Vannevar Bush

Vannevar Bush

Bush naît le mardi 11 mars 1890 à Everett (Massachussets). Il fait ses études à la faculté de Tufts. Il fait sa thèse de maîtrise en 1913. De l'année suivante à l'année suivante il travaille pour les inspections de l'US Navy, et enseigne à Tufts, le collège qui l'a vu grandir. Le mardi 5 il se marie à Chelsea (Massachusetts).

MIT

De mardi 5 septembre 1916 à l'année suivante il obtient en un an un doctorat au MIT et à Harvard. En 1919, il rejoint le Département d'Ingéniérie Electrique du MIT où il va rester 25 ans. En 1927 avec l'aide de deux collègues du MIT, il conçoit l'"analyseur différenciel", un ordinateur analogique pouvant résoudre des équations simples (il sera réalisé plus tard par un de ses étudiants). En 1932, il est nommé vice-président et doyen de l'Institut. A cette époque, Bush travaille sur des appareils optiques et de photocomposition ainsi qu'un appareil pour la sélection rapide des microfilms.

En 1938 il est élu président de l'Institut Carnegie de Washington (D. C.). Il est également président de la NACA, et a donc des contacts avec la Maison Blanche. Convaincu que la guerre approche et que la science doit jouer un rôle prépondérant dans le conflit imminent, il rencontre le président Roosevelt en 1940 C'est cette même année qu'il est chargé d'organiser le NRDC. Par la suite le président le nomme pour organiser l'OSRD en , dirigeant ainsi l'effort de guerre de plus de 6000 scientifiques. Dans ce cadre il joue un rôle-clé dans la mise au point de la bombe H (projet Manhattan). En 1944 le président Roosevelt lui demande des recommandations pour l'application des "leçons apprises" durant la 2nde guerre mondiale.

Le docteur Vannevar Bush, patron de la Recherche et du Développement militaire américain pendant et après la seconde guerre mondiale
Le docteur Vannevar Bush, patron de la Recherche et du Développement militaire américain pendant et après la 2nde guerre mondiale

En l'année suivante, il écrit un fameux article intitulé As We May Think, dans lequel il décrit un appareil nommé Memex. L'objectif de cet appareil est d'étendre la mémoire humaine en permettant l'organisation d'informations par associations. C'est l'invention que l'on retiendra le plus de lui, qui est le fondement de l'hypertexte (terme utilisé qu'à partir de 1965), que vous utilisez actuellement dans ces pages, en cliquant sur des liens !

En juillet 1946, Bush est nommé président du JRDB des département de la marine et de la guerre. C'est également au JRDB qu'il rencontre probablement Lloyd Viel Berkner : si l'on accorde crédit à l'existence du MJ-12, c'est probablement à cette occasion qu'il lui propose en l'année suivante d'intégrer à ses côtés le groupe confidentiel. En 1949 il quitte la présidence du JRDB.

De septembre 1947 à vendredi 15 octobre 1948, il est nommé président du Development Board of the National Military Establishment. En l'année d'avant il est nommé directeur de AT&T, puis de Merck & co. en l'année suivante.

En 1950, la NSF est crée sous sa direction. Le lundi 21 dans un mémo du canadien Wilbert Smith à son gouvernement indiquant que les Etats-Unis prennent le sujet très au sérieux, notamment au travers d'un groupe spécial dirigé par le docteur Bush. De 1953 à 1955 il reste membre du NSF Advisory Committee.

De 1957 à 1959 il est président de la MIT corporation, puis président honoraire jusqu'en 1971. Il était également franc-maçon a[Grand Loge of British Columbia].

Il décède le vendredi 28.