Henry Kissinger
Kissinger

Heinz Alfred Kissinger naît le à Fürth (Allemagne). Il émigre aux Etats-Unis en et en devient citoyen américain en .

En , Kissinger devient conseiller de Gordon L. Gray, alors directeur du PSB. A cette époque il est conseiller politique de la famille Rockefeller, et membre de la société JASONS, groupe intellectuel d'élite, qui aurait alors été utilisé comme couverture du MJ-12 pour discuter ouvertement des ovnis sans que personne sache de quoi il s'agissait. C'est en effet dès 1953 que Dwight David Eisenhower aurait initié le premier projet secret sur le sujet et demande à Nelson Rockfeller de l'aider à mettre sur pied une organisation chargée de mener une étude, sans que les agences gouvernementales ou le Congrès en soient informés. Rockfeller aurait alors utilisé cette même couverture du JASONS pour mettre en place ce groupe de travail, composé de 12 hommes parmi lequels se trouvent Kissinger, Allen Welsh Dulles, Zbigniew Brzezinski, George Herbert Walker Bush et 8 autres, et connu plus tard sous le nom de MJ-12, dans le cadre de l'opération Majority William Milton Cooper, interview à Jaques Vallée.

En , Kissinger devient conseiller de l'OCB, la nouvelle appellation du PSB. De cette date jusqu'en , il travaille pour le groupe Weapon System Evaluation. De , en tant qu'expert en relations internationales et politique de défense nucléaire, il enseigne à l'Université de Harvard et est conseiller pour des agences gouvernementales et des fondations privées. De il fait partie de l'US Arms Control and Disarmament Society.

Henry Kissinger
Kissinger

De , Kissinger est l'assistant du Président pour les affaires de Sécurité Nationale.

En , il aide à engager les discussions sur la non-prolifération des armes stratégiques (Strategic Arms Limitations Talks ou SALT) avec l'URSS. De il est l'assistant du président Richard Milhous Nixon pour les affaires de sécurité nationale et prépare la visite de Nixon en Chine en .

Secrétariat d'Etat

C'est à partir de que Kissinger entame sa carrière de Secrétaire d'Etat, jusqu'en . Dès le début , il prône le retrait des forces américaines du Nord Vietnam et obtient un prix Nobel pour avoir négocié un cesser-le-feu dans cette région.

Cette même année ses talents de négociateur sont aussi utilisés pour négocier un cesser-le-feu entre Israël et l'Egypte et le retrait des troupes. Kissinger aurait alors orchestré la guerre de Kippour entre opposant l'Israël à l'Egypte et la Syrie en F. William Engdahl. Protégé du milliardaire David Rockfeller, Kissinger aurait mis tout en oeuvre pour satisfaire les intérêts du puissant Groupe de Bilderberg, lequel avait décidé d'augmenter le prix du pétrole de 400 % en . Il négociera une paix très favorable pour l'Egypte, qui récupérera des puits de pétrole. L'objectif principal de cette stratégie aurait été de s'assurer que les milliards de pétrodollars des puits arabes seraient investis dans des banques de Londres et de New York. Ceci devait permettre de stabiliser le dollar qui, n'étant plus indexé sur l'étalon-or depuis , était alors menacé d'une brusque dévaluation.

Avec l'élection de Gérald Rudolf Ford en , il reste en fonction à ce poste jusqu'en .

Conseiller international

Après que Kissinger ait quitté sa fonction, il participe à des conférences et est conseiller en affaires internationales. Son apparaîtra 22 fois dans les archives de la CIA qui seront rendues publiques.

Il sera membre du PFIAB sous la présidence Reagan.

Kissinger est membre de diverses organisations supranationales telles que le CFR, la Commission Trilatérale ou le Groupe Bilderberg, et ce depuis leur fondation.

Auteur de :