Rocher en septembre 2003 à la foire régionale de Chalons-en-Champagne RUP
Thierry Rocher en septembre 2003 à la foire régionale de Chalons en Champagne

Rocher naît le lundi 29 août 1960 à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Dans les années 1970s, après la lecture d'ouvrages et articles de presse sur les ovnis, il commence à s'intéresser au sujet, et s'abonne à LDLN en 1973. En 1975 il entre au lycée Elisa Lemmonier (Paris 12ème) d'où il obtient en 1978 un Brevet Technique (équivalence Baccalauréat) en Arts Appliqués, option cartographie et géographie.

Michelin

En 1978 il entre chez Michelin comme cartographe.

GEPO

En 1978, il rejoint le GEPO dont il devient le vice-président, et co-édite la revue de l'association GEPO-Informations, puis OVNI et Compagnie. Il rencontre en 1982 les responsables des groupes Control et AIHPI. Il publie l'interview de Didier Serres sur l'opération Uranus en l'année suivante, année qui va se révéler charnière.

CIGU

En 1983, pour se démarquer de la FFU, il participe avec Control et AIHPI à la création du CIGU, puis la publication de l'Annuaire du CIGU.

En 1987, il effectue plusieurs dessins et enquêtes pour LDLN Rocher, T.: "Sonder Buro... c'était trop gros !", (Ovni et compagnie n° 29, Mars 1983.

SCEAU

Dès 1990, il participe à la fondation du SCEAU, dont il devient membre et plus tard secrétaire adjoint. Cette même année il fait partie du groupe VECA.

SOS OVNI

En l'année suivante, il prend la direction de la délégation Ile-de-France de SOS OVNI. Il participe à sa revue Phénomèna, sur le plan illustratif et parfois rédactionnel, jusqu'à la mise en sommeil de l'association en 2002.

Il participe ponctuellement à l'élaboration d'OVNI Présence, la revue de l'AESV, en effectuant plusieurs dessins de couverture (1983-1984).

Bulletin du CNEGU

En 1991, il reprend avec Jean-Claude Leroy La Circulaire du CNEGU, un bulletin mensuel d'informations ufologiques, qui devient La Circulaire en 1994 puis Le Répertoire, un bulletin semestriel, en 1998.

SERPAN

En 1991, il entre à la SERPAN et y restera jusqu'à la dissolution de l'association, après le décès de son président Michel Figuet en octobre 2000. Il participe -- modestement -- à l'élaboration du dossier Hors Série de la SERPAN sur l'affaire de Trans-en-Provence.

RUP (1991-1995)

En 1991 il co-fonde les RUP, repris en 1995 par Jean-Luc Rivera et en 1997 par Gérard Lebat. A partir de 2002, Rocher aide Lebat en effectuant les compte-rendus des Repas.

CNEGU

En 2002, il devient officiellement membre du CNEGU, après y avoir effectué de nombreux passages et travaux depuis 1983.

Il habite successivement à Maison Alfort puis, après sa retraite de chez Michelin en 2020, déménage à Saujon.