Lloyd Viel Berkner

Lloyd V. Berkener
Lloyd V. Berkener

Berkner naît le mercredi 1 février 1905 à Milwaukee (Wisconsin). Il vit à Perth (Dakota du Nord) jusqu'à l'âge de 7 ans puis déménage à Sleepy Eye (Minnesota). Il entre à l'Université du Minnesota, où il étudie le génie électrique, et d'où il sort diplômé en 1927. Il est réserviste de la Navy.

Première expédition polaire

Il entre au NBS en l'année suivante, et accepte son affectation à la première expédition de l'amiral Byrd comme ingénieur radio. De retour au NBS en 1930, Berkner continue son étude des conditions de transmission des ondes radio.

Il participe à la première Année Polaire de l'amiral Byrd, de 1932 à l'année suivante.

Département du Magnétisme Terrestre

En 1933 il persuade le NBS d'initier un projet d'un demi-million de dollars pour des études sur l'ionosphère utilisant des transmissions radio-pulsées — une technique développée 5 ans plus tôt par Breit et Tuveau — au Département de Magnétisme Terrestre (DTM) de l'Institut Carnegie de Washington (CIW). En l'année suivante il est élu à l'American Geophysical Union (AGU). En 1936 Berkner et sa femme visitent visitent l'Allemagne et l'Angleterre. En 1938 la famille Berkner passe 9 mois à l'Observatoire de Magnétisme Carnegie de Watheroo (Australie).

Marine

En 1941 Berkner passe quelques mois en Alaska avec sa femme et ses 2 filles. Vannevar BushBush, Vannevar le désigne comme son assistant à l'OSRD, mais la guerre fait rage et en septembre 1941 la Marine le rappelle pour organiser la section radar de son Bureau d'Aéronautique.

Retour au DTM

En 1946 il revient au DTM en tant que président de la Section d'Exploration Géophysique de l'Atmosphère (physique de l'ionosphère). Cependant, il va être autorisé à s'absenter pour étudier l'interaction entre le gouvernement et la science jusqu'en 1951, et ce sera Harry Wells qui dirigera la section en tant que président actif. C'est cette année 1946 que Bush devient président du JRDB, et Berkner est nommé Secrétaire Éxécutif du Comité. C'est aussi cette année-là que Berkner participe à l'opération dans l'Antarctique High Jump, en tant qu'expert de la physique et de l'électronique. Si l'on prête foi aux documents MJ, tous deviennent membre du MJ-12 en l'année suivante.

En l'année suivante il est nommé membre de la NAS. En l'année suivante, il est nommé — toujours par Bush — assistant spécial du Secrétaire d'Etat et directeur du programme d'assistance militaire à l'étranger (conseiller en matière d'armement). Pendant ce passage au Département d'Etat, il est responsable de la décision de placer des attachés scientifiques dans toutes les ambassades américaines à l'étranger.

AUI

Llyod Berkner, "l'homme organisation"
Llyod Berkner, "l'homme organisation"

En 1951 Berkner quitte Washington pour devenir le premier président à plein temps de l'AUI. Cette année-là, le BNL est déjà bien établi pour effectuer ces tâches. Berkner lui laisse la main sur la construction d'accélérateur de particules, et se concentre sur les études liées à la défense.

En 1953, il intègre la Commission Robertson.

IGY

Géophysicien et spécialiste du magnétisme terrestre, en 1957 il propose à la NAS d'organiser l'IGY, qu'il conçoit. C'est durant cet événement qu'est fait l'une des plus fameuses observations d'ovni, à l'île de la Trinité, en janvier 1958.

En janvier 1958, Berkner est nommé comme premier président du Comité de Science Spatiale de la NAS. En l'année suivante il est élu pour 3 ans président de l'AGU. En l'année suivante, il organise et dirige à Dallas (Texas) le tout nouveau Graduate Research Center du Sud-Ouest. C'est vers cette période qu'il est consulté comme relecteur du rapport Brookings.

Il aura été réserviste de la Marine pendant une grande partie de sa vie et aura atteint le grade de vice-amiral.

Berkner décède le dimanche 4.