Classification

Action de restreindre l'autorisation d'accès à une information. Il s'agit exclusivement d'une mesure de sécurité qui n'a aucun effet sur le contenu de cette information. Elle a pour objet de protéger, d'une part le contenu de l'information, et d'autre part la source de cette information.

Les règles de classification varient d'un pays à l'autre. D'une manière générale, la classification est indiquée en haut du document, parfois également en bas.

Aux Etats-Unis, on peut également classifier des parties de documents de manière indépendante en précédant les paragraphes concernés par une indication entre parenthèses :

Ce système classifie ce qui est strictement nécessaire, et permet le découpage et la distribution de certaines parties d'un document.

Code de distribution

La classification peut être assortie d'un code de distribution et de code d'autorisation (clearance ou security clearance) supplémentaires.

Ainsi, un document américain peut, par exemple, avoir une classification de la forme :

SECRET/PROPIN/NOCONTRACT/NOFORN

comme :

Pays Organisation UK USA UEO EURATOM OTAN Commentaire
Navy DoD DoE
Classification Non atomique Déclassifié U U U U U Unclassified
Restreint R R R R R WR D NR R=Restricted, WR=WEU Restriced, D=Dienstgebrauch=Usage interne, ENFD=EURA Nur Für Den=EURA seulement, NR=NATO Restricted=Official Use Only
Restreint R R R R R WR ENFD NR R=Restricted, WR=WEU Restriced, D=Dienstgebrauch=Usage interne, ENFD=EURA Nur Für Den=EURA seulement, NR=NATO Restricted=Official Use Only
Confidentiel C C C C C WC ER NC C=Confidential, WC=WEU Confidential, EV=EURA Vertraulich=Confidentiel EURA, NC=NATO Confidential
Secret S S WS EG NS S=Secret, WS=WEU Secret, EG=EURA Geheim=EURA Secret, NS=NATO Secret
Très Secret TS TS Q FTS ESG CTS Q=Informations sur les armes nucléaires, FTS=Focal Top Secret, ESG=EURA Streng Geheim=Secret strict EURA, CTS=Cosmic Top Secret
Atomique Confidentiel Q NCA NATO Confidential Atomal
Atomique Secret Q NSA NATO Secret Atomal
Atomique Top Secret Q CTSA Cosmic NATO Secret Atomal
Distribution M Opérations spéciales de la Marine
Distribution N Opérations spéciales de la Marine
Distribution L Prescription sur les armes nucléaires
Distribution CNWDI Critical Nuclear Weapons Design InformationClassification des données quant à la conception et au fonctionnement de têtes et ogives nucléaires, de munitions nucléaires ou de systèmes d'essais nucléaires. Sont exclus de cette classification les composants à durée de vie limitée ainsi que les composants faisant l'objet d'une manipulation par la troupe. En plus de Q-Clearance.
Distribution SI Special IntelligenceInformations provenant de la reconnaissance électronique
Distribution TK Talent-KeyholeInformations provenant de satellites

Code permettant d'imposer des restrictions supplémentaires à la classification en fonction des clients.

Pays Code Signification Description
USA EYES ONLY Eyes Only Ne peut être lu que par son premier destinataire et ne doit pas être copié ou montré à une tierce personne. C'est le code de distribution le plus restrictif.
USA LIMDIS LIMited DIStribution Distribution limitée
USA NOCONTRACT NOt releasable to CONTRACTor/consultants Ne doit pas être transmis à un contractant ou un consultant, quelle que soit son autorisation de sécurité.
USA NODIS NO DIStribution Ne doit pas être redistribué plus loin.
USA NOFORN NOt releasable to FOReign Nationals Ne doit pas être remis à des étrangers, alliés ou non.
USA ORCON ORiginator CONtrolled Distribution contrôlée par l'office qui a produit l'information.
USA PROPIN caution - PROPrietary INformation involved Contient des informations d'origine industrielle ou autre dont la divulgation pourrait porter préjudice à la source.
USA WNINTEL Warning Notice - INTELligence sources or methods involved Utilisé lorsque le contenu de l'information pourrait dévoiler les méthodes utilisées pour l'obtenir ou compromettre dangereusement une source.
USA US ADMINISTRATIVELY CONFIDENTIAL Utilisé la Maison Blanche et pour des documents internes de l'administration américaine.
UK STAFF IN CONFIDENCE Utilisé pour classifier des documents à caractère personnel.

