Dessin de Gigi représentant l'observation de l'abbaye de Byland
Dessin représentant l'observation de l'abbaye de Byland telle qu'elle fut relatée Job, J. & Gigi, R.: "2 - Les archives du mystère", Le Dossier des Soucoupes Volantes, Dargaud, 1979, p. 29

En 1953, Desmond Leslie et George Adamski publient Flying Saucers Have Landed. Aux pages 22 et 23, le témoignage d'une observation moyen-âgeuse à l'abbaye de Byland (la plus grande église cirstercienne en Grande Bretagne) en 1290.

Le texte d'origine, décrit comme fourni par un certain "A. X. Chumley", proviendrait d'un manuscript ancien de l'abbaye d'Ampleforth.

En latin dans le texte :

oves a Wilfredo susceptos die festo sanctissimorum Simonis atque Judae assaverunt. Cum autem Henricus abbas gratias redditurus erat, frater quidam Joannes introivit, magnam portentem foris esse referebat. Tum vero omnes ecuccurrerunt, et ecce res grandis, circumcircularis argentea, disco quodam haud dissimilis, lente et super eos volans atque maximam terrorem exitans. Quo tempore Henricus abbas exclamavit Wilfredum adulteravisse (quo) de causa impius esse de...

L'observation est traduite comme suit :

...pris le mouton de Wilfred et les fît rotir dans la fête de Saint Simon et Jude. Mais lorsque Henry the Abbott fut sur le point de dire la grâce, John, un des frères, entra et dit qu'il y avait un grand portent dehors. Ils sortirent alors tous et LO! une grande chose ronde argentée comme un disque volait lentement au-dessus d'eux, et excita la plus grande terreur. Là où Henry the Abbott immédiatement que Wilfred était un adultérin wherefore it was impious to...

Ainsi, le , jour de cette fête, l'abbé et les moines auraient été interrompus par une telle observation alors qu'ils partageaient leur repas dans l'une des plus grandes abbayes cisterciennes d'Angleterre.

Diffusion

La plupart des ufologues qui la répercutent (Leslie et Adamski mais aussi Raymond Veillith Veillith, R.: "Les 'soucoupes volantes' sont des astronefs: leur origine est extra-terrestre (suite)", LDLN n° 2, mars 1958, p. 8, Jacques Vallée, Vallée, J.: Anatomy of a phenomenon, New York: Ace Books, 1965, p. 23. Gabriel Green Green, G. & Smith, Warren: Let's face the facts about Flying Saucers, New York: Popular Library, 1967, Brinsley Le Poer Trench Trench, Brinsley Le Poer: The Flying Saucer Story, 1966, Morris Ketchum Jessup Jessup, M. K.: "Legends" in "History Speaks", The case for the UFO, 1955, p. 125?, Paul Thomas Thomas, P.: 1962...) ne la vérifient pas.

Harold T. Wilkins, en historien amateur, tente tout de même de retrouver le texte d'origine, sans succès. Il trouve cependant mention d'un événement similaire dans une chronique anglaise, qu'il décrit comme celle de William de Newburgh, et amalgame les 2 événements Wilkins, H. T.: Flying Saucers on the Moon, 1954, p. 185. Cependant William de Newburg, mort en 1198, n'aurait pu relater cet événement au moins 2 ans plus tard. John Cleary-Baker: "The Byland Abbey UFO- Fact or Fiction?", BUFORA Journal, vol. 3 n. 2, hiver 1970-1971, p. 8. On pourrait penser que l'événement en question aurait en fait été décrit dans la continuation de la chronique en question, mais on en trouve aucune trace. Wilkins cite également un événement similaire, mais en janvier 1254, issu de la chronique de William Paris. En fait, on ne trouve plus mention de ces sources dans le livre suivant de Wilkins Wilkins, H. T. (1955): Flying Saucers Uncensored, 1967, Pyramid Books, pp. 70-71 qui parle d'un texte sans auteur identifié (bien que proposant Francis Bacon), récemment découvert à Ampleforth.

Enquête

L'article d'origine, publié dans le London Times le 9 février 1953
L'article d'origine, publié dans le Times de Londres le 9 février 1953, venant de la Faculté d'Ampleforth

En 1968, le journaliste photo Samuel Rosenberg Rosenberg, Samuel. "The 'Byland Abbey Sighting", "UFOs in History", Scientific Study of Unidentified Flying Objects, 1969 < Evans, Christopher (docteur): "The Coming of the Saucers", Cults of Unreason, 1973, ISBN 0-374-13324-7, chargé de faire de recherches sur les aspects historiques des ovnis pour le rapport Condon, s'efforce de retrouver la source.

Un ami anglais lui indique qu'il s'agit d'un canular : la lettre envoyée le 9 février 1953 au Times de Londres sous le nom de A. X. Chumley aurait en fait été postée par 2 élèves de l'école publique de l'Abbaye d'Ampleforth.

Une école qui fut également fréquentée par Leslie, et qu'il revisitera à l'époque du canular, comme en témoignera un autre de leur camarade d'école de l'époque, devenu archiviste de l'abbaye (et dont les initiales sont incidemment A. C.). De fait, la lettre des 2 élevés ne mentionne pas le texte d'origine, dont la 1ère mention semble bien être dans le livre de Leslie A. C. OSB: "WG: RE: Request for information : London Times' article dated Feb. 9th, 1953", réponse à Yannis Deliyannis, 10 juin 2007 < Deliyannis, Yannis: Courrier à l'auteur, 13 septembre 2007.

On notera aussi d'autres éléments incohérents tels Deliyannis, Yannis: Courrier à l'auteur, 28 septembre 2007 :

Malgré tout le récit sera repris dans un ouvrage de Green Green, G.: Let's Face the Facts about Flying Saucers, 1967 qui le transformera en script d'un Robin des Bois télévisé : Yo Ho, dit le bon moine, regardez la soucoupe argentée dans le ciel.

La 2nde édition du livre de Leslie et Adamski, en 1970 omettra de signaler l'événement à nouveau.