professeur Robert Tocquet
  27. Oublions ce que nous croyons savoir Rémy ChauvinChauvin, Remy
  28. Pour connaître l'Univers, il faut connaître l'homme N. Berdiaev
  29. Qui expliquera alors l'explication ? Lord Byron
  30. Le but réel du voyage merveilleux est l'exploration plus totale de la réalité universelle Pierre Mabille, Le Miroir du Merveilleux
  31. Dans toute autre génération, une force telle que celle-ci aurait été appelée Dieu. La question religieuse ne quittera pas de sitôt les études sur les ovnis Dr. Barry H. Downing, The Second Coming of Marshall Applewhite, MUFON UFO Journal
  32. [Les histoires de] voyages merveilleux [au Moyen âge] ont offert plus que plaisir, satisfaction de la curiosité, amusement, évasion, terreur et joies ; elles ont offert une explication de l'ensemble de la réalité plus approfondie qu'elle n'était accessible nulle part ailleurs Pierre Mabille, Le Miroir du Merveilleux, cité par Jacques LeGoff dans L'Imagination Médiévale
  33. Il y a besoin d'un grand panneau d'avertissement posté à l'entrée des études sur les ovnis : "L'étude du phénomène ovni n'est PAS un substitut à la croyance religieuse; si vous êtes à la recherche d'une réalisation émotionnelle ou spirituelle, vous ne la trouverez pas ici. Abonné anonyme, Forum Contact, lettre d'information pour abuctés/témoins
  34. Les phénomènes inclassables au sein d'un système deviennent donc des absurdités paradoxales et doivent être tenus pour des contrevérités William James
  35. On devrait tout rendre aussi simple que possible, mais pas plus Albert EinsteinEinstein, Albert
  36. Une discipline... n'est pas essentiellement définissable par le simple groupe de déclarations vraies qu'elle au sujet de ce qui la préoccupe. Elle est aussi essentiellement composée des erreurs acceptables qu'elle fait et rend possibles. Le faux acceptable est ce qui est reconnaissable et identifiable... Hors de la discipline, cependant, des "monstruosités" errantes et des déclarations monstrueuses. Celles-ci semblent être hors de l'administration du paradigme d'autorité, hors des paramètres respectables ; il s'agit de déclarations sauvages, indisciplinées qui semblent néanmoins relativement adéquates Bernard McGrane, Beyond anthropology: Society and the Other
  37. S'ils ne font rien d'autre, les ovnis stimuleront peut-être nos amis universitaires afin qu'ils mènent des recherches sociologiques significatives sur ces sujets Walter Sullivan, dans UFO's: A scientific Debate, ed. Carl SaganSagan, Carl et Thornton PagePage, Thornton
  38. [Dans les controverses] la réalité objective ne peut encore être mobilisée pour le soutien d'une déclaration particulière, car c'est la nature même de la réalité elle-même qui est si controversée... Au moment de la controverse, les voix de la Raison et de la Réalité sont nombreuses Stephan Fuchs, The professional quest for truth
  39. Les personnes amenées à cette ligne de recherche sont d'un intérêt et d'une drôlerie rares dans les diverses manières dont ils se portent mutuellement attention. "Smear" espère continuer de faire la chronique de leurs activités pour longtemps à venir James MoseleyMoseley, James, "Rédacteur-en-chef et toujours commandeur suprême" de Saucer Smear
  40. Le refus absolu du phénomène ovni de s'éloigner ou de venir considérablement plus près de nous en une seule étape nous a conditionné ― nous a initié, si vous voulez ― à entretenir des possibilités extraordinaires sur qui nous sommes au plus profond de nous, et quelles pourraient être les conditions définissant le jeu que nous appelons réalité Thompson, Keith : Spiritual Emergency: When personal transformation becomes a crisis, ed. Stanislav Grof et Christina Gof
  41. À l'échelle du cosmique (...) seul le fantastique a des chances d'être vrai Teilhard de Chardin
  42. C'est donc au moyen de corps invisibles que la nature accomplit son œuvre Lucrèce
  43. Il y a plus de choses dans les cieux et la Terre, Horatio, qu'il n'en est rêvé dans ta philosophie Shakespeare, William : Hamlet, acte 1, scène 5
  44. Les faits ne cessent pas d'exister parce qu'on les ignore Huxley, Aldous: A Note on Dogma