L'accès aux documents SECRET ou TOP SECRET requiert une Special Background Investigation (SBI).

(C)

Sigle du niveau de confidentialité Confidential (Confidentiel) utilisé dans divers documents officiels anglophones.

C. C. O.

Sigle marquant les document faisant référence à des COMINT, mais ne nécessitant pas de protection par mot de code (handle via Comint Channels Only).

COMINT

Abbréviation désignant une source de renseignement électronique (SIGINT) des issue de transmissions (COMmunication INTelligence), utilisé dans divers documents officiels anglophones.

Le mot de code secret (secret codeword) UMBRA désigne par exemple un COMINT de catégorie III (la plus haute catégorie).

ELINT

Abbréviation désignant une source de renseignement électronique (SIGINT) autre que les transmissions : radars, etc.

M. A. J. I. C.

Accronyme pour MAJI Controlled, niveau de classification de l'hypothétique opération Majestic 12.

MASINT

Abbréviation désignant une source de renseignement électronique (SIGINT) mais ayant pour origine d'autres phénomènes physiques tels que les sons, les radiations, etc. (Measurement And Signature INTelligence).

Le MASINT inclut plusieurs sous-groupes :

  • ACINT
  • ACOUSTINT
  • CBNINT
  • DEWINT
  • FISINT
  • LASINT
  • RADINT
  • RINT

Noms

Les noms de projets et mots-code sont utilisés par les organisations militaires et de renseignement dans le monde entier depuis de nombreuses années. Ils apparaissent durant la 1ère guerre mondiale, et sont virtuellement partout dans la 2nde guerre mondiale. La Guerre Froide laisse un existant de secret et une bureaucratie énorme, qui contribue beaucoup à la prévalence des Mots-Code et des classifications, une bureaucratie qui continue à dominer la communauté du renseignement US et les militaires à ce jour.

Il existe plusieurs types différents de Noms utilisés dans l'armée US, la plupart dans le but de désignation mais certains simplement pour dissimulation. La plupart de ces noms sont publics mais traitent ou décrivent des choses secrètes, mais certains Noms ou Mots-Codes sont en fait eux-mêmes secrets.

Parmi les différents types de "Noms" on trouve :

Noms Classés
Mots-Codes Seulement losrqu'ils sont "Actifs" ou "Annulés
Surnoms Non, noms "disponibles" (ou non affectés)
Termes d'exercice Non, noms "disponibles" (ou non affectés)
Signes d'appel (US, alliés) Parfois
Signalements ASCC du NATO Parfois
Populaires Non, noms "disponibles" (ou non affectés)
Unités et de bases (AFB, etc.)
Véhicules (appareils, etc.)

Les surnoms et mots-codes sont généralement affectés par blocs, par le Directeur des Operations, Joint Staff (JCS-J3), et affectés à des composantes spécifiques du DoD.

Mots-Codes

Les mots-codes sont toujours classés (CONFIDENTIEL, SECRET, ou plus haut) et consistent toujours en 1 seul mot. L'affectation de mots-codes TRES SECRET nécessite l'approbation du Directeur des Programmes Spéciaux, ODTUSD(P). Les mots-codes ou blocs de mots-codes sont affectés à des composants du DoD par l'Etat-Major (Joint-Staff ou JS). Si un Mot-Code a été affecté, il est considéré ACTIF. Les mots-codes doivent toujours être montrés avec leur classification, comme (S) pour SECRET ou (TS) pour TRES SECRET, et ne peuvent pas être discutés sur des réseaux ou lignes non classées. Normalement, les mots-codes sont imprimés en n'utilisant que des lettres capitales.

