Le projet Twinkle

Sous-commission du projet Grudge, instaurée fin mars 1950, le projet Twinkle ("scintillement") vise à enquêter sur le phénomène des "boules lumineuses vertes" au Nouveau-Mexique.

Les gens du projet Grudge ne participèrent pas aux investigations. L'USAF confie la direction de Twinkle au docteur Lincoln LaPazLa Paz, Lincoln, et seuls les laboratoires de Cambridge (Massachussetts) furent concernés s1Ruppelt, E. J. : "Green Fireballs, Project Twinkle, Little Lights, and Grudge", The Report on Unidentified Flying Objects, 1956. On trouve parmi les scientifiques impliqués le docteur Edward TellerTeller, Edward.

Avec la disparition progressive de ces phénomènes et le peu de résultat, le projet s'achève à l'automne l'année suivante. Le jeudi 27 le docteur LaPaz déclare que le projet Twinkle est un échec et y met définitivement un terme. Le rapport final du projet signale diverses observations, dont celle, par 9 témoins différents, tous travaillant pour le compte de la société aéronautique Bell, dans le périmètre de la base aérienne d'Holloman, de 14 à 30 "corps" (sic) se déplaçant en vol groupé, le nombre variant selon les témoins et les angles d'observation.