Société d'Enquête et de Recherche sur les Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés, fondée le par Michel Figuet (président), Eric Maillot et Gilles Munsch (secrétaire). Feront également partie de la SERPAN : Jacques Scornaux (jusqu'à sa dissolution) et Thierry Rocher (de ).

La SERPAN publie un bulletin interne annuel, ainsi que, en , un dossier de 120 pages sur l'affaire de Trans-en-Provence, concluant que des traces de pneus servirent de prétexte pour crédibiliser le témoignage unique de M. Niccolaï et cautionner la croyance aux ovnis d'origine E.T.

La SERPAN cesse son activité à la mort de son président Michel Figuet, en .