Serres naît en 1942. Journaliste français habitant Paris. Dans les années 1960s, Serre est abonné à diverses revues ufologiques étrangères (françaises, italiennes...) et a une très bonne connaissance du dossier.

Dans son 1er livre qu'il écrit sous le pseudonyme de Henry Durrant Durrant, Henry: Le livre noir des soucoupes volantes, Robert Laffont, 1970, Serre publie 2 fausses histoires pour verifier et demasquer les auteurs qui reprendraient sans mentionner ses sources Serres ne manquera cependant pas de tomber dans ce travers comme les autres, citant par exemple le cas de l'abbaye de Byland sans le vérifier, et de surcroit 2 ans après qu'il avait été révélé être un canular par Samuel Rosenberg dans le rapport Condon. La plus connue fut l'affaire du "Sonder Buro 13" que l'Armée allemande aurait crée en 1944 pour étudier les "foo fighters". Tout le monde la reprend et la repète encore, seul Thierry Pinvidic essayant de la vérifier pour son 1er livre Pinvidic, T.: Le noeud gordien, ou la fantastique histoire des Ovnis, France Empire, 1979. L'histoire fut publiée par un auteur italien (Alberto Fenoglio) dans la revue "Clypeus", en 1966 (Fenoglio fut aussi l'auteur d'un autre canular bien connu et repandu : la sphère explosive avec humanoïde à Alençon, en 1790), revue à laquelle Serres est abonné cette année-là.

En 1973 il publie un autre livre Durrant, H.: Les dossiers des O.V.N.I. - Les soucoupes volantes existent, Robert Laffont, 1973.

Serres correspond également avec divers enquêteurs (dont Eduardo Russo jusqu'en 1977), et publie des articles ou des lettres jusqu'à au moins 1981. En 1983 paraît un interview de lui dans le bulletin du GEPO Rocher, Thierry: Sonder Buro... c'etait trop gros ! Ovni et compagnie n° 29, mars 1983, ainsi que son echange polémique avec Pinvidic sur les pages de Ovni-présence la meme année.