Cooper
William Milton Cooper

"Bill" Cooper naît le à Saint Johns (Arizona), dans une famille de l'USAF. Enfant, il vit dans de nombreux pays, et sort diplômé du lycée de Yamato (Japon). Lorsqu'il quitte son foyer, Cooper intègre le SAC de l'USAF. Il déclare avoir rencontré là des personnes ayant participé à la récupération d'appareils extraterrestres.

Observation à la Marine

Puis Cooper quitte l'USAF pour la Marine. Il se porte volontaire pour être sous-marinier, et en , est membre d'équipage à bord du sous-marin USS Tiru. Cooper raconte, qu'alors il était en transit entre la zone de Portland/Seattle et Pearl Harbor, où se trouvait leur base de sous-marins, et qu'il se trouvait en vigie, il vit un appareil en forme de soucoupe, de la taille d'un transporteur de troupes aérien, sortir de l'eau à environ 2.5 miles nautiques de l'entrée du port, à environ 45° à gauche de la pointe du sous-marin. L'objet tourna lentement sur son axe, puis s'élèva dans les nuages. L'événement aurait alors été classé sous le sceau du secret par le capitaine du sous-marin. Lorsque le sous-marin atteignit le port, l'équipage aurait été briefé par la Sécurité Navale.

En fait Cooper prétend que, alors qu'il était à la Marine, il aurait lu des documents de briefing secret détaillant la conspiration du gouvernement liée aux soucoupes volantes. Selon lui, celles-ci auraient été inventées par les nazis, et le "gouvernement mondial" secret prévoierait d'utiliser des soucoupes fabriquées par l'homme dans un scénario de "gestion de crise" : faisant croire à une invasion extraterrestre, le gouvernement mondial secret amèrerait ainsi l'humanité à se soumettre à son contrôle sous prétexte de cette situation mondiale critique.

En Cooper perd sa jambe droite dans un accident de moto. Il racontera être sorti de route malgré lui, être laissé pour mort, avoir vu quelqu'un debout devant lui comme pour s'assurer qu'il était mort, puis avoir lutter pour se remettre et avoir même eu une EMI à l'hôpital.

En , John O. Lear publie sur Paranet sa propre hypothèse sur une menace extraterrestre : le gouvernement des États-Unis aurait conclu un "pacte" avec une race non-humaine dès . Ayant lu la prose de Lear, Cooper le contacte en pour fournir à Stanton T. Friedman des documents électroniques sur le MAJI, MJ-1, la Blue Team, Grudge. Toutefois après que soient apparus les articles de "O. H. Krill", un auteur se présentant comme un extraterrestre collaborant avec les humains, Lear déclare qu'il s'agit d'une production de science-fiction développée avec John Grace, et être dérangé par le fait que Cooper les présente comme authentiques.

William Cooper fait partie des milices d'extrême-droite hostiles au gouvernement fédéral. Le , il déclare à une conférence : [moi et ma famille] savons, comme beaucoup de personnes l'ignorent, que la Constitution des États-Unis d'Amérique est les États-Unis d'Amérique ! Et c'est pourquoi nous avons toujours été prêts... à faire les choses nécessaires... pour la préserver et la protéger. Cooper arrête de payer ses impôts en . Il diffuse en ondes courtes sur WWCR depuis Memphis l'émission radio "The Hour of the Time", sur les thêmes du contrôle des armes aux USA (Cooper est un des chefs d'une milice de l'Arizona), du Nouvel Ordre Mondial (NWO ).

Recherché par la police, un officier tente de l'arrêter le à Eager (Arizona). Cooper lui tire 2 balles dans la tête, avant de se faire abattre lui-même Arizona Republic, Officers kill militia voice; deputy shot, 2001-11-07.

Auteur de :

Hanson, Lars: "UFO's, Aliens and "Ex"-intelligence Agents: Who's Fooling Whom", 18 juillet 1991 "Azizonans Forming Militias To Oppose Perceived 'Invasion'". Arizona Republic, 18 Février 1995.