  45. La plupart des données sur les ovnis sont "solides", pas nécessairement comme ce terme serait utilisé par un physicien, mais certainement "plus solides" que la plupart des données utilisées en sciences sociales et dans la pratique légale Déclaration de Josef Allen HynekHynek, Josef Allen à 33ᵉ session de l'Assemblée Générale de l'ONU,
  46. Il doit être accepté qu'un certain type d'objets volants a été observé, bien que leur identification et origine ne soient pas discernables Rapport de renseignement de l'Air U.S. 100-203-79, Analyse des objets volants aux U.S.,
  47. Nous sommes en présence d'un phénomène réellement observé par les témoins. Ce phénomène possède des caractéristiques spécifiques qui ne peuvent être expliquées par aucun phénomène observable connu Claude Poher
  48. Les ovnis ne portent pas de masque. Ils sont exactement ce que nous voyons. Si seulement nous avions le courage de mettre les statistiques de côté et de regarder le phénomène en face, nous le comprendrions peut-être Jacques ValléeVallee, Jacques, Le collège invisible
  49. Nous négligeons avec obstination le vrai problème, le fait que nous sommes, littéralement, le produit de nos propres perceptions Jacques ValléeVallee, Jacques, Les objets célestes, un mythe secret, préface de Mystérieuses soucoupes volantes, de Fernand Lagarde, 1974
  50. Il reste un assemblage impressionnant de faits détaillés, circonstanciés, prouvés, mais incroyables. De leur analyse naîtra la logique d'une structure, mais cette logique sera celle de l'absurde. Cette absurdité du phénomène est son invariant principal Jacques Vallée, Les objets célestes, un mythe secret, préface de Mystèrieuses soucoupes volantes, de Fernand Lagarde, 1974
  51. Des observateurs crédibles observent des objets relativement incroyables John A. Samford, 1952
  52. Ce qui est absolument incomparable est entièrement incompréhensible Buffon, 1769
  53. Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort Gandi, Lettres à l'Ashram
  54. La vérité sort plus facilement de l'erreur que de la confusion Francis Bacon
  55. Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie Jacques Prévert, Spectacle
  56. Aime la vérité, mais pardonne à l'erreur Voltaire, Discours en vers sur l'homme, De la liberté
  57. Les croyants aveugles et les debunkers sont dans le même camp. Aucun ne produit quoi que ce soit de particulièrement utile. La véritable approche scientifique est de se focaliser sur les données plutôt que sur l'interprétation. Nous nous noyons dans trop d'interprétation avec très peu de données Colm KelleherKelleher, Colm, administrateur du NIDS à Las Vegas, UFOs and Llamas, Durango Herald, 2 novembre 2003
  58. Il y a des univers qui sont plus loin de nous que la nébuleuse la plus lointaine et cependant plus près de nous que nos mains et nos pieds Wells, Herbert George : Monsieur Barnstaple chez les Hommes-Dieux
  59. La difficulté est d'ordre scientifique au plus haut point et l'opportunité est l'une des plus riches qui se soient jamais offertes à la science. Il s'agit de conduire nos disciplines techniques vers une nouvelle méthode d'appréhension de la nature Jacques ValléeVallee, Jacques, Les objets célestes, un mythe secret, préface de Mystérieuses soucoupes volantes, de Fernand Lagarde, 1974
  60. Lorsque les faits relatés par ces chroniqueurs concernent des événements rationnels, nous n'avons pas de peine à en accepter les détails ; mais, ont-ils trait à des enfants ravis au firmament, à des géants abominables ou à des soucoupes volantes, aussitôt, notre intérêt et notre sens logique perdent toute perspective Jacques ValléeVallee, Jacques, Les objets célestes, un mythe secret, préface de Mystèrieuses soucoupes volantes, de Fernand Lagarde, 1974
  61. Nous avons suffisamment de documents pour mettre en œuvre des études précises et multiples qui haussent ce problème au niveau de la démarche scientifique Alain Esterle, directeur du GEPAN,
  62. Tant que nous serons coincés entre les fanatiques des extra-terrestres et les sceptiques quasi religieux, nous aurons du mal à progresser de façon positive Jacques ValléeVallee, Jacques, entretien avec Linda Strand
  63. La question dans le cas des ovnis n'est pas de savoir s'il existe une autre vie intelligente dans l'univers, mais si elle a visité la Terre, et si non, ce qui peut alors expliquer les milliers de signalements de lumières et phénomènes étranges qui semblent n'avoir aucune autre explication Marcia S. Smith, L'énigme OVNI, Rapport n° 83-205 SPR, Service de Recherche du Congrès U.S., 1976
