Je ne fais jamais de suppositions. C'est une erreur capitale que de théoriser avant d'avoir des données. Subrepticement on commence à tordre les faits pour les faire correspondre aux théories, au lieu de faire correspondre les théories aux faits Arthur Conan Doyle

Le Rasoir d'Ockham est pour les théoriciens paresseux Terry Groff, enquêteur du MUFON

C'est d'ailleurs une situation courante en science : quand les faits manquent les théories surabondent Rospars, J.-P.: "Obstacles institutionnels", in "Un échec à la science ?", Inforespace n° 114-115, octobre 2007

A la différence d'une simple hypothèse que l'on peut tester (vrai/faux), une théorie constitue un véritable modèle d'explication d'un ensemble d'événements/phénomènes. Elle peut suivre l'observation (pour expliquer ce qui est observé) mais aussi la précéder (être confirmée par des observations).

Ainsi une théorie est supposée être :

Propriété Ovnis HET
Descriptive : décrire les faits que l'on constate et les expliquer
  • nombre des témoignages d'"atterrissage"
  • variabilité
    • de l'apparence des "vaisseaux" et de leurs occupants supposés
    • des comportements, "messages" délivrés aux témoins, etc.
  • integrant ou non les MIB, mutilations de bétails, enlèvements, témoignages très anciens, etc.
  • la réfutation choisie au paradoxe de Fermi,
Cohérente : décrire l'ensemble d'une classe de phénomènes (pas une sélection) Comment concilier la variabilité des "vaisseaux", des êtres et leur évolution avec le temps ?
Prédictive : décrire des faits que l'on pourra vérifier par la suite (expérimentalement ou par la simple observation) Peu de prédictions non-véritables ou invalidées Kottmeyer, Martin S.: "Still Waiting : a list of predictions", The Anomalist, 1998

En ufologie, peu de véritables théories viennent étayer de nombreuses hypothèses (souvent non testables). Par exemple l'HET est souvent avancée, mais rarement suivie :

Le grand public (y compris les gens une idéologie à affirmer) entendent le mot "théorie" et en font un équivalent de "idée" ou "supposition". C'est mieux que cela. Les théories scientifiques sont des systèmes entiers d'idées testables qui sont potentiellement réfutables par des éléments disponibles ou une expérience que l'on pourrait réaliser. Les meilleures théories (dans lesquelles je mets la relativité restreinte, la mécanique quantique, et l'évolution) ont résisté à un siècle ou plus de critiques, venant de personnes qui voulaient se prouver plus intelligentes que Einstein, ou de personnes n'aimant pas les remises en causes metaphysiques de leur vision du monde. Enfin, les théories sont malléables, mais pas infiniment. Les théories peuvent se révéler incomplètes ou incorrectes sur tel point particulier sans que l'édifice entier s'effondre pour autant. L'évolution elle-même, s'est adapté au fil des années, mais pas au point de ne plus être reconnue. Le problème avec la phrase juste une théorie est que cela implique qu'une vraie théorie scientifique est une chose négligeable, alors que ce n'est pas le cas.