Si un mot-code devient compromis (ou est suspecté d'être compromis), un nouveau mot-code est affecté et l'ancien mot-code est ANNULE. Les mots-codes sont également annulés si les projet, programme, opération, ou mission auxquels ils ont été affectés, ont été achevés ou démantelés. Tous les mots-codes annulés restent classés (au moins) CONFIDENTIEL pour (au moins) 2 autres années, avant de devenir DISPONIBLE (et déclassés) à nouveau. Les mots-codes disponibles peuvent être ré-utilisés et affectés à nouveau pour un but différent. En raison de cela, les seuls mots-codes que nous (le grand public) connaissons et que nous discutons ici, sont généralement des mots-codes ayant été annulés à un moment ou à un autre. Il est hautement improbable que de tels mots-codes bien connus et ayant reçu de la publicité tels que Oxcart ou Tagboard soient jamais réutilisés, mais c'est possible. Il pourrait même être avantageux de réutiliser des mots-codes précédemment annulés pour la même raison, puisque le but est la dissimulation.

Les mots-codes ne devraient pas décrire ni suggérer la nature de ce qui est classé. Des projets successeurs ou phases d'un programme doivent recevoir des mots-codes différents. Par exemple, les phases succédant au projet "Gusto" ne peuvent recevoir des mots-codes comme "Gusto II" ou "Gusto III".

Des mots-codes peuvent être affectés à virtuellement tout ce qui pourrait être classés, dont les Programmes, Projets, Zones ou Lieux Géographiques, Opérations, Objectifs, Missions, Plans, Tâches, Information, etc. Ce qu'on appelle les Programmes à Access Spécial ("Special Access (required) Programs" ou SAP), également connus comme les programmes "noirs", pourraient avoir un mot-code classé qui leur serait affecté, mais c'est optionnel. Des mots-codes ne sont généralement pas affectés à des Essais, Exercices, ou Identifiants de Budgets, mais de nombreux Essais d'Armes Spéciales (Nucléaires) ont reçu des mots-codes. Ces mots-codes pourraient avoir eu pour origine le DoE plutôt que le DoD, cependant.

Le DoD n'affecte qu des mots-codes à 1 seul mot, mais utilise également parfois des mots-codes provenant d'autres agences (CIA, DoE, etc.), de société commerciales, ou de pays étrangers, qui pourraient ne pas suivre les directives du DoD pour l'affectation de mots-codes. Tous les mots-codes utilisés doivent être répertoriés, afin de prévenir les doubles affectations ou les confusions. Tous les mots-codes et Surnoms sont stockés dans la base de donneés Code Word, Nickname, and Exercise Term System, également connue sous le nom de NICKA, qui a été accessible via le réseau de Commandement Militaire et Système de Contrôle Mondial (WWMCCS), mais qui est aujourd'hui accessible via le JS LAN (Joint Staff Local Area Network).

Les mots-codes ne sont pas vraiment utilisés pour dissimuler l'objet classé en lui-même, les mots-codes étaient eux-mêmes classés, mais sont plutôt utilisés pour mettre en place un système de Besoin-de-Savoir pour les SCI, conçu pour empêcher des individus ou groupes d'en savoir trop sur un système ou sujet spécifique, et limiter leur accès exclusivement à l'information nécessaire à la réalisation de leur travail. Il y a plusieurs catégories SCI differentes utilisés au DoD, et les mots-codes sont affectés au sein de ces catégories. Par exemple, des photos ou bandes créées par SIGINT ou PHOTINT (Photographic Intelligence) peuvent être visualisés et analysés par des interprêtes ayant des accréditations Special Intelligence (SI) et/ou Talent-Keyhole (TK). SI couvre toutes sortes de signaux et données de reconnaissance en survol, tandis que TK couvre la reconnaissance par survol (aérien comme satellite). Les systèmes de collecte (ou Capitaux) du NRO sont couverts sous accréditations Byeman, et reçoivent des mots-codes séparés. Même les systèmes et missions individuels, comme un satellite ou lancement particulier, ou un vol ou une mission de reconnaissance particulière, recoivent 1 ou plusieurs codes numériques.

Des types spécifiques d'information pourraient également recevoir des mots-codes, par exemple Umbra, qui couvre le renseignement sur les communications (COMINT) particulièrement sensibles ou Ruff, qui couvre le renseignement spécifique basé sur l'imagerie satellite. Certains de ces mots-codes (comme Cosmic, Gamma, Umbra, Byeman, Talent et Keyhole) sont toujours utilisés, bien qu'ils soient connus publiquement depuis longtemps.

