AIAA

L'American Institute of Aeronautics and Astronautics est formé en 1963 de la fusion de l'ARS et de l'IAS afin de faire progresser les arts, sciences et technologies de l'aéronautique et astronautique, et promouvoir le professionalisme de ceux engagés dans ces objectifs. A la fois l'ARS et l'IAS apportent à la relation une histoire longue et mouvementée — remontant respectivement à 1930 et 1932 — et chacun laisse sa marque sur l'Institut.

Le sujet des ovnis commence à être abordé dans les colonnes du journal de l'association, Aeronautics & Astronautics, en août 1966, par un article de Salomon W. Golomb s1W. Golomb, Salomon: "The Wheel in the Middle of the Air", AIAA Sounding Board, août 1966, p. 16 insistant, au travers de la fameuse vision d'Ezechiel, sur la part cuturelle et mythique de ces récits. Il est rapidement suivi de réactions de lecteurs s2Early, George et Marsh, Brent L., courriers en réponse, novembre 1966, p. 6, puis, plus tard, d'articles d'autres membres de l'association tels que James E. McDonaldMcDonald, James E. ou Stanton T. FriedmanFriedman, Stanton T., fervents défenseurs du sérieux de la question, mais aussi de leur possibilité d'interprétation extraterrestre s3McDonald, J. E.: "UFOs: extraterrestrial probes ?", Aeronautics & Astronautics, vol. 5, août 1967, pp. 19-20 s4Friedman, S. T.: "Flying saucers are real", Aeronautics & Astronautics, février 1968, p. 16.

Sous-comité ovni

En l'année suivante, l'AIAA prend l'initiative de porter le phénomène ovni à l'attention de scientifiques sérieux : son Comité Technique sur la Science de l'Espace et de l'Atmosphère met en place un sous-comité pour obtenir une perspective fraîche et objective sur le problème OVNI s5"AIAA committee looks at the UFO problem", Aeronautics & Astronautics, 8 décembre 1968, p. 12.

Ce sous-comité est composé de :

Des scientifiques de l'AIAA critiquent le rapport Condon, faisant remarquer que le résumé et les conclusions, rédigés par Edward U. Condon lui-même, sont contraires à de nombreuses analyses contenues en son corps. L'AIAA recommande un travail modéré, mais continu et scientifique sur les ovnis. Ainsi en 1970-11, ce comité publie dans la revue de l'association un article de repositionnement sur l'approche du sujet s6Kuettner, J. P., "UFO - An apraisal of the problem", avec le sous-comité ovni de l'AIAA, Aeronautics & Astronautics, vol. 8. n° 11, 1970-11, pp. 49-51. puis d'autres, présentant de manière détaillée des cas d'observation notables s7Friedman, S. T.: "UFO reports available", avril 1971, p. 4 s8McDonald, J. E. (à titre postume): "UFO Encounter I - Air Force Observations of an Unidentified Flying Object in the South-Central U.S., July 17, 1957", Astronautics and Aeronautics (journal de l'AIAA), juillet 1971, pp. 66-70 s9Thayer, Gordon D.Thayer, Gordon D.: "UFO encounter II - The Lakenheath England, Radar-Visual UFO case, August 13-14, 1956", septembre 1971, pp. 60-64. D'autres travaux sont également évalués s10Kuettner, J. P.: "A New Start on the Whole UFO Problem?", Aeronautics and Astronautics, (journal de l'AIAA), novembre 1973 s11B. Ann Slate: "Scientific Braintrust Tackles UFO Mystery", Saga's UFO Report, vol. 3, n° 2, juin 1974, p. 42..

Sondage de témoins scientifiques

En 1973, Peter Andrew Sturrock, en tant que membre de l'association, propose d'interroger ses confrères sur les ovnis. Le Comité Exécutif de l'association à San Francisco donne son autorisation et, le lundi 9, un questionnaire est envoyé à 1175 membres (de San Francisco uniquement). 423 (soit 36 % des sondés) le retournent rempli, indiquant à 40 % penser que le sujet des ovnis est susceptible de représenter un problème scientifique significatif. Egalement, 21 d'entre eux rapportent avoir fait des observations inexpliquées, dont seulement 2 ont en fait été signalés à des autorités susceptibles d'enquêter. Dans son rapport s12Sturrock, P. A.: "UFO Reports from AIAA members", mai 1974, Aeronautics & Astronautics, vol. 12, pp. 60-64 Sturrock conclut, à l'encontre de l'idée selon laquelle les scientifiques ne voient pas d'ovnis : Il apparaît donc, d'après cette étude, que si vous voulez savoir si des scientifiques ou ont vu ou non des ovnis, vous devez leur demander, et que vous devez probablement leur garantir l'anonymat.

Symposiums

Du lundi 20 janvier 1975 au mercredi 22 lors de la Convention Annuelle de l'AIAA sur les Sciences Aérospatiales, Claude Poher et Jacques ValléeVallee, Jacques présentent une publication s13Vallée, J. & Poher, C.: "Basic patterns in UFO observations", 13ème Convention Annuelle de l'AIAA sur les Sciences Aérospatiales à Pasadena, Californie, 20-22 janvier 1975 sur les caractéristiques fondamentales du phénomène ovni, qui représente le point d'orgue de l'approche scientifique et statistique du phénomène ovni. D'autres articles et conférences suivront s14Carlson J. B., et Sturrock, P. A., "Stanford Workshop on Extraterrestrial Civilization: Opening a New Scientific Dialog", juin 1975, pp. 64-65 s15"Our extraterrestrial heritage : From UFO's to space colonies", Proceedings of the Joint Symposium, Los Angeles, Californie, 28 Janvier, Symposium sponsorisé par le AIAA et la World Futures Society, 1978.