  64. Il faut se piquer d'être raisonnable, mais non pas d'avoir raison, de sincérité et non pas d'infaillibilité Joseph Joubert, Carnets,
  65. Quand je vois un homme engoué de la raison, je parie qu'il n'est pas raisonnable Vauvenargues, Réflexions et maximes
  66. Les objets pourraient être un appareil russe. Si c'était le cas, alors les considérations des Sections A et B indiquent que nous aurions beaucoup à nous en faire. Il est de l'opinion de l'auteur que seule une découverte accidentelle d'un degré de nouveauté jamais accompli jusqu'ici pourrait permettre d'expliquer de tels appareils. On peut douter qu'un ennemi potentiel éveille notre curiosité d'une manière si progressive G. E. Valley, Projet "Sign", n° F-TR-2274-IA, Annexe "C", Considérations affectant l'interprétation des signalements d'Objets Volants Non Identifiés
  67. Nous sommes incroyablement légers dans la formation de nos convictions. Mais il suffit qu'on veuille nous persuader qu'elles sont fausses pour que nous devenions ardents à les défendre. Ce ne sont évidement pas les idées elles-mêmes que nous chérissons, mais notre propre estime qui est menacée F. H. Robinson
  68. Pour parvenir à pardonner à la raison le mal qu'elle fait à la plupart des hommes, on a besoin de considérer ce que ce serait que l'homme sans sa raison. C'était un mal nécessaire Chamfort, Maximes et pensées, caractères et anecdotes
  69. Quand on parle de science, on insiste tout le temps sur les quelques scientifiques qui ont révolutionné leur discipline, jamais sur les nombreux scientifiques qui ne révolutionnent rien. En revanche, quand on parle des parasciences, on se focalise sur les amateurs de conspiration à la X-Files au lieu de chercher s'il n'y a pas quelques esprits rigoureux dans le lot. Or, il y en a Lagrange, PierreLagrange, Pierre : Ovni soit qui mal y pense, Libération,
  70. L'explication par des méprises systématiques est aussi économique que l'explication par les pierres volcaniques proposée avant Biot pour expliquer les météorites Pierre LagrangeLagrange, Pierre, Reprendre à zéro - Pour une sociologie irréductionniste des ovnis, Inforespace n° 100,
  71. Il n'y a pas, il n'y a jamais eu la science d'une part, et les mythes de l'autre. La part de savoir pertinent, dans un mythe donné, une tradition millénaire, une pensée sauvage, est probablement aussi grande que la part de mythologie qu'enveloppe avec elle une science donnée. Nous en savons quelque chose, nous autres Occidentaux, gorgés de science depuis des millénaires, et encombrés de toutes parts des farces et attrapes glissées sous ce vocable Michel Serres, La Traduction, p. 258
  72. La théorie reste à faire, mais pour moi, ce fut une leçon, de ne pas rejeter les observations parce qu'elles semblent difficiles à expliquer. Tant de possibilités existent qui auraient été difficilement crues ! De nombreux phénomènes qui sont considérés comme assez extraordinaires et exceptionnels devraient plutôt être qualifiés de "négligés" - Minnaert, M. G. J. : "Unusual or Neglected Optical Phenomena in the Landscape", Journal of the Optical Society of America, vol. 58, n° 3,
  73. La vérité est toujours plus étrange que la fiction Lord Byron
  74. Cela fait belle lurette que les anthropologues ont coupé les ailes de cette croyance savante selon laquelle les "sauvages", les paysans, les enfants ou les témoins de soucoupes volantes pataugeraient dans la croyance, l'irrationalité et la pensée magique Lagrange, PierreLagrange, Pierre : Ovni soit qui mal y pense, Libération,
  75. Il est plus difficile de détruire un préjugé qu'un atome Albert EinsteinEinstein, Albert
  76. Quand vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste même improbable, doit être la vérité Arthur Conan Doyle
  77. Tout fait qui ne s'intègre pas dans le reste des connaissances et n'est donc pas modélisable, est laissé de côté. Buffon n'aurait pu publier aujourd'hui Pierre GuérinGuerin, Pierre
  78. Lorsqu'on ne veut pas accepter la réalité de quelque chose, rien, absolument rien ne convainc Pierre GuérinGuerin, Pierre
  79. La science se définit par une méthode et non par un objet... La science est bâtie sur le refus des dogmes et la primauté des faits d'observation Pierre GuérinGuerin, Pierre