Surnoms

Les surnoms sont toujours non classés, et consistent (généralement) en 2 mots séparés. Le 1er mot doit commencer par 2 lettres sélectionnées dans un intervalle de blocs alphabétiques affectés aux différentes agences par l'Etat-Major (JS). Souvent, des Premiers Mots spécifiques issus de ces blocs alphabétiques sont réservés pour des types spécifiques d'utilisateurs, de projets ou d'opérations. Cette pratique existe depuis au moins le début des années 1970s.

Les surnoms ne devraient pas contenir lesmots "projet", "Opération", "Exercice", ni consister en 2 mots séparés existant déjà comme un seul mot, comme "Moon Light". Parfois, 3 mots sont utilisés, et le 1er ou 2nd mot est parfois un acronyme. Les projets successeurs ou phases supplémentaires d'un programme reçoivent souvent des suffixes numériques romains, comme "Peace Vector II" et "Peace Vector III", etc. En cas de tels programmes à plusieurs phases, le 1er projet d'origine reçoit souvent un suffixe numérique romain "I", même si ce "I" extra ne lui fut pas affecté à l'origine. Dans l'exemple ci-dessus, "Peace Vector" and "Peace Vector I" auraient été équivalents et désigneraient le même programme. Les surnoms sont le plus souvent imprimés en utilisant des lettres capitales, mais cela ne semble pas être une règle immuable. Les surnoms ne devraient pas être des mots exotiques, expressions trivales, ou marques déposées commerciales bien connues. Ils devraient également ne pas exprimer un bias incohérent avec les idéaux traditionnels ou la politique étrangère américains. Porter des connotations offensant le bon goût ou dérogeant à un groupe, secte, ou foi particuliers, ou portant des connotations offensantes pour nos alliés ou autres nations.

Tous les département et agences placent généralement des restrictions supplémentaires aux affectations des surnoms, telles que le fait qu'ils ne devraient pas contenir des mots proches d'un mot-code en eppelation ou prononciation ou de toute signal d'appel par voix de combinaison de 2 mots trouvé dans le JANAP-119 ou le ACP-119. De plus, les Premiers Mots sont parfois affectés à des départements, unités ou types de projets spécifiques.

Les surnoms peuvent être virtuellement affectés aux mêmes choses que les mots-codes, comme les programmes, projets, événements, Zones et lieux géographiques, Opérations, Objectifs, Missions, Plans, Tâches, et Tests, etc. Ce que l'on appelle les "Special Access Programs" (SAP), également connus comme les programmes "noirs", doivent avoir un Surnom non classifié qui leur est affecté. Bien que les Surnoms soient toujours non classés, ils ne devraient pas être discutés ou mentionnés sur des réseaux ou lignes téléphoniques non classés, à moins que l'ensemble des aspects, y compris les associations organizationnelles, soient entièrement non classées. Les SAPs reçoivent également généralement un trigraphe ou digraphe (codes à 3 ou 2 lettres), qui dans le cas des digraphes, sont généralement les 2 premières lettres des 2 mots non classés du surnom, comme "TK" pour "Talent-Keyhole" -- bien que "Talent" et "Keyhole" soient 2 mots-codes séparés, plutôt qu'un surnom, dans cet exemple. Un exemple de trigraphe pourrait être "ONW" pour "Operation Northern Watch" (bien que ONW ne soit pas un SAP, bien sûr).

Parfois, des groupes entiers de projets ou programmes sont regroupés sous un seul Surnom, comme les Surnoms du NRO "Senior Keyhole" ou "Senior Year", qui couvrent (apparemment) tous les satellites de survol de reconnaissance (photo) et appareils de survol de reconnaissance (photo), respectivement.

De nombreux projets reçoivent aussi un Numéro de Projet à des fins logistiques. Ce "Nombre" consiste en fait en un code alphanumérique à 3 caractères. Where known, this code is also given in the accompanying list of Nicknames.

Termes d'exercices

Les termes d'exercices peuvent être considérés comme une forme spéciale de surnom, étant toujours non classés et à usage public, consistant souvent en 2 mots, et devant être basés sur les mêmes blocs alphabetiques de mots possibles. Parce que les exercices sont souvent répété régulièrement, que ce soit trimestriellement, annuellement ou bi-annuellement, des exercices spécifiques sont souvent indiqués en ajoutant des suffixes numériques, comme "Roving Sands '99", ou"Red Flag 2/03", ou "Balikatan 2000".

