Notre connaissance des ovnis repose surtout sur des témoignages. Il faut cependant faire la différence entre l'observation et sa cause et chercher à les relier d'une façon plus sûre, plus concrète, plus tangible.

Malheureusement, force est de constater que :

Pratiquement, seuls les témoignages d'observateurs, presque toujours occasionnels et le plus souvent sans compétence et sans préparation (l'aventure est généralement unique) permettent d'avoir accès à la connaissance du phénomène ovni. Il faut remarquer, du reste, que les témoignages portent sur la perception globale de "l'objet", sur son comportement, mais sont le plus souvent pauvres quant aux renseignements analytiques sur sa structure.

L'éventail des manifestations rapportées comprend :

La faculté qu'ont les soucoupes de stationner puis de repartir à une vitesse incroyable ne ressemble à rien de connu. La manifestation du phénomène est vécue par le témoin avec un sentiment d'étrangeté et d'absurdité allant parfois jusqu'à l'angoisse. Néanmoins, beaucoup de témoignages s'accordent pour décrire les comportements des ovnis comme cohérents, voire guidés par une "intelligence".

D'autre part, si cet étrange phénomène semble compatible avec certaines lois de notre physique (les ovnis évitent les obstacles au lieu de les traverser comme des spectres, ils respectent les règles de l'optique), certains de ses traits dominants (cinématiques en particulier) paraissent loin de recevoir une explication satisfaisante.

L'étude du phénomène ovni semble s'accompagner d'une difficulté, très grande à cerner ce phénomène qui se dérobe dès qu'on cherche à l'appréhender. On peut même se demander si les démarches adoptées jusqu'ici sont les plus efficaces et de plus si on n'est pas amené à assimiler sous la même domination des choses sans aucun lien entre elles.

En tout état de cause, puisqu'il faut bien proposer une définition, nous hasardons :

Un phénomène inexpliqué, qui ne laisse pas indifférent.