  80. Le problème s'est fourvoyé dans des voies sans issue. Plus grave, la science moderne s'en détourne, non seulement on ne trouve guère d'homme de science avec qui l'on puisse en parler sans passion, mais encore un préjugé fort défavorable existe contre celui qui voudrait s'en occuper sérieusement. Il n'y a pas de place pour le doute, ni pour une recherche objective de la preuve de l'existence Yves RocardRocard, Yves, parlant des sourciers
  81. L'homme est avide d'affirmer avant de savoir - Jacques Lévy
  82. La soucoupe échappe à l'observation scientifique, sa causalité nous échappe, sa mesure physique nous résiste, ses évolutions défient les lois connues de la nature, il n'en faut pas plus pour que le droit à l'existence lui soit refusé ; ce qui peut seulement signifier que le phénomène se situe à un niveau de l'univers auquel ces lois ne s'appliquent pas Pierre GuérinGuerin, Pierre
  83. Est-ce une preuve si un disque atterrissait devant le Pentagone, à côté des bureaux des chefs d'état-major ? Mais est-ce une preuve lorsqu'une station de radar au sol détecte un ovni, envoie un chasseur l'intercepter, que le pilote le ramasse sur son radar de bord, le poursuit et le voit disparaître à une vitesse phénoménale ? Est-ce une preuve lorsqu'un pilote tire sur un ovni et maintient ses dires malgré les risques de court martiale ? Edward J. RuppeltRuppelt, Edward J., Directeur du projet Blue Book de l'US Air Force
  84. Les seuls tranquilisés par le Rapport Condon sont ceux qui ne l'ont jamais lu Jean-Gabriel Greslé, pilote de ligne
  85. Comme nous ne connaissons rien que par comparaison, dès que tout rapport nous manque et qu'aucune analogie ne se présente, toute lumière fuitBuffon, Dictionnaire des synonymes
  86. Quand une fois l'imagination est en train, malheur à l'esprit qu'elle gouverne Marivaux, La vie de Marianne
  87. On fait la science avec des faits comme on fait une maison avec des pierres ; mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison Henri Poincaré, La Science et l'Hypothèse, 1902
  88. Ce qui m'intéresse rétrospectivement, dans ma mésaventure gurdjieffienne, c'est l'expérience que je fis sur mon propre cas de l'aptitude des hommes à se persuader de la vérité de n'importe quelle théorie, de bâtir dans leur tête un attirail justificatif de n'importe quel système, fût-ce le plus extravagant, sans que l'intelligence et la culture puissent entraver cette intoxication idéologique - Revel, Jean-François : Mémoires, 1997
  89. Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances, ils n'ont pas fait naître celles-ci, ils ne les détruisent pas ; ils peuvent leur infliger les plus constants démentis sans les affaiblir, et une avalanche de malheurs ou de maladies se succédant sans interruption dans une famille ne la fera pas douter de la bonté de son Dieu ou du talent de son médecin Marcel Proust : Du côté de chez Swann
  90. La majorité de la communauté scientifique mondiale a adopté en ce qui concerne les ovnis une position qui est loin d'être rationelle, elle se contente simplement d'ignorer la question Philippe De la Cotardière, Astronomie, Larousse, 1981
  91. Certaines observations correspondent à une réalité objective, mais ne peuvent être rangées dans les réalités connues ; cette réalité ne pourra être expliquée que sur la base de conceptions d'une autre nature [R. P. Russo s.j.]
  92. Il faut juger avec révérence de cette infinie puissance de Nature, et plus de reconnaissance de notre ignorance et faiblesse. Combien y a-t-il de choses peu vraisemblables témoignées par des gens dignes de foi, desquelles si nous ne pouvons être persuadés, au moins faut-il les laisser en suspens ? Car de les condamner impossibles, c'est se faire tort par une téméraire présomption de savoir jusqu'où va la possibilité Montaigne, Essais, 1, 26
  93. La thèse de la perception sans objet est donc maintenant insoutenable Bertrand Meheust, Ethnologue
  94. C'est une sombre présomption d'aller dédaignant et condamnant pour faux ce qui ne nous semble pas vraissemblable Montaigne
  95. Les faits sont les faits, absurdes ou non, et même si la science d'une époque ne sait pas les intégrer, tout scientifique doit reconnaître leur existence en attendant de pouvoir les expliquer - Porte, J.
