SGDN

Héritier du secrétariat du Conseil supérieur de la défense nationale, cet organisme interministériel fut tour à tour secrétariat ou état-major, avant d’adopter en 1962 la forme d’un Secrétariat Général de la Défense Nationale.

Le SGDN se compose de 5 directions :

De 1993 à 2002, Alain H. BoudierBoudier, Alain H. initie, organise et donne une série de conférences sur les PANs au SGDN de Creil, de Taverny et à l'étranger.

A partir de 2000, Alain Esterle travaille au SGDN, jusqu'en 2005.

En 2009, conformément aux orientations du Livre blanc sur la Défense et la Sécurité Nationale et aux dispositions de la loi relative à la programmation militaire pour la période 2009 à 2014 il devient le SGDSN, doté de missions élargies. Il exerce la tutelle de l’IHEDN et de l'INHESJ 1"AU CŒUR DE L’EXÉCUTIF", SGDN.