Il n'y a également généralement aucune contrainte sur le signification des Termes d'Exercice, et il est parfaitement adapté d'utiliser un nom décrivant l'exercice ou un quelconque de ses aspects. Certaines composantes du DoD attribuent des significations spécifiques au 1er ou aux 2 mots. Par exemple, tous les termes d'exercice du NORAD utilisent le 1er mot pour décrire l'organisation ou l'agence responsable, tandis que le 2nd mot décrit le type d'exercice, ou l'expérimentation qui sera menée.

Blocs alphabétiques pour surnoms et termes d'exercice

Les blocs alphabétiques suivants sont affectés aux composantes DoD, agences et commandements unifiés ou spécifiés listés, dont 24 différents sont connus. Tout "?" signifie que le bloc couvert est affecté à une composante inconnue du DoD, mais certaines spéculations peuvent être faites, sur la base des Surnoms connus. La séparation de 4 blocs par lettre -- qui semble être cohérente pour la plupart si ce n'est la totalité des 26 lettres de l'alphabet -- resulte en 104 blocs séparés, with apparently 4 to 6 blocks assigned to each of the 24 DoD components, possibly based on the size of the department, agency or command in question.

Bloc Agence
AA - AF ?
AG - AL USACOM (US Atlantic Command)
AM - AR NORAD/AFSPC
AS - AZ USEUCOM (US European Command)
BA - BF ?
BG - BL ?
BM - BR ?
BS - BZ ?
CA - CF ?
CG - CL USN (United States Navy)
CM - CR ? (possibly USAF TAC/AAC (Tactical Air Command) ???)
CS - CZ USMC (United States Marine Corps)
DA - DF ?
DG - DL ?
DM - DR ?
DS - DZ ?
EA - EF ?
EG - EL ?
EM - ER ?
ES - EZ USACOM (US Atlantic Command)
FA - FF NORAD/AFSPC (USAF Space Command)
FG - FL USEUCOM (US European Command)
FM - FR ?
FS - FZ ?
GA - GF ?
GG - GL ? (possibly USAF HQ (United States Air Force) ???)
GM - GR ?
GS - GZ USN (United States Navy)
HA - HF ? (possibly AFSC (US Air Force System Command) ???)
HG - HL USMC (United States Marine Corps)
HM - HR ?
HS - HZ ?
IA - IF ?
IG - IL ?
IM - IR ?
IS - IZ ?
JA - JF ?
JG - JL USACOM (US Atlantic Command)
JM - JR NORAD/AFSPC (USAF Space Command)
JS - JZ USEUCOM (US European Command)
KA - KF ?
KG - KL ?
KM - KR ?
KS - KZ ?
LA - LF ?
LG - LL USN (United States Navy)
LM - LR ?
LS - LZ USMC (United States Marine Corps)
MA - MF ?
MG - ML ?
MM - MR ?
MS - MZ ?
NA - NF ?
NG - NL ?
NM - NR USEUCOM (US European Command)
NS - NZ ?
OA - OF ?
OG - OL ? (possibly USAF SAC/ACC (Strategic Air Command) ???)
OM - OR ?
OS - OZ USN (United States Navy)
PA - PF ? (possibly AFLC (US Air Force Logistics Command) ???)
PG - PL USMC (United States Marine Corps)
PM - PR ?
PS - PZ ?
QA - QF USACOM (US Atlantic Command)
QG - QL ?
QM - QR ?
QS - QZ ?
RA - RF USN (United States Navy)
RG - RL ? (possibly USAF SAC/ACC (Strategic Air Command) ???)
RM - RR ?
RS - RZ USN (United States Navy)
SA - SF ? (possibly USAF HQ (United States Air Force) ???)
SG - SL USEUCOM (US European Command)
SM - SR USACOM (US Atlantic Command)
SS - SZ ?
TA - TF ? (possibly USAF HQ (United States Air Force) ???)
TG - TL ? (possibly USAF SAC/ACC (Strategic Air Command) ???)
TM - TR ? (United States Army ???)
TS - TZ ?
UA - UF ?
UG - UL ?
UM - UR USACOM (US Atlantic Command)
US - UZ ?
VA - VF ?
VG - VL NORAD/AFSPC (USAF Space Command)
VM - VR ? (possibly AMC (US Air Force, Air Mobility Command) ???)
VS - VZ ?
WA - WF ? (possibly USAF SAC/ACC (Strategic Air Command) ???)
WG - WL
WM - WR
WS - WZ
XA - XF
XG - XL
XM - XR
XS - XZ
YA - YF
YG - YL
YM - YR
YS - YZ
ZA - ZF
ZG - ZL
ZM - ZR
ZS - ZZ

