Un fait est une déclaration simple que tout le monde admet. Il est innocent, jusqu'à être prouvé coupable. Une hypothèse est une suggestion nouvelle que personne n'a envie de croire. Elle est coupable, jusqu'à être prouvée valide Teller, Edward & Teller, Wendy & Talley, Wilson: Conversations on the Dark Secrets of Physics, 1991, chapitre 5, p. 69, note de bas de page

Une hypothèse est une affirmation/prédiction testable (vérifiable ou réfutable), à la différence de spéculations ou d'hypothèses ad hoc, qui sont invérifiables. On doit les distinguer des modèles d'explication que sont les théories.

Testabilité

Comme l'a avancé Karl R. Popper, une hypothèse prédictive est testable (ou vérifiable, ou falsifiable), car mise régulièrement à l'épreuve des nouveau faits. On cite souvent à cet égard l'exemple des corbeaux noirs : ne voyant que des corbeaux noirs, on peut émettre l'hypothèse inductiviste naïve que tous les corbeaux sont noirs (i.e. on prédit par réduction qu'on ne verra que des corbeaux noirs), qui est constamment testable : tant que l'on voit des corbeaux noirs, on peut dire pour l'instant, c'est valide. Le jour où on voit un corbeau albinos, l'hypothèse sera invalidée.

Dessin de Bill Waterson
Parfois je pense que le signe le plus sûr qu'une vie intelligente existe ailleurs dans l'univers est qu'aucune d'entre elles n'a essayé de nous contacter Bill Watterson

En aucun cas une théorie n'est rejettable en raison de son objet. Ce serait anti-scientifique. Par contre certaines d'entre elles ne sont tout simplement pas évaluables. Elles relèvent plus de l'escroquerie intellectuelle, car basées sur des propositions invérifiables. On ne démontre rien sur la base de quelque chose qui n'est pas avéré (le secret par exemple). Bien sûr, des secrets ont été démontrés, mais sur la base de faits, pas sur la base du secret lui-même Sans quoi il s'agit d'un raisonnement circulaire (la preuve que le secret existe est qu'on ne peut le prouver par exemple) typique des théories conspirationnistes. Un exemple d'une telle hypothèse infalsifiable est la boutade de Calvin à Hobbes : la meilleure preuve qu'il existe une intelligence extraterrestre, c'est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter. Que cela puisse être vrai ou non n'est pas la question. On ne peut simplement pas travailler sur une telle base, parce que par définition, c'est invérifiable ("l'absence de preuve est la preuve").

A l'opposé, Carl Sagan donne un exemple de testabilité de "l'hypothèse Père Noël", selon laquelle, chaque année, dans un créneau d'environ 8 h, un "lutin venu d'ailleurs", se rendrait dans plus de 100 millions d'habitations aux USA pour y déposer des présents. Sagan a calculé que si le Père Noël passe seulement 1 s par habitation, il aurait besoin de 3 ans simplement pour remplir les souliers, sans compter le temps nécessaire pour se rendre de maison en maison. C'est un exemple de test de l'hypothèse, indépendant des mécanismes de propulsion du renne ou de la controverse sur l'origine des lutins. On considère l'hypothèse elle-même, en faisant des présomptions honnêtes et on en tire une conclusion non conforme à l'hypothèse et ce d'un facteur important. On conclura alors que l'hypothèse est insoutenable Sagan, C.: The Cosmic Connection. Garden City, New York, Doubleday, 1973, p. 200.

Ad hoc

Thèse Objection Hypothèse ad hoc
Tous les corps astronomiques sont des sphères parfaites On distingue des ombres creux et bosses (montages) à la lunette astronomique Ce fut la découverte de Galilée Les creux et bosses étaient égalisés par une matière transparente (indétectable)
Les ovnis sont des phénomènes intelligents non humains Il s'agissait de méprises avec des phénomènes connus Les OVNI se camouflent en OVI
Il existe un complot Rien ne le prouve L'absence de preuve prouve que le complot est efficace C'est ce qu'on appelle un "raisonnement circulaire".
Un trou géant existe aux pôles menant au centre de la terre Cas de la Terre Creuse. On ne le voit pas Il est dissimulé par un système de camouflage indétectable
L'ovni observé par un avion était un autre avion/humain La désactivation des armes de l'avion observateur en présence de l'ovni est inexplicable Cas de Téhéran. Il s'agissait d'un système de désactivation top secret sur lequel on ne sait rien
Exemple d'hypothèses ad hoc

Une hypothèse ad hoc (dans ce but en latin) est une hypothèse invérifiable (non testable/non discriminable d'autres hypothèses expliquant les mêmes observations) avancée dans le but d'expliquer/résoudre l'incohérence apparente d'une théorie avec les observations.

Plus la théorie prétend expliquer un grand nombre d'observations (comme les TOE), plus elle est donc susceptible de recourir à des hypothèses ad hoc.

A noter que l'utilisation d'une hypothèse ad hoc n'implique pas que la position défendue soit fausse. Il s'agit juste d'une mauvaise argumentation de cette dernière.

Williams, Clare: "La question de la collaboration scientifique", INUFOR Digest, juillet 1997 Morrison, Philip: "The Nature of Scientific Proof: A Summary", Symposium de l'AAAS sur les ovnis, 26-27 décembre 1969, Boston (Massachussetts) ; édité dans Sagan-Page 1972, pp. 276-290