  96. Les hommes s'imaginent en général que l'on peut admettre uniquement ce qui est expliqué Camille FlammarionFlammarion, Camille
  97. Croire tout découvert est une erreur profonde. C'est prendre l'horizon pour les bornes du monde Camille FlammarionFlammarion, Camille, 1879
  98. Une idée fausse mais simple a plus de chance de se répandre qu'une idée vraie mais complexe
  99. Le physicien qui vient de renoncer à l'une de ses hypothèses devrait être plein de joie, car il vient de trouver une occasion inespérée de découverte Henri Poincaré
  100. Aucun phénomène physique ou psychologique connu ne répond du phénomène. Trop de cas sont expliqués cavalièrement, une convention de ridicule empêche les cas intéressants de venir au jour Josef Allen Hynek, Symposium sur les ovnis de Boston,
  101. L'histoire des sciences montre que les progrès de la science ont été constamment entravés par l'influence tyrannique de certaines conceptions que l'on avait fini par considérer comme des dogmes - Louis de Broglie
  102. Les convictions sont plus dangereuses que les mensonges Nietzsche
  103. Dans ces phénomènes aériens, ces phénomènes visuels — je n'en dis pas plus — que l'on a rassemblés sous le terme d'ovnis, il est certain qu'il y a des choses que l'on ne comprend pas et qui sont, à l'heure actuelle, relativement inexpliquées ; je dirais même qu'il est irréfutable qu'il y a des choses aujourd'hui qui sont inexpliquées ou mal expliquées Robert Galley, 1974
  104. Je crois que l'attitude d'esprit que l'on doit adopter vis-à vis de ces phénomènes doit demeurer ouverte, c'est-à-dire qu'elle ne consiste pas à nier a priori Robert Galley, 1974
  105. Il y a là un ensemble de phénomènes relativement troublants qui peuvent un jour recevoir une explication qui ne soit pas celle d'un objet spécifique, qui peuvent être des phénomènes magnétiques. Mais, pour l'instant, on est bien forcé de reconnaître qu'il y a quelque chose que nous ne comprenons pas. (...) Tous ces phénomènes sont des phénomènes auxquels on doit prêter une certaine attention Robert Galley, 1974
  106. Il y a une tendance des plus nuisibles à laisser les opinions se cristalliser en croyances [Stanley Jevons]
  107. Il est bien évident que nos connaissances actuelles ne nous permettent pas d'expliquer ces phénomènes. Il en résulte que nous aurons une tendance bien naturelle à confondre l'incroyable avec l'impossible Jean GoupilGoupil, Jean, 1974
  108. Toute science, à un moment donné de son histoire, est la prisonnière de préjugés fondamentaux ou paradigmes, acquisitions scientifiques universellement reconnues qui, pour un temps, fournissent à la communauté des chercheurs le modèle de tous les problèmes et de toutes les solutions J. Porte
  109. Il y a quelque chose et, quelle que soit sa nature, il doit être étudié. Fumisterie ou immense découverte cela se vérifiera à coup sûr un jour ou l'autre, le tout étant de n'avoir aucun a priori, aucune idée préconçue et de rester ouvert à toute observation - H. F. Martin
  110. La raison nous trompe plus souvent que la nature Vauvenargues, Réflexions et maximes, 123
  111. Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d'en être les organisateurs Jean Cocteau
  112. Il n'y a que les esprits légers pour ne pas juger sur les apparences. Le vrai mystère du monde est le visible, et non l'invisible Oscar Wilde
  113. La croyance est la mort de l'intelligence. Sitôt que quelqu'un se met à croire une doctrine quelle qu'elle soit, ou pense avoir une certitude, il s'arrête de penser sur cet aspect de l'existence Wilson, Robert Anton: Cosmic Trigger I: Final Secret of the Illuminati, 1977
  114. Quand il se présente à la culture scientifique, l'esprit n'est jamais jeune. Il est même très vieux, car il a l'âge de ses préjugés Gaston Bachelard, La formation de l'esprit scientifique, I, 1
  115. Douter de tout et tout croire, ce sont deux solutions également commodes, qui l'une et l'autre nous dispensent de réfléchir Poincaré, Henri : "Introduction", La Science et l'Hypothèse, 1902, réédition de l'édition de 1968 chez Flammarion, , p. 24

    To doubt everything or to believe everything are two equally convenient solutions; both dispense with the necessity of reflection Poincaré, Henri : "Introduction", Science and Hypothesis, 1902, reedited Preface, Dover abridged edition (1952), p. xxii

  116. L'avenir n'appartient à personne. Il n'y a pas de précurseurs, il n'existe que des retardataires Jean Cocteau, le Potomak, Après coup
