Boudier défendant les prétentions de George Adamski ainsi que la similarité de la photo de Coniston comme un élément probant Video retirée peu après sa publication sur ce site

Boudier naît en . Il s'intéresse aux ovnis à partir des années 1960s. En il est diplômé de l'ESSEC, puis de l'INSEAD en . Il passe une grande partie de sa vie professionnelle dans l'industrie chimique, où il assure des postes de direction en France comme à l'étranger, notamment en Europe Boudier, Alain: "Notices biographiques des membres de la Commission".

Au cours de son affectation en Autriche (), il fait connaissance du colonel René Storch Attaché de Défense auprès de l'Ambassade de France à Vienne et proche de Alexandre de Marenches, directeur de la SDECE de l'époque, qui lui confirme l'intérêt que présente la question des ovnis pour la défense nationale française.

En , il rentre en France et est coopté comme membre de la commission défense au sein du Club 89 que préside Michel Aurillac Alors Ministre de la Coopération et participe à la réalisation du dossier "Réflexions pour une politique de défense" pavé de 200 pages remis à André Giraud Alors Ministre de la Défense.

En il devient membre de l'A3F. De , il initie, organise et donne une série de conférences sur les PANs au SGDN de Creil, de Taverny et à l'étranger. En , il est auditionné à l'occasion du rapport de la DRM. A partir de , il anime en tant que vice-président la Commission "ESSEC Défense et Sécurité Economique", dont certains dîners se tiennent à l'Aéro-Club de France. Conseiller des VSD HS sur les ovnis, il participe et contribue avec Jean-Gabriel Greslé à rendre possible en le déjeûner-débat organisé au Fouquets à l'initiative du journal et de Bernard Thouanel et réunissant un groupe de figures de l'ufologie française : Jean-Jacques Vélasco, François Louange, Jean-Claude Ribes, Bernard Norlain et André Lebeau. En paraît un numéro spécial du journal auquel il a participé, intitulé "OVNI, les preuves scientifiques".

En il préside au sein de l'AAAF une commission sur les PANs.