Majestic Agency for Joint Intelligence est le nom donné à un groupe hypothétique, supposé responsable de l'opération Majestic 12 (ou MJ-12, ou Majic-12). MAJIC (MAJI-Controlled) serait en fait la classification de secret associée aux opérations de ce groupe supposé (à ne pas confondre avec la classification Magic, elle bien avérée, et associée en aux messages japonais décryptés).

Le groupe ultra-secret MJ-12 est décrit comme un groupe d'étude gouvernementale des ovnis, fondé en par le président Harry S. Truman, suite au crash de Roswell. Le but de ce groupe, dirigé par Vannevar Bush, aurait originellement été de découvrir le mode de fonctionnement des disques volants récupérés par l'armée.

Sans le nommer ainsi, on peut retrouver l'idée d'un groupe de 12 personnes haut placées (dont 1 secrétaire adjoint) étudiant les ovnis dès , lorsque Hal Puthoff indiquera à Jacques Vallée tenir cette information de Kit Green. Ce groupe aurait alors été ouvert à inviter des chercheurs experts du domaine à travailler avec eux, tels que Joseph Allen Hynek Vallée,J.: "2 June 1974" in "Forbidden Science-Volume two-Journals 1970-1979 The Belmont Years", Documentica Research, 2008.

À la fin des années 1980s William Milton Cooper racontera dans une interview à Jacques Vallée qu'une propriété aurait été utilisée par le MJ-12 pour discuter ouvertement des ovnis sans que personne sache de quoi il s'agissait. Dès , Dwight David Eisenhower aurait initié le 1er projet secret et demandé à Nelson Rockefeller de l'aider à mettre sur pied une organisation chargée de faire une étude, sans que les agences gouvernementales et le Congrès en soient informés. Selon Cooper, Rockefeller aurait alors utilisé la couverture du groupe intellectuel d'élite JASONS. Ce groupe de travail, composé de 12 hommes parmi lequels se trouvaient Henry Alfred Kissinger, Allen Welsh Dulles, Zbigniew Brzezinski, George Herbert Walker Bush et 8 autres, aurait alors été connu sous le nom de MJ-12, dans le cadre de l'opération Majority.

Les documents MJ, révélant l'existence du MJ-12, sont par la suite analysés et invalidés par le FBI [Dossier du FBI sur les documents MJ - PDF 608 Ko.

Wood, Robert M. et Ryan S., The Majestic documents — Site consacré aux documents apportant crédit à l'existence du programme Majestic-12 et à la vérification de leur authenticité