  117. Si les effets des soucoupes volantes nous paraissent si étranges, c'est parce que ces dernières font exactement ce qu'on attend d'elles, c'est-à-dire qu'elles se manifestent exactement en fonction du type d'étrangeté attendu par le siècle, sans que cela les réduise pour autant à de purs fantasmes. Sans quoi, tout simplement, nous ne percevrions pas plus leur étrangeté que les fourmis ne perçoivent la nôtre Bertrand MéheustMeheust, Bertrand, Science-fiction et soucoupes volantes, 1978
  118. Les soucoupes volantes ne peuvent être décrites indépendamment de la conscience qui réfléchit sur elles, et sur quoi elles réfléchissent Bertrand MéheustMeheust, Bertrand, Science-fiction et soucoupes volantes, 1978
  119. Rien ne raccorde tous ces faits ; la réalité, comme l'écrivait Pierre Versins, est infiniment parallèle Bertrand MéheustMeheust, Bertrand, Science-fiction et soucoupes volantes, 1978
  120. Le réel ne peut s'exprimer que par l'absurde Paul Valéry, Tel quel, choses tues, Analecta
  121. Aucun chercheur ne passe par le stade initial d'avoir à identifier ce qu'il étudie Bertrand MéheustMeheust, Bertrand, Science-fiction et soucoupes volantes, 1978
  122. Il ne faut pas confondre recherche de la vérité avec besoin de croire André Gide
  123. Il devient de plus en plus évident que le phénomène n'entre dans aucun cadre conceptuel existant. Aussi comment concevoir l'existence officielle, dans notre environnement, d'un phénomène qui défie nos concepts ? Les conséquences seront graves, à la longue ; une telle situation est potentiellement corrosive pour notre image du monde Bertrand MéheustMeheust, Bertrand, Science-fiction et soucoupes volantes, 1978
  124. L'évolution spontanée de la science nous conduira à comprendre de nouvelles choses simples, qui auront remplacé les vieilles choses incertaines où nous sommes perdu Aimé Michel, Préface de Science-fiction et soucoupes volantes de Bertrand MéheustMeheust, Bertrand, 1978
  125. La nature répond à nos questionnements par des "non" retentissants et des "oui" inaudibles Karl R. Popper
  126. Les idées vraiment révolutionnaires se propagent d'abord par leur réfutation Aimé Michel, Préface de Science-fiction et soucoupes volantes de Bertrand MéheustMeheust, Bertrand, 1978
  127. Chacun prend les limites de son propre champ de vision pour celles de l'Univers Arthur Schopenhauer
  128. L'énorme dossier possède une cohérence interne qui le rend irréductible au connu, et qui permet de poser l'existence du phénomène avec certitude. Ce résultat n'est pas le fait d'une interprétation subjective, mais a été obtenu par des calculs de probabilité, et il n'est pas laissé à la "foi" individuelle. Il s'impose Bertrand MéheustMeheust, Bertrand, Science-fiction et soucoupes volantes, 1978
  129. L'intrusion des ovnis dans l'aventure humaine est un événement aussi important que la maîrise du feu et, selon moi, bien plus Aimé Michel
  130. L'homme croit à l'impossibilité de ce qu'il ne sait pas faire et à l'irréalité de ce qu'il ne comprend pas Aimé Michel
  131. Il n'est pas question de négliger une partie des données existantes simplement parce qu'elles ne nous conviennent pas Josef Allen HynekHynek, Josef Allen, The UFO experience - A Scientific Inquiry, 1972
  132. A-t-on le droit de rejeter en bloc des milliers d'observations dont des centaines se recoupent étrangement sur des détails précis ? [H. F. Martin]
  133. Il est de bon ton dans les milieux scientifiques de traiter le problème d'un haussement d'épaules. C'est un peu facile. Nous estimons que les problèmes posés par les ovnis ne peuvent être éludés... Avant d'avoir étudié le problème, on croit ou non aux soucoupes, puis on campe fanatiquement sur ses positions... François Biraud et Jean-Claude Ribes
  134. Si une pensée supérieure à la nôtre nous observe, nous ne pourrons jamais savoir ce qu'elle est. Si elle nous respecte elle doit nous laisser à notre solitude jusqu'à ce que notre propre métamorphose nous rende capable d'en sortir sans l'épreuve de la dépendance. Toujours de notre point de vue (optimiste) le plus que peut faire cette pensée est de stimuler la nôtre en lui posant des problèmes un peu supérieurs à nos possibilités Aimé Michel
  135. Ce qui fait la science, c'est la méthode et non l'objet Descartes
  136. Le point de départ, c'est qu'il existe des milliers, des millions de témoignages. Cà c'est incontournable, c'est un fait. Donc la science se doit de répondre. Si je suis un peu provocateur, je dirai le SETI c'est un luxe, les UFOs c'est une obligation morale ; il faut répondre aux gens. Même si 9 fois sur 10, voire plus, la réponse in fine se fait en termes de causes connues François LouangeLouange, Francois
