Compagnies

Sociétés commerciales privées.

Presse

Périodiques ayant traité de sujets ufologiques

Allemagne
  • CENAP Report
  • Journal fur UFO Forschung (GEP)
   
Australie
  • Australian UFO bulletin
     
Belgique
     
Brésil
   
Espagne
  • @nomalia
  • Cuadernos de Anomalia
  • Mas Alla
 
Danemark
  • UFO Nyt
     
France Associations
Hongrie
  • UFOmagazin
     
Italie
  • UFO Notiziario (CUN)
  • UFO - Rivista di informazione ufologica (CISU)
   
Japon
  • Our-J (UFO Research Japan)
     
Norvège
  • UFO Norge
     
Russie
  • Aura-Z
     
Saint-Domingue
  • Enigmas del milenio
     
Suède
  • UFO Akktuelt (UFO Sweden)
     
UK
  • Magonia
  • Reuters
 
USA

Aéronautiques et autres

  • JAL
  • Land Air, Inc.

A. P.

Sigle de l'Associated Press, agence de presse américaine qui diffusa comme l'UP une dépêche concernant l'observation de Kenneth Arnold :

PENDLETON, Ore., 25 juin (AP) - Kenneth Arnold, un pilote de Boise dans l'Idaho, a rapporté aujourd'hui même avoir observé 9 objets brillants en forme de soucoupes qui volaient à une vitesse "incroyable" et à une altitude de 3000 m; il dit n'avoir aucune idée de ce dont il pouvait s'agir.

Arnold, un employé des Services Forestiers des Etats-Unis qui avait pris part à la recherche d'un avion disparu, dit qu'il a observé les mystérieux objets hier à 15 h. Ils volaient, déclara-t-il, entre le mont Rainier et le mont Adams, dans l'Etat de Washington, et semblaient sortir alternativement de leur formation. Arnold dit les avoir chronométrés et estimé leur vitesse à 2500 km/h.


Des recherches effectuées à Yakima la nuit dernière n'ont rien donné, dit-il, mais il a ajouté s'être entretenu aujourd'hui avec un homme de l'Utah, au sud-d'ici, qui déclare avoir vu hier des objets similaires au-dessus des montagnes aux alentours de Ukiah.

"Cela peut pararaître impossible, a déclaré Arnold, mais c'est ainsi."

Bell

Société aéronautique américaine.

Le rapport final du projet Twinkle signale l'observation par 9 témoins différents, tous travaillant pour le compte de la société Bell, dans le périmètre de la base aérienne d'Holloman, de 14 à 30 "corps" (sic) se déplaçant en vol groupé, le nombre variant selon les témoins et les angles d'observation.

Douglas Aircraft

Constructeur aérien américain, auteur des appareils :

J. A. L.

Sigle des Japan Air Lines.

Le 17 novembre 1986, à 17 h 10, le capitaine Kenju Terauchi des JAL pilote le vol 1628, un avion-cargo au-dessus de Fort Yukon (Alaska), en route depuis l'Islande en direction d'Anchorage (Alaska). Le jet vole à 10500 m, à une orientation de 215° au-dessus du nord-est de l'Alaska. A 17 h 11, les 2 membres de son équipage et lui se rendent compte que leur Boeing 747 est accompagné de 2 lumières de la taille d'un avion — ils supposent d'abord qu'il s'agit d'avions de l'USAF — toutes 2 émanant d'un objet étrange. De la forme d'un noix (ou une sphère entourée d'un anneau), ce dernier fait au moins 2 fois la taille d'un gros porteur. Il reste à la hauteur du 747 pendant plus de 30 mn avant de disparaître. Les ovnis émettaient des lumières vertes et jaunes. L'observation est partiellement confirmée par des radars.

Land Air, Inc.

Société basée à Vaughn (Nouveau Mexique), officiellement mandatée pour conduire des recherches scientifiques sur le phénomènes des "boules de feu vertes", pour un contrat du 1er avril au 15 septembre 1950. Des experts de cette société observèrent le 30 et 31 août de cette année des phénomènes aériens non identifiés lors des essais d'un avion-fusée Bell et d'un tir de fusée V-2. Land Air Inc. obtint un second contrat qui expira le 31 mars 1951.

Reuters (Agence)

Agence de presse britannique délivrant, entre autres, aux médias des nouvelles générales mondiales en 4 langues (anglais, allemand, arabe, espagnol). Cette agence emploie 10810 personnes dont 1312 journalistes à temps plein dans 78 pays, et compte plus de 20000 abonnés dans 158 pays.

L'agence Reuters émis le 17 avril une dépèche à propos d'un objet inconnu et gigantesque survolant l'Alaska, observé par le satellite GEOS-9.

Reuters Holding PLC
85, Fleet Street
London, EC4P 4A5
England U.K.

U. P.

Sigle de l'United Press, agence de presse internationale basée aux USA.

L'UP diffusa comme son concurrent AP une dépêche concernant l'observation de Kenneth Arnold :

Voici comment toute l'affaire s'est déroulée :

  1. Le lieutenant Walter Haught, du service des relations publiques de la base de Roswell, publia un communiqué au non du colonel William Blanchard, commandant de la base. On disait dans ce communiqué qu'un objet décrit comme un "disque volant" avait été découvert sur un ranch des environs 3 semaines auparavant par un nommé W. W. Brazel et qu'on l'avait fait venir pour examen à des "autorités supérieures".
  2. Le brigadier-général Roger B. Ramey, commandant la 8ème Air Force à Forth Worth, exprima l'opinion que l'objet était tout simplement les "débris d'un ballon météorologique et d'un réflecteur radar" et "qu'il n'y avait pas de quoi s'en émouvoir". Il permit qu'on prenne des photographies de l'objet et annonca qu'on l'expédierait pour le faire examiner par des experts à Wright Field, Dayton, Ohio.
  3. Par la suite, le sous-officier Irving Newton de Stetsonville, Wisconsin, préposé au service météorologique de Fort Worth, examina l'objet et assura que c'était tout simplement que c'était un appareil fortement détérioré utilisé pour déterminer la direction et la vélocité des vents à haute altitude.
  4. Le lieutenant Haugth aurait plus tard déclaré à des reporters qu'il avait reçu l'ordre de se taire au cours de deux appels frénétiques reçus de Washington.
  5. En cherchant à communiquer avec le colonel Blanchard les journalistes ont appris "qu'il était en congé".
  6. Le major Jesse A. Marcel, officier du service de renseignements du 509ème groupe de bombardement, aurait de plus déclaré à Brazel, le découvreur de l'objet qui a provoqué toute cette affaire, qu'il [l'objet] n'a absolument rien à avoir avec l'armée ou la marine.
  7. Brazel fit remarquer de son côté qu'il avait déjà trouvé des ballons atmosphériques mais qu'il n'avait jamais rien vu de semblable à sa dernière découverte.
  8. Les personnes qui ont observé l'objet ont dit qu'il portait un adhésif à fleurs tout autour portant les initiales D.P.

On notera quelques erreurs dans l'orthographe des noms de Walter Haut et Roger M. Ramey.

Le 21 mars 1966, un télex de l'United Press International mentionne que 40 personnes, dont 12 policiers, ont déclaré avoir vu un objet étrange qui semblait gardé par 4 vaisseaux d'accompagnement, se poser dans un marais proche, pendant la nuit de dimanche. L'incident a eu lieu à Ann Harbor (Michigan).