Le , la plupart du personnel de l'installation de White Sands, où Daniel Fry travaille, est en vacances et seule reste une équipe minimale pour maintenir l'équipement critique. Fry prévoit de prendre plus tard dans la journée le bus pour Las Cruces, à quelques 40 miles de là, où a ont lieu des feux d'artifices traditionnels de la fête nationale. Cependant il rate le bus. Toujours intéressé par la technique, il décide alors ce soir-là de lire un livre sur le transfert thermique, lorsque le système d'air conditionné de ses quartiers tombe défaille. Pour sortir de la chaleur et de l'air étouffant il décide de sortir pour faire un tour autour de l'installation.

La nuit est magnifique, remplie d'étoiles. Soudain il remarque que plusieurs étoiles semble disparaître. Après s'être interrogé quelques moments sur ce fait étrange il réalise qu'elles sont masquées par un objet sans lumières ne faisant aucun bruit. Avoir avoir éliminé un avion quelconque, il pense à un ballon météo, mais l'exclu en raison de l'heure de la nuit et parce que tout le monde est en vacances.

Extrait du film de Fry pris en Oregon en . Selon plusieurs analyses Good, T., Alien Base, 1998, p. 77 Donovan, Sean. "Fake UFO films?", Daniel Fry Dot Com, 2003, une maquette suspendue par un fil
L'ovni de Fry

Peu après un objet métallique, de la forme d'une sphère applatie aux pôles, vient s'installer sur le sol désertique à environ 70 miles de lui. Alors qu'il s'approche pour en savoir plus, une voix parlant l'argot américain l'avertit de rester à l'écart de la coque chaude. A ce moment Fry trébuche sur une racine, et la voix tente de le calmer. Elle appartient à un extraterrestre nommé "A-lan" qui communique avec lui télépathiquement. En fait l'appareil est contrôlé à distance depuis un vaisseau-mère orbitant autour de la Terre, et est là pour récupérer des échantillons.

A-lan invite Fry à l'intérieur. L'appareil décolle pour New York City, et revient en ( ?). Cela signifie atteindre une vitesse de 8000 miles , bien que Fry n'ai rien ressenti à l'exception d'un léger mouvement. Il est libéré de retour dans le désert avec la promesse d'autres contacts futurs. Fry reçoit la tâche de prêcher la philosophie extraterrestre de compréhension de la société humaine. Les êtres se révèlent être des descendants d'une ancienne civilisation de la Terre qui a émigré dans l'espace à une époque reculée.

Autre contacts

En tout Fry déclarera avoir eu 4 contacts, depuis son 1er jusqu'en . Il produit plusieurs livres et des photos par journée claire de l'appareil et fonde un ordre quasi-religieux nommé "Compréhension", afin de répandre la "bonne parole". Son 1er livre est publié juste après celui de George Adamski. Fry accepte de se soumettre à un détecteur de mensonge en direct à la télévision, et échoue. En il est interviewé à la radio.

Fry, D. W.: The White Sands incident - Including an extraterrestrial statement avec Rolf Telano (1954, Los Angeles) Fry, D. W.: Alan's Message To Men of Earth (1955, Los Angeles)