  137. Tout le dossier est résumé dans ce paradoxe explosif : on a prouvé indirectement le phénomène des soucoupes volantes par la loi des grands nombres, mais on ne peut jamais le prouver directement... Tout se passe comme si le phénomène laissait traîner assez d'éléments pour nous convaincre qu'il y a quelque chose, mais se gardait d'aller plus loin Bertrand Méheust
  138. Une explication, quelle qu'elle soit, ne peut être qu'en trop face à la présence des choses Alain Robbe-Grillet, Pour un nouveau roman, notions périmées
  139. Par une migration discrète, les rangs des ufologues se grossissent de diplômés, d'anciens détracteurs, de professeurs d'université dont on serait surpris de connaître les noms. Et le problème n'est plus de savoir s'il y aura une reconnaissance officielle, mais quand Bertrand MéheustMeheust, Bertrand, Science-fiction et soucoupes volantes, 1978
  140. Curieusement, si l'on examine le phénomène ovni avec l'idée d'y chercher des preuves de visites extraterrestres, ce sont les rapports de plus "haute étrangeté" (rencontres rapprochées de 2ème et 3ème type) qui sont le plus aisément compris Gerard KuiperKuiper, Gerard, Interstellar Contact in an Evolving Universe
  141. Tous les secrets de la nature gisent à découvert et frappent nos regards chaque jour sans que nous y fassions attention André Gide, Nouvelles nourritures, Livre 1
  142. Rien n'est réel, mais rien n'est irréel et tous les phénomènes sont des approximations d'une part ou de l'autre entre la réalité et l'irréalité Charles FortFort, Charles, Book of the Damned, 1919
  143. Ce qui est admirable dans le fantastique, c'est qu'un n'y a plus de fantastique : il n'y a que le réel André Breton, Manifeste du Surréalisme
  144. L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites Albert Camus, Le suicide philosophique
  145. L'ignorance ne voit pas, même ce qui frappe ses regards Ménandre, Fragments
  146. Il est plus facile de nier un fait nouveau, aussi simple soit-il, que d'y croire la 1ʳᵉ fois Lucrèce
  147. Nous devons nous soumettre à la sanction de l'observation Gauquelin
  148. Pour appartenir vraiment au monde d'aujourd'hui, il faut exister en dehors de lui.
  149. Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant Pierre Dacq : Y'a du mou dans la norde à nœuds !, Paris, Julliard, 1995
  150. La source de toutes les hérésies est de ne pas concevoir l'accord de deux vérités opposées et de croire qu'elles sont incompatibles Blaise Pascal
  151. 2 excès : exclure la raison, n'admettre que la raison Blaise Pascal, Pensées
  152. Notre intelligence tient dans l'ordre des choses intelligibles le même rang que notre corps dans l'étendue de la nature Blaise Pascal
  153. Le contraire d'une vérité profonde n'est pas une erreur, c'est une vérité contraire Blaise Pascal
  154. L'esprit doit s'élever, dans la mesure de sa sagacité, à la grandeur des mystères, et non les mystères se réduire à l'étroitesse de l'esprit Francis BaconBacon, Francis
  155. Il y a une large gamme de concepts qui seraient particulièrement fascinants si seulement ils étaient vrais. Mais précisément parce que ces idées ont du charme, exactement parce qu'elle sont d'une significativité émotionnelle pour nous, ce sont les idées que nous devons examiner de la manière la plus critique Carl Sagan, UFO's - A scientific debate, 1972, repris du symposium de l'AAAS de 1969
  156. Il y a 2 manières de se berner soi-même ici : soit accepter l'idée d'une visite extraterrestre face à des preuves très minces parce que nous voulons que ce soit vrai ; soit rejeter une telle idée en bloc, en l'absence de preuves suffisantes, parce que nous ne voulons pas qu'elle soit vraie. Chacun de ces extrêmes est une sérieuse entrave à l'étude des ovnis Carl SaganSagan, Carl, UFO's - A scientific debate, 1972, repris du symposium de l'AAAS de 1969
  157. Il est inadmissible qu'un phénomène inconnu, quel qu'il soit, soit ainsi rejeté (ou accepté) sans études objectives, extensives et contradictoires... Et il est essentiel d'étudier et d'établir l'existence ou l'inexistence des ovnis sans se préoccuper de spéculation sur leur origine Daniel Mavrakis, Journaliste, 1986
  158. Pour la 1ʳᵉ fois dans l'histoire de l'homme, il existe une rumeur planétaire à laquelle répond le silence des anthropologues, qui vont aux antipodes étudier les transes des chamanes, mais ne daignent pas voir les mêmes phénomènes chez les contactés... Les publications de psychologues, de sociologues ou d'éthologues portant sur la matière directe des rapports d'ovnis sont rarissimes pour ne pas dire inexistantes Bertrand MéheustMeheust, Bertrand
