Je crois parce que c'est absurde ; je crois parce que c'est impossible Saint-Augustin

Certains cas rapportés nous semblent incohérents ou absurdes (nonsense), de par leur aspect ou les comportements affichés.

Contre l'HET au 1er degré

Plus précisément, certains comportements ou caractéristiques ont été qualifiés d'incohérents par rapport à l'HET qui suppose une technologie plus avancée que la nôtre.

Anachronismes

  • navires volants avec ancres (), airships peu avant l'ère des dirigeables (mais après des histoires de science-fiction évoquant de tels engins)
  • le 1er cas de RR3 de Villas Boas en
    • échelle de corde du vaisseau visité
    • prélèvement sanguin a été effectué de chaque côté de son menton : quel que soit l'examen envisagé il y a bien peu de chances pour que les fluides recueillis sur un côté du menton soient différents de ceux prélevés de l'autre côté. Cette prise de sang fut de surcroît l'occasion d'une curieuse procédure puisque la sonde fut vidée de son air par pression des doigts Lecomte.
    • cadrans ronds comportant des aiguilles à l'intérieur du "vaisseau"
  • flammes à l'arrière de certains vaisseaux décrits par Zamora, Schirmer

Incohérences

en apparence du phénomène tels que :

  • des extraterrestres qui seraient poilus, alors que la tendance d'évolution d'une espèce est de se débarasser de ces poils
  • des extraterrestres qui ne sauraient pas où ils sont : après l'avoir l'examinée, un des humanoïdes montre à Betty Hill une carte tridimensionnelle comportant des points de diverses tailles et des lignes. Où êtes-vous sur la carte ? demande l'humanoïde à Betty. Elle ne sait pas, et ils laissent donc tomber le sujet. Des ET seraient donc capables de venir mais pas de se repérer dans l'espace. Non seulement n'importe quel humain peut le faire avec des repères astronomiques dans le ciel, mais l'enquête qui suivra, bien que "humaine", proposera une interprétation de cette carte spatiale.
  • des extraterrestres moins puissants que nous : Le , Woody Derenberger voit un homme sortir d'un ovni pour s'approcher, qui lui dit (par télépathie) : N'ayez pas peur, nous venons d'un pays qui loin d'être aussi puissant que le vôtre.
  • des extraterrestres dont l'apparence des vaisseaux varieraient en fonction de la technologie humaine du moment : navires aériens avec ancres, airships, puis soucoupes, puis triangles, etc.
  • des extraterrestres dont les vaisseaux se feraient parfois détecter au radar, et parfois non : certains ovnis sont détectés au radar, pas d'autres (alors qu'ils sont observés de la même façon)
  • des extraterrestres avec des vêtements humains : Casquette et écharpe du "chef" des extraterrestres kidnappeurs des Hill
  • des extraterrestres à l'apparence d'êtres vivants mais aux caractéristiques de robots caricaturaux : coups portés avec des objets contondants sur des êtres apparemment vivants produisant parfois des bruits métalliques au moment de l'impact
  • des extraterrestres dont l'évolution n'aurait pas suivi les mêmes tendances : certains ont plus de 5 doigts, d'autres moins de 5 doigts (pas de tendance d'évolution)
  • Le , Carl Higdon rencontre un être déclarant habiter à 163000 miles-lumière de la Terre.
  • des extraterrestres dont les vaisseaux seraient mal conçus : A Sanary (France), en 1975 : 2 êtres de petite taille aperçus sur une plage après qu'un objet ovoïde soit sorti de la mer sont pourvus chacun de 3 jambes et se déplaçaient par bonds (la locomotion d'un être vivant doté de jambes doit consommer le moins d'énergie possible ; elle est finement adaptée à la pesanteur et obéit à des mécanismes complexes. L'ergonomie d'une créature tripode serait gravement affectée par l'existence de sa troisième jambe) [Lecomte]
  • des extraterrestres aux vaisseaux en panne mais toujours capables de repartir au moment où on les aperçoit, et incapables de détecter une présence humaine dans un rayon de leur vaisseau : semblant en panne, ils repartent dès qu'ils semblent voir le témoin : la panne se répare donc miraculeusement en l'instant où ils ont besoin de repartir. De plus leur technologie n'est pas capable de détecter l'approche d'un témoin.
  • des extraterrestres qui nous placeraient des "implants" moins sophistiqués que ce que l'on sera capable de faire dans 20 ans : Les "implants" trouvés sont de petit bouts de matière apparemment inerte de quelques mm, alors que nous préparons pour dans moins de 20 ans des nanorobots à l'échelle des molécules.
  • des extraterrestres qui voudraient nous habituer à l'idée de leur existence, mais qui nous montreraient des comportements incohérents décrédibilisant leur existence :
  • des extraterrestres qui au contraire ne voudraient pas que l'on croie trop à eux, mais qui se montrent ostensiblement : les ET se montrent ostensiblement car ils veulent nous habituer à leur présence / ils se montrent parfois ridicules/incohérents pour qu'on ne croit pas trop à eux (si le but est une habituation progressive il suffit de se montrer moins souvent, et pas d'ajouter du ridicule pour faire reculer la croyance en eux).
  • des extraterrestres dont aucun depuis des siècles n'aurait dérogé à une règle "ne laisser aucune preuve incontestable" (atterrir sur la place de la concorde, le jardin de la maison blanche) : plusieurs espèces d'ET sont en conflits / ils se sont apparemment tous mis d'accord pour apparaître un peu mais pas trop, ne pas entrer en contact avec l'humanité ni l'envahir
  • des extraterrestres capables de ne laisser aucune preuve matérielle de l'ensemble de leurs manifestations, mais en laissant parfois quand même (Ubatuba, implants, traces, etc.)
  • des extraterrestres s'amusant à parler au téléphone : perturbations téléphoniques tels que (cependant décrits comme des canulars de Barker envers Keel) : bips, voix parlant une langue incompréhensible (ressemblant à de l'espagnol), psalmodiant des nombres, scandant des phrases saugrenues telles que hé debout là en dessous

