Croquis de la scène par l'un des témoins G.H. Peyrin
Croquis de la scène par l'un des témoins

Le à Voreppe (Isère, région de Grenoble), M. et Mme XXXXXXX (30 ans tous les 2), leur enfant (3 ans), la grand-mère (50 ans) s'apprêtent à dîner dehors. M. XXXXXXX va chercher des figues dans le fond du jardin pendant que les dames avec l'enfant discutent. A ce moment celles-ci voient, à 10 m environ de là, un objet sombre Et non pas lumineux comme annoncé dans les premiers communiqués, qu'ils estiment d'une envergure de 4 à 5 m, en survol à quelques mètres d'un cerisier situé dans le le jardin d'un voisin, à 10 m devant eux. L'homme se précipite pour saisir sa caméra video qui se trouve sur son téléviseur et enregistre environ 1 mn de film avant que l'objet ne soit perdu de vue.

Les témoins appellent immédiatement la gendarmerie de la ville.

Enquête

Un des témoins montrant le cerisier
Une version du dessin, apparemment réalisée sur un mur de roche

La gendarmerie trouve les témoignages concordant, et la video exploitable. Une dépêche AFP indique qu'elle a rélevé des traces de combustion sur le cerisier.

L'affaire est vite relatée par les media France Inter à 13 h 25. 19/20, France 3 - Où est interrogé Velasco.

Pour le compte du SEPRA, 2 personnes, dont Jean-Jacques Velasco, se rendent sur les lieux pour mener une enquête. Ils relèvent des échantillons et interrogent les témoins. Ceux-ci parlent de pattes qui dépassaient de l'objet. Sur la video, on entend en voix "off", un des témoins dire : Tiens, on dirait une ficelle qui pend... La grand-mère dit : C'est bizarre, on dirait une coccinelle... Mail de "Stef", se présentant comme le journaliste de France 2 (Stéphane Ghez) ayant réalisé le reportage du 21 novembre 1998 à Thierry Watelet, 25 novembre 1998.

Au loin, l'objet filmé par le témoin
Au loin, l'objet filmé par le témoin

Journal de France 2 à 20 h. Thomas, Serge: "La sphère incandescente intrigue les chercheurs", France Soir, 12 septembre 1998. Parce qu'il semble avoir laissé des traces et surtout qu'il a été filmé de relativement près, le cas est qualifié d'exceptionnel Decorse, Jean-Marie: "Un OVNI dans le ciel de Grenoble ?", La Dépêche du Midi, vendredi 11 septembre 1998, citant les propos de Velasco.

11 septembre

La gendarmerie trouve de nouveaux témoins : une famille qui déclare avoir perdu un ballon coccinelle.

12 septembre

Le 12 septembre, la conclusion du SEPRA est annoncée Journal de France 2 : il s'agissait d'un ballon pour enfants gonflé à l'hélium, en forme de coccinelle. Il ne mesurait pas 4 à 5 m, ni 5 à 7 m, mais un peu plus de 80 cm de diamètre. Sa forme et son emplacement par rapport au Soleil couchant serait à l'origine de la confusion. Il n'y avait pas de traces de combustion sur le cerisier du voisin et les dépêches AFP contenaient à la base un certain nombre d'erreurs. Bref, un concours de circonstances exceptionnelles traité dans la précipitation et l'enthousiasme. Les témoins, cependant, ne s'accordent pas avec cette explication.

13 septembre

Les media continuent à relayer la thèse du SEPRA Dauphiné Libéré n° 2364.

Watelet, T.: "OVNI à Voreppe, dans l'Isère", UFOComConti, N.: "Il caso Voreppe (Isere, Francia): IR-2 o palloncino? 6 Settembre 1998 verso le ore 20,00" Huleux, Philippe. "Voreppe", Triangle Patenet, J.: "Voreppe 1998" in "Quelques enquêtes du GEPAN", Phénomènes Aérospatiaux Non-Identifiés - Un défi à la science, Le cherche midi, avril 2007, pp. 51-52