L'Air Technical Intelligence Center, service du renseignement technique de l'USAF, est créé le , succèdant à la section T-2. Toujours dépendant de l'AMC et basé à Wright-Patterson (Dayton, Ohio), il est chargé de la collecte et de l'étude de toutes les informations aéronautiques secrètes obtenues par l'USAF.

Conférence du 29 juillet au Pentagone, à la suite des nombreuses observations dans la
Conférence du 29 juillet au Pentagone, à la suite des nombreuses observations dans la région de Washington

C'est en que l'ATIC établit un Groupe du Phénomène Aérien pour étudier les observations rapportées, et un nouveau nom est donné au programme : Projet Blue Book. A la suite des nombreuses observations d'ovnis dans la région de Washington, le général John A. Samford (directeur du Renseignement de l'Air) décide de réunir une commission d'étude pour déterminer s'ils sont intelligemment pilotés. Une conférence de presse est tenue au Pentagone, peut-être la plus grande en temps de paix (photo ci-contre). Assis, le général Roger M. Ramey, directeur adjoint des opérations, l'homme du démenti de Roswell en , et Samford. Derrière eux, le lieutenant Edward J. Ruppelt, nommé récemment responsable de la commission d'enquête Blue Book. Au cours de la conférence de presse, Roy L. James, envoyé à Washington pour discuter des observations, explique avec d'autres que les signaux apparus sur les radars ont été causés par un inversion thermique. L'étude des conditions météorologiques cette nuit-là ne corroborre nullement cette explication. Le capitaine James est également invité à une émission radio nationale, Face the Nation.

En , le brigadier-général Watson revient au commandement de l'ATIC.

En , l'ATIC publie le Rapport Spécial n°14 du Projet Blue Book. Il s'agit d'une étude informatisée de près de 4000 rapports d'observation d'ovnis reçus par l'ATIC. Cette étude, constituée en grande partie de tableaux statistiques, conclut qu'il n'existe pas de preuve que des appareils extraterrestres aient visité la terre et qu'avec plus d'information l'ensemble des observations pourraient être expliquées. Ce Rapport Spécial n°14, cependant, inclut également des résumés des meilleurs cas non expliqués ayant été reçus. Pour aider à atténuer les critiques concernant une "dissimulation" par l'USAF de ses découvertes sur les ovnis, le Secrétaire de l'USAF décide de placer le rapport n°14 dans le domaine public et autorise le Département du Commerce à en vendre des copies au public.

En Ernest Harold Watson reçoit à l'ATIC le rapport de Robert M. L. Baker, travaillant alors chez Douglas Aircraft et à l'UCLA, concluant à l'inexplicabilité des films de l'Utah et du Montana.

En l'étude de l'USAF sur les ovnis fête ses 10 années d'existence, avec une campagne de publicité conséquence. L'ATIC déclare avoir reçu 701 rapports d'observation d'ovni dans les 3 mois suivant le lancement de Sputnik le . Il a aussi travaillé ave c le Armstrong Circle Theater pour produire le show télévisé Enigma of the Skies , dont le capitaine George Gregory, directeur du Projet Blue Book de , produit le script de base pour le programme de .

Le , reconnaissant l'importance des missions spatiales, l'USAF renomme l'ATIC en "Aerospace" Technical Intelligence Center.

En , l'ATIC devient la FTD.

NAIC