David Rockefeller

Rockefeller
David Rockefeller

Milliardaire, ancien président de la Chase Manhattan Bank, David Rockfeller dirige l'empire de sa famille, fondé au début du 20ème siècle par John D. Rockfeller.

Diplômé de l'Université de Harvard (Boston) et de l'Université de Chicago (doctorat en 1940), Rockefeller est officier à la Chase Manhattan Bank de 1946 à 1981. Il est président et officier directeur exécutif de 1969 à 1980, et continue comme président jusqu'à sa retraite en l'année suivante.

Depuis lors il a été président du Comité de Conseil Internationale des banques. Rockefeller est également impliqué dans de nombreuses autres sujets, dont des organisations culturelles et éducatives.

Rockfeller est président non-Executif du Rockefeller Center Properties Trust and RCP Holdings. Il est président honoraire de la Société des Ameriques, de la Commission Trilatérale (fondateur et président honoraire), du CFR et de l'Université Rockefeller. He is also Chairman of the Rockefeller University Council, and Chairman Emeritus of the Museum of Modern Art in New York City. Il a également joué un rôle prédominant dans le Groupe Bilderberg.

Selon l'écrivain F. William Engdahl, Henry Alfred Kissinger aurait orchestré la guerre de Kippour opposant l'Israël à l'Egypte et à la Syrie en octobre 1973. C'est à cette époque où il était conseiller du président John Fitzgerald Kennedy (de 1970 à 1974) qui fut protégé par David Rockefeller. Kissinger aurait mis tout en oeuvre pour satisfaire les intérêts du puissant Groupe de Bilderberg, lequel avait décidé d'augmenter le prix du pétrole de 400 % en mai 1973. Il négocia une paix très favorable pour l'Egypte, qui récupéra des puits de pétrole. L'objectif principal de cette stratégie était de s'assurer que les milliards de pétrodollars des puits arabes seraient investis dans des banques de Londres et de New York. Ceci devait permettre de stabiliser le dollar qui, n'étant plus indexé sur l'étalon-or depuis 1970, était alors menacé d'une brusque dévaluation. aRockfeller, D.: Unused Resources and Economic Waste (1940) bRockefeller, D.: Creative Management in Banking (1964)

Fausses citations

Rockfeller est parfois cité comme déclarant des plans machiavéliques pour instaurer un NOM.

Une première citation, présentée comme une fuite audio d'une réunion secrète de 1991 :

Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d'autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l'exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l'autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés.

Cette citation est en fait issue d'une video indiquant explicitement Simulation audio. De fait, la voix enregistrée ne ressemble pas à celle de Rockfeller.

Une autre fausse citation est celle de son discours du vendredi 23 au Dîner Annuel des Ambassadeurs de l'ONU, après que le Business Council de l'ONU lui ait décerné sa médaille annuelle :

Le discours de Rockfeller

Mais cette fenêtre d’opportunité actuelle, pendant laquelle un ordre mondial véritablement pacifique et interdépendant pourrait être construit, ne sera pas ouverte longtemps. Nous sommes à la veille d'une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin, c'est d'une bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial.

En fait la citation originale est :

Mais cette fenêtre d’opportunité actuelle, pendant laquelle un ordre mondial véritablement pacifique et interdépendant pourrait être construit, ne sera pas ouverte longtemps. Il existe déjà des forces puissantes à l’œuvre qui menacent de détruire tous nos espoirs et nos efforts pour ériger une structure durable de coopération globale c"Annual Amabassadors' Dinner", C-SPAN, 1994-09-14.

Il précise ensuite que les forces puissantes dont il parle sont nationalistes et fondamentalistes.

Certains resituent la phrase ajoutée en janvier 1991 dNewsweek, d'autres l'attribuent la phrase ajoutée à Ron Paul eWest, Mick: "Debunked: "All we need is the right major crisis and the nations will accept the NWO"", Metabunk, 2020-04-07.