Robert M. L. Baker

Robert M. L. Baker, Jr.
Robert M. L. Baker, Jr.

"Bob" Baker naît le lundi 1 septembre 1930 à Los Angeles (Californie). Il obtient une license de physique à l'UCLA avec les plus hauts honneurs (summa cum laude – premier de sa promotion) est élu au Phi Beta Kappa, obtient une maîtrise de physique et un doctorat d'ingéniérie à l'UCLA – le diplôme de doctorat avec spécialisation en aérospatiale était, d'après les responsables de l'UCLA, le 1er de ce type à être accordé aux USA.

A partir des années 1950s, Baker s'intéresse à la dynamique des champs gravitationnels. Sa carrière industrielle débute en 1954 en tant que consultant pour la compagnie Douglas Aircraft.

Cette année-là il est pour la 1ʳᵉ fois confrontés aux ovnis, lorsque l'ATIC lui demande d'analyser les films de Great FallsGreat Falls et de TremontonLe film de Tremonton. Il ne rendra son rapport qu'en 1956, concluant à l'inexplicabilité des films s1Baker, R. M. L. "Photogrammetric analysis of the 'Montana' film tracking 2 UFOs", Douglas Aircraft, Inc., mars 1956. également publié sous le titre "Observational Evidence of Anomalistic Phenomena", Journal of Astronautical Sciences, Vol. XV, n° 1, pp. 31-36, janvier à février 1968, avec :
1950 -- Interrogatoire des pilotes de F-94s signalés par le projet Blue Book.
1950 -- 2 sources de données météo : "cartes du temps," et observation de surface par demi-heures du Bureau Météo de l'Aéroport Municipal de Great Falls.
1955 -- Conversation téléphonique entre Baker et Mariana (Mars).
Correspondance entre Baker et le colonel D. M. Hamilton, Officier commandant de la base de l'USAF de Malstrom, 1955-11.
.

En 1957 il a l'occasion de participer à un débat télévisé sur les ovnis, où il défend aux côté d'Albert M. ChopChop, Albert M. le sérieux de certaines observations face à d'autres scientifiques partisans des hallucinations et illusion d'optiques, où de militaires présentant la position officielle de l'USAF s2Lettre de Albert Chop à Edward Keyhoe, 27 novembre 1957. Entre cette année-là et 1960, il est scientifique senior chez Aeronutronic-Philco-Ford, ainsi qu'au Département d'Astronomie de la faculté à partir de l'année d'avant.

Air Force

A partir de l'année suivante, il commence à travailler sur la recherche sur les ondes gravitationnelles et est officier de projet sur un certain nombre de projets classés de l'Air Force.

Lockeed

En l'année suivante où il prend la direction du Centre de Recherche d'Astrodynamique de Lockheed à , dirigeant les efforts de près de 25 scientifiques dans divers domaines, responsable de du développement, de la fabrication et des essais sur 3 projets de prototypes sous contrat avec la Marine U. S et Enquêteur Principal sur plusieurs projets de la NASA et de l'USAF. Il prend également la présidence nationale du Comité sur l'Astrodynamique Technique de l'AIAA. En 1963 il passe au Département d'Ingéniérie et de Science Appliquée jusqu'en 1971 en tant que conférencier et professeur assistant. Durant cette époque il reste conférencier à l'Académie de l'USAF.

CSC

En 1964 il rejoint la CSC, d'abord comme Responsable Associé de la Recherche et l'Analyse Mathématique, puis comme le Scientifique Senior de la sous-division des Sciences Système de la CSC. À ce poste il est impliqué dans plusieurs projets de l'Air Force, la Marine et la NASA. Membre de l'AAAS et de l'AIAA, il est élu en l'année suivante "Jeune Homme d'Exception de l'Année" par la Chambre de Commerce Junior.

En 1967, Baker discute avec William K. HartmannHartmann, William K. et Roy F. CraigCraig, Roy F., alors membres du projet Colorado, d'un film pris en Californie en 1964 par 3 cinéthéodolithes lors d'un lancer de Thor-Able Star à la base aérienne de Vandenberg. Ils indiquent vouloir tenter d'obtenir le film pour procéder à une autre analyse, mais n'y arriveront apparemment pas.

Symposium

En l'année suivante il est auditionné au symposium sur les ovnis de la Chambre des Représentants US sur ses analyses de film de l'Utah et du Montana. Il y regrette que Hartmann et Craig n'aient pas pu se procurer le film du lancer de la base de Vandenberg s3Déclaration au symposium sur les ovnis de la Chambre des Représentants US (1968) . Il développera par la suite ses critiques rapport Condon dans un article s4Baker, R. M. L.: "The UFO Report: Condon Study Falls Short", Scientific Research, 1969-04-14, p. 41 et au symposium de l'AAAS l'année suivante s5Baker, R. M. L: "UFO Films", AAAS Symposium on UFOs, 134th Meeting, 1969-12-27..

En 1980, déjà professeur d'ingéniérie à l'Université de la Côte Ouest, une université pour l'étudiant adulte opérant aujourd'hui sous les auspices de l'American Career College à Los Angeles, il en devient président. Là il coordonne les activités de 6 groupes de scientifiques et ingénieurs éparpillés dans toute la Californie du Sud.

A partir de 1987, il est nommé par William Bennett au National Advisory Committee on Accreditation and Institutional Eligibility of the Department of Education, jusqu'en 1989.

En 1997 il part en retraite de l'Université de la Côte Ouest.

Il remporte le prix de Physique de l'UCLA.

Ondes gravitationnelles

En 2000 il fonde la Transportation Sciences Corporation et GravWave (Llc.), une société dédiée à la recherche, le développement et la fabrication de produit impliquant la génération, la détection et l'application de HFGW.

À partir de l'année suivante il est nommé à l'Academic Review Committee on Gravitational Research avec l'U. S. Army jusqu'en 2003. En l'année d'avant directeur du Comité sur les HFGWs (High-Frequency Gravitational Waves) de l'Oakland Institute for Gravitational Wave Research. Vice-président de la 1ʳᵉ conférence internationale sur les HFGWs en l'année suivante, Professeur de Conseil à l'Université de Chongqing (Chine) en l'année suivante.

En 2002, lors de conférences qu'il donne à l'Institut d'Astrophysique Max Planck (Allemagne) et à l'Institut National de Physique du Nucléaire de Genes (Italie) qu'il serait tout à fait possible de maîtriser la création et la réception de HFGW en laboratoire.

Il détient 4 brevets et 16 brevets en attente aux USA, Europe, Russie et Chine dans le domaine de la génération et la détection en laboratoire d'ondes gravitationnelles.

Conférencier, School of Engineering and Applied Sciences, University of California at Los Angeles, Los Angeles, California 90024.

s6Baker, R. M. L.: An introduction to astrodynamics avec Maud W. Makemson (1960) (Academic Press, 1967). s7Baker, R. M. L.: "Future Experiments on Anomalistic Observational Phenomena", Journal of Astronautical Sciences, Vol. XV, n° 1, pp. 44-45, Janvier à 1968-02. s8Baker, R. M. L.: Astrodynamics : applications and advanced topics (1969)