Ces affectations pourraient très bien changer dans le temps, en particulier lorsque de nouvelles organisations et commandements sont créés ou désactivés. Récemment, of the US-led Operations and Exercises received more often Nicknames that are not in line with the assigned blocks, but instead are supposed to sound "patriotic" or maybe "inspiring". For some insight on how some of the more popular operations' names were assigned, see the following interesting article at http://carlisle-www.army.mil/usawc/Parameters/1995/sieminsk.htm

Liste de noms

La liste inclut principalement des surnoms à 2 mots pour les projets, opérations, exercices et programmes d'aide étrangère militaire U.S. et liés à l'aviation autour des années 1960s et plus tard. Quelques noms (e.g. codes CIA à un seul mot), which would fall outside that scope are included nevertheless, when one of our authors happened to come across it.

Quick links to the most important first words of the nicknames, together with their suspected scope:

  • Cobra (RADINT/TELINT/SIGINT intelligence-gathering systems?)
  • Combat (TAC (and/or PACAF?) OpOrd/"Proword")
  • Commando (AFSOC or PACAF(?) OpOrd/"Proword")
  • Compass (ELINT/PHOTINT/SIGINT intelligence-gathering systems?)
  • Have (AFSC and/or DARPA/ARPA programs)
  • Pacer (AFLC Conversion/Modification/Update programs)
  • Pave
  • Peace (FMS/MDAP programs)
  • Rivet (ELINT/ECM systems)
  • Seek
  • Senior (USAF HQ/Pentagon program)
  • Teal

Références :

(S)

Sigle du niveau de classification Secret utilisé dans les documents officiels américains.

S. C.

Sigle désignant un mot de code (de 5 lettres) secret (Secret Codeword) utilisé pour désigner une source d'information en tant que renseignement de communication (COMINT). Ce sigle est utilisé dans divers documents officiels anglophones.

S. C. I.

Sigle de Sensitive Compartmented Information qualifiant une information à diffusion extrêmement restreinte au sein de la CIA.

S. I.

Sigle pour Special Intelligence.

SIGINT

Abbréviation désignant de manière globale le renseignement électronique (SIGnals INTelligence), qui est divisé en 3 sous-catégories :

  • COMINT
  • ELINT
  • les renseignements obtenus par des moyens électroniques, mais qui ont pour origine d'autres phénomènes physiques, comme les sons, les radiations, etc. (measurement and signature intelligence ou MASINT).

Le renseignement électronique est conduit au niveau stratégique par des services spécialisés. Il touche tous les types de transmissions électroniques, y compris les transmissions de téléphones cellulaires, les transmissions de données, etc.

Allemagne Amt für Nachrichtenwesen der Bundeswehr (AfNB). voir BND.
Australie Defense Signals Directorate (DSD)
Canada Communications Security Establishment (CSE)
France Groupement des Contrôles Radioélectriques (GCR)
Grande-Bretagne GHCQ
Nouvelle Zélande Government Communications Security Bureau (GCSB)
Pays-Bas Technische Informatie Centrale Vewerkening (TICV)
Russie Federal'naya Agentura Pravitel'stevennykh Svyazeï Informatsiy (FAPSI)
Suède Försvarets Radioanstalt
Suisse Office Fédéral des Troupes de Transmissions (OFTT)
USA National Security Agency (NSA)

T. S.

Accronyme du niveau de confidentialité Top Secret, utilisé dans divers documents officiels anglophones.

T. S. C.

Sigle désignant un mot de code (de 5 lettres) très secret (Top Secret Codeword) utilisé pour désigner une source d'information en tant que renseignement de communication (COMINT). Ce sigle est utilisé dans divers documents officiels anglophones.

U.

Sigle du niveau de confidentialité Unclassified (non classifié, non secret) utilisé dans divers documents officiels anglophones.