Davidson en "Obituaries", Columbia College Today, May/June 2007
Davidson en 1942

Davidson naît le à New York. En il est scientifique junior aux laboratoires SAM de l'Université de Columbia, jusqu'en où il est employé comme ingénieur chimique à l'Installation de Diffusion Thermale de Oak Ridge, jusqu'en , où il est ingénieur technique senior à l'Installation de Diffusion Gazeuse. En il est ingénieur associé au BNL.

Twinkle aux LANL

A partir de il fait partie du personnel des LANL, et c'est en tant que tel qu'il collabore au projet Twinkle.

En il reçoit son doctorat d'ingéniérie en chimie de l'Université Columbia. En il quitte les LANL pour travailler à l'AEC comme analyste des opérations. Réalisant une étude scientifique approfondie des ovnis durant son temps libre, il est interrogé cette année-là par le Washington post, déclarant penser que les "lumières" sont des produits de l'aviation américaine - probablement des ailes volantes circulaires utilisant des moteurs à réaction d'un type nouveau, permettant une accéleration rapide et des vitesses relativement basses. Il pense qu'il s'agit soit de nouveaux chasseurs, soit de missiles, soit de missiles guidés pilotés. Pour Davidson, c'est la CIA qui a créé la situation des ovnis comme un front pour induire les russes en erreur quant aux capacités technologies des Etats-Unis. Selon sa théorie, la CIA a pris le relai de l'image publique des "soucoupes volantes" signalées après des vols d'appareils américains secrets et de recherche sur des météores artificiels (Twinkle) au cours de et . A partir de , selon lui, la CIA aurait initié un programme encourageant la croyance du public pour le voyage interplanétaire en guidant la diffusion d'informations et en soutenant secrètement des clubs de contactés et des organisations ufologiques comme le NICAP. De plus, des expériences de contacts telles que celles rapportées par George Adamski et Daniel Fry seraient en fait des canulars perpétrés par la CIA. Pour Davidson, l'USAF a été déléguée par la CIA pour agir comme corps d'enquête officiel afin de faire barrage à toute enquête publique. A partir de , Davidson quitte l'AEC pour la Nuclear Development Associations, Incorporated, où il est ingénieur senior.

La bande des soeurs Maier

En , persuadé d'une dissimulation du gouvernement et s'efforçant de faire publier le rapport du Panel Robertson, Davidson travaille sur un cas d'ovni impliquant un enregistrement audio étrange effectué par Mildred et Marie Maier, 2 soeurs âgées de Chicago. Cette bande avait en fait été analysée par l'Bureau du Renseignement Scientifique (OSI) de la CIA et trouvé n'être rien de plus que du code Morse d'une station de radio US.

Lorsque Davidson écrit à Dewelt Walker, l'officier de la CIA qui avait contacté les soeurs Maier, Walker obfuscated et refusa de fournir une réponse straight sur son rôle. Lorsque Davidson persista, la CIA fit en sorte que l'Air Force contacte Davidson en disant que Walker était et est un officier de l'Air Force. Alors pour further screw things up, la CIA fit mettre un uniforme de l'Air Force à l'un de ses officiers et contacter Davidson, déclarant parler au nom de l'Air Force. On ne peut repprocher à Davidson de croire qu'il existe une dissimulation car, à l'évidence, il y en avait une. Comme l'écrit Haines : Ainsi, un incident mineur, plutôt bizarre, géré de piètre manière par la CIA comme l'Air Force, se mua en une vague majeure qui alimenta le mystère grandissant entourant les ovnis et le rôle de la CIA dans l'enquête de ceux-ci.

En , inquiète à propos de futures demandes sur l'investigation sur les ovnis du gouvernement, la CIA se réunit avec l'Air Force pour discuter ce ce qu'il fallait faire de ces requêtes. L'officier de la CIA Frank Chapin laissa entendre que Davidson pourrait avoir des motifs ultérieurs et suggéra que le FBI enquête sur Davidson. Haines indique que le document n'est pas clair sur le fait que FBI ait jamais agit sur la base de cette suggestion, mais il n'est pas clair à quel point Haines a enquêté sur cette possibilité.

Cette année-là, Davidson devient responsable de Datatron Operations, jusqu'en , puis directeur associé de la section de programmation du laboratoire de General Precision, Incorporated jusqu'en . Par la suite il est programmeur senior chez Teleregister Corporation jusqu'en , où il devient responsable de la section de programmation. A partir de il entre à la division de développement des applications avancées et de développement des systèmes avancés chez IBM, jusqu'en . Il travaille ensuite sur un projet de metroprocessing jusqu'en , où il devient directeur technique de la Metroprocessing Association. Cette même année, il lance sa propre société, la Metroprocessing Corporation of America. Cette dernière est dissoute en et remplacée par Blue-Book Publishers, dont Davidson est président. La société publie des leaflets and reprints de documents du gouvernement. Au cours de sa carrière, Davidson a travaillé pour des projets classés du gouvernement et détenu des accrédiations de sécurité U.S. pendant plus de 15 ans.

64 Prospect Skeet
White Plains
N.Y. 10606

Auteur de :

Références :