Interprétations

Cette absurdité apparente, reconnue par tous les courants, mais interprétée de diverses manières.

HSP

Les courants ufologiques contestant l'existence d'un phénomène extraordinaire derrière les ovnis considèrent cette incohérence comme la preuve de l'incohérence des témoignages, qui relèveraient du rêve éveillé, de l'hallucination, ou du canular maladroit ou naïf (image d'Epinal des extraterrestres à l'époque de tel ou tel témoignage).

HET

Les partisans de l'hypothèse extraterrestre voient dans cette incohérence :

  • des canulars : des cas incohérents seraient en fait l'oeuvre de plaisantins, dont il faudrait expliquer pourquoi ils s'ingénieraient à monter des histoires non crédibles ;
  • la conséquence de l'incommensurabilité (incapacité à comprendre une autre espèce) qui existerait entre toutes civilisations aussi éloignées que la nôtre et des ET. En expliquant les incohérences par l'incommensurabilité, les partisans de l'HET y voient au contraire une caractéristique attendue d'une rencontre avec des ET.

Une partie des partisans de l'HET défend aussi une HET au 2ème degré, plus subtile, où les manifestations apparemment aberrantes relèveraient d'une manipulation subtile orchestrée par les extraterrestres. Parmi ces "programmes" supposés sont souvent cités :

  • l'habituation progressive : idée qui se heurte cependant à d'autres incohérences (on constate plutôt des cycles/vagues qu'une tendance à la "progression" depuis 60 ans, et on n'affiche pas des comportements d'une incohérence constante à ceux pour qui vous voulez progressivement crédibiliser l'idée de votre existence).
  • la manipulation :
    • par des moyens visibles : les observations d'ovnis conditionneraient l'humanité. Cependant on ne peut affirmer que le microcosme ufologique ait une quelconque influence sur l'écrasante majorité du reste de l'humanité qui ne se soucie pas des ovnis.
    • par des moyens plus discrets, comme la religion, cependant :
      • on constate que la plupart des dogmes de religions ont ou ont eu (cela dépend aussi des interprétations) des incompatibilités avec l'idée de plurarité des mondes (se souvenir de Giordano Bruno mis sur le bûcher par l'église catholique) et d'une vie intelligente différente, "supérieure", et antérieure à l'homme. Cependant l'HET voit dans ces autres races des concepts compatibles avec la religion, tels les "anges", sylphes, chérubins, démons, etc.
      • on constate plutôt une désaffection de la religion au fil des siècles. La manipulation serait donc très inéfficace.

HPN

Les partisans de l'HPN y voient une technique de camouflage. C'est notamment le point de vue de Jacques Vallée ou Aimé Michel, qui indique dans la préface du Collège Invisible (1975, pp. 13-14) : Vallée montre fort bien dans ce livre qu'un des camouflages les plus sûrs pour échapper à l'attention de l'élite intellectuelle d'une culture fondée sur la science et la raison, c'est l'absurdité. Là encore, je voudrais répondre à ceux qui seraient tentés de ne voir dans cette thèse qu'une séduisante vue de l'esprit. Ce que décrit Vallée s'est déjà produit dans l'Histoire, exactement de la même façon, à la fin de la civilisation antique. Cette civilisation était fondée, entre toutes les autres, sur la science et la raison. Je ne peux, dans ces brèves lignes, que renvoyer au dernier chapitre du livre admirable d'E. R. Dodds, le grand héléniste d'Oxford. Il y décrit avec une science sans égale la montée accélérée de l'absurde dans les soubassements de la société antique à partir du 2ème siècle avant notre ère, et surtout pendant les derniers siècles de Rome, face à une intelligentsia toujours éclairée par le génie rationaliste de la Grèce. Oui, le camouflage par l'absurde a déjà une fois triomphé de la raison, et ce fut la plongée des hommes dans plus d'un millénaire de ténèbres, de violence, de folie, avec une éclipse totale de la science.

Références :