Vandenberg (Air Force Base) (1941)

Home

En 1941, quelques 86000 acres de terrain dans le triangle Lompoc-Guadalupe-Santa Maria (Côte Centrale de Californie, à 150 miles environ de Los Angeles) passe dans les mains de l'Armée US, et constituent le site d'un énorme campement militaire nommé Camp Cooke. En tant que centre d'entraînement pour les troupes blindées et d'infanterie, young les jeunes recrues affectées à Cooke sont forgées en soldats prêts au combat et envoyés sur le terrain contre les forces allemandes et japonaises. Après la guerre et une courte période d'inactivation, l'installation est remise en route pour la guerre de Corée en 1950.

Entre les 2 guerres, la réserve militaire revient à son ancien usage pour le bétail est les moutons.

USAF (1957)

La transformation de Camp Cooke en la 1ère base américaine opérationnelle et d'entraînement pour l'espace et les missiles ballistiques commence en Janvier 1957 lorsqu'elle est transférée à l'USAF, qui la renomme dans l'année Vandenberg AFB.

Par la suite la base est opérée par la 30ème Escadrille Spatiale de l'Air Force Space Command (à ne pas confondre avec l'ancien AFSC). Vandenberg est la seule base militaires des USA d'où sont lancés en orbite polaire des satellites automatiques gouvernementaux ou commerciaux. Elle est aussi le seul site procédant à des essais de lancement de missiles ballistiques intercontinentaux dans l'Océan Pacifique, tombant dans l'Atoll de Kwajalein au sein des Iles Marshall.

Home