  159. Quand un savant distingué, mais vieillissant, déclare qu'une chose est possible, il a probablement raison ; quand un savant distingué, mais vieillissant, déclare qu'une chose est impossible, il a probablement tort Arthur C. Clarke
  160. La seule façon de découvrir les limites du possible, c'est de s'aventurer un peu au-delà, dans l'impossible Arthur C. Clarke
  161. Il existe un si grand nombre de descriptions à peu près concordantes que le fait ne peut plus être contesté. L'attitude qui consiste à rejeter ou à nier des phénomènes simplement parce qu'ils ne s'inscrivent pas dans les schémas ou modèles physiques connus ne relève à notre sens pas d'une épistémologie saine Claude Gary, La foudre, des mythologies antiques à la recherche moderne, Masson, 1995
  162. Je crois qu'en science il n'y a pas de sujet tabou. Contrairement à une opinion qui est sous-jacente au comportement d'un certain nombre de gens, la science se caractérise par ses méthodes, mais il n'y a pas de sujet interdit en matière scientifique. Il y a des domaines où l'on n'arrive pas à, en fait, créer un sujet scientifique, mais ce n'est pas pour autant que le domaine doive être interdit André LebeauLebeau, Andre
  163. Ce n'est pas que les idées simples soient fausses. Simplement, elles sont simples. Or, je ne connais pas de problème complexe qui, lorsque la question est posée clairement, ne devienne encore plus complexe ! ― Boris Cyrulnik
  164. Dans un sens étrange, le principe quantique nous dit que nous sommes engagés dans un Univers de participations John A. Wheeler
  165. L'impossibilité devient le raisonnable pour peu qu'on l'introduise avec civilité Charles FortFort, Charles
  166. L'histoire est un département de l'illusion humaine Charles FortFort, Charles
  167. Cette opinion est typique de toute opinion scientifique, à la mesure de ce qu'elle néglige Charles FortFort, Charles
  168. Les idées préconçues sont commes des lampes-torches qui illuminent le chemin de l'expérimentateur et lui servent comme guide pour interroger la nature. Elles deviennent un danger seulement s'il les transforme en idées figées — c'est pourquoi j'aimerais voir ces mots profonds incrits sur le seuil de tous les temples de la science : "Le plus grand dérangement de l'esprit est de croire en quelque chose parce que l'on souhaite qu'il soit ainsi" ― Louis Pasteur, 1854, rapporté dans Dubos, R. J., 1964, Louis Pasteur, Londres : Gollanez
  169. Ce que nous sommes capables de comprendre n'est rien en comparaison de ce qui existe Richard P. FeynmanFeynman, Richard P.
  170. Le 1er principe est de ne pas se duper soi-même - et vous êtes la personne que vous pouvez duper le plus facilement Richard P. FeynmanFeynman, Richard P.
  171. Tout ce que nous connaissons n'est qu'un type d'approximation, parce que nous savons que nous ne connaissons pas encore toutes les lois. Par conséquent, les choses ne doivent être apprises que pour être désaprises à nouveau ou, plus probablement, être corrigées Richard P. FeynmanFeynman, Richard P.
  172. Je peux vivre avec le doute et l'incertitude et ne pas savoir. Je pense qu'il est bien plus intéressant de vivre sans savoir que d'avoir des réponses qui pourraient être mauvaises Richard P. Feynman
  173. La chose importante est de ne pas cesser de questionner Albert EinsteinEinstein, Albert
  174. La recherche consiste à remonter des allées pour voir si ce sont des culs-de-sac Marston Bates
  175. Toute technologie suffisamment avancée ne peut être distinguée de la magie Arthur C. Clarke
  176. Plus une découverte est originale, plus elle semble évidente par la suite Arthur Koestler
  177. Mais l'hypothèse extraterrestre n'est pas la seule, si la technologie humaine est exclue, un développement de la physique qui nous permettrait d'aller aux étoiles, et le permet peut-être déjà à d'autres, implique une remise en cause de nos notions d'espace et de temps, on ne peut prévoir sur quel univers élargi ni sur quels phénomènes imprévisibles ces développements déboucheront Claude Poher
  178. Là où nous avons de fortes émotions, nous sommes responsables de notre propre égarement Carl SaganSagan, Carl
  179. Le test du courage vient quand on est dans la minorité. Le test de la tolérance vient quand on est dans la majorité Ralph W. Sockman
  180. C'est plus par insouciance pour la vérité que par volonté de mentir, qu'il y a tant de mensonge dans le monde Dr. Samuel Johnson