L'Homme Vert en enseigne de pub à Fakenham (Norfolk, UK), combinant des éléments de la tradition de l'homme sauvage
L'Homme Vert en enseigne de pub à Fakenham (Norfolk, UK), combinant des éléments de la tradition de l'homme sauvage

Le terme de "Little Green Men" (LGM) est parfois utilisé pour désigner avec humour "les" extraterrestres, et plus précisément les occupants de soucoupes volantes.

Le vert a toujours été signe de surnaturel. On peut citer l'al Khadir Ou al Khidr, littéralement : "l'homme vert", sanctifié en Islam, homme vert guidant les hommes dans le désert Deliyannis, Y.: "Re: Abduction of Muhammed by Men in Green...", Magonia Exchange, 6 avril 2008 A noter que le vert est aussi la couleur traditionnelle de l'Islam, Muhammad l'ayant déclaré sa couleur favorite et étant généralement vêtu de vert, l'énigmatique homme vert du folklore anglais et le Chevalier Vert arthurien en sont des exemples. Egalement la fameuse histoire des enfants verts de Woolpit, puis d'autres mentions de "petits hommes verts" associés aux extraterrestres ou plus particulièrement aux martiens, dans des nouvelles de science-fiction ou articles "Green Boy from 'Harrah'", Atlanta Constitution, 8 octobre 1899 < Aubeck, C. Kipling, Rudyard: Puck of Pook's Hill, 1906 Rice Burrough, Edgard: "A Princess of Mars", Humeston New Era (Iowa), 1er juin 1906, décrivant les grands et violents "hommes verts de Mars" qui peupleront aussi ses autres romans < Chris Aubeck. "Planet of Hammers", Daily Kennebec Journal, lundi 13 avril 1908 - Martiens captant le 1er message des terriens. "Enchantment", Trenton Evening Times, jeudi 2 juillet 1908 < Chris Aubeck. "When Boo the Cow Woke the Rain Man", The Fort Wayne Journal-Gazette (Indiana), 27 août 1911. "Entertainment At Normal", The Star (Oneonta, New York), mercredi 14 juin 1922. York, Elizabeth "When Hearts Command", The Constitution (Atlanta), vendredi 22 juin 1923.

"L'homme vert" de Amazing Stories en octobre 1946 décrit l'arrivée sur Terre d'un émissaire extraterrestre Ziff-Davis publications < Collection Les Treece-Sainclair < UFOPOP
'L'homme vert' dans le n° 7, vol. 20 de Amazing Stories d'octobre

En , Harold Sherman publie dans Amazing Stories une nouvelle sur l'arrivée sur Terre de "l'homme vert", un émissaire extraterrestre Sherman, Harold M.: "The Green Man", Amazing Stories, vol. 20 , n° 7, octobre 1946, dont la suite sera publiée 1947-12 Sherman, Harold M.: "The Green Man Returns", Amazing Stories, vol. 21, n° 11, décembre 1947, année de l'ère moderne des ovnis où sont signalées les premières soucoupes.

Peu après cette année, dans une série d'articles humoristiques justement, repris dans de nombreux quotidiens, le journaliste Hal Boyle, racontera son faux enlèvement par des hommes verts venus de Mars le prenant pour Orson Welles. A l'été , c'est Damon Knight qui publie dans Planet Stories une nouvelle sur "les 3 petits hommes verts" Knight, Damon: "The Third Little Green Man", Planet Stories n° 11, vol. 3, été 1948. En 1950, le n° 2 des Avon Fantasy Novels titre même "une fille verte" dans un monde souterrain.

En , c'est Mack Reynolds qui publie sa 1ère nouvelle intitulée "l'affaire des petits hommes verts", l'histoire d'un meurtre mystérieux à une convention de science-fiction Reynolds, Mack: "The Case of the Little Green Men", Phoenix Press, 1951. Sur la couverture du Pulp Startling Stories de 1952-06, un couple tient dans ses bras 2 petits êtres à la peau verte extirpés d'une soucoupe écrasée. La France est gagnée à son tour lorsque l'écrivain de science-fiction Francis Carsac pseudonyme d'un préhistorien connu, François Bordes met en scène dans son roman Ceux de nulle part des humanoïdes à la peau verte. Au même moment, dans SOS Soucoupes paru dans la collection "Anticipation" au Fleuve noir, le romancier B. R. Bruss décrit la découverte d'extraterrestres dans leur soucoupe écrasée : leur peau était verdâtre, légèrement marbrée. Un peu plus tard Jimmy Guieu raconte la découverte, dans les débris d'une soucoupe, de 2 cadavres horribles, à peau verte, écaillée Guieu, J. L'homme de l'espace, 1954, Fleuve Noir, Collection Anticipation, n° 45.

"Le retour de l'homme vert" de Amazing Stories en Ziff-Davis publications < Collection Les Treece-Sainclair < UFOPOP
'L'homme vert' dans le n° 7, vol. 20 de Amazing Stories d'octobre

Dans un article paru en Ruppelt, Edward J.: "Why Don't The Damn Things Swim - so we can turn them over to the Navy!", mai 1954, Edward J. Ruppelt raille le catalogue d'absurdités présenté par des croyants extrêmes comme étant la stricte vérité :

Selon leur dogme inébranlable (...) le projet a Dayton a des salles pleines de petits hommes, marinant dans l'alcool, qui ont atterri dans le Colorado ou l'Arizona ou l'Oregon et sont morts en respirant notre oxygène inhabituel. Généralement les petits hommes sont verts, bien que certains aient été cuits jusqu'à un brun croquant lorsque notre atmosphère a transformé leur soucoupe en un toaster incandescent.

En , Astounding Science Fiction publie Martians, Go Home, le célébrissime roman de Fredric Brown. La couverture représente un petit être vert à l'air facétieux en train de regarder par un trou de serrure géant. Brown écrit que les Martiens étaient vraiment des petits hommes verts.

Kelly-Hopkinsville

Portrait-robot d'un des personnages décrits par Taylor lors de la la rencontre de Kelly-Hopkinsville en 1955 Dessin de A. Ledwith l'après-midi suivant l'observation, CUFOS
Photographie au télescope d'Adamski, le 5 Mars 1951

Mais c'est surtout l'année suivante, après la rencontre de Kelly-Hopkinsville, que les petits personnages constituent le prototype des petits hommes verts, la couleur des mystérieux personnages (simplement décrits comme lumineux par les témoins) étant rajoutée par la presse.

Circule aussi l'histoire de ce gérant de magasin aux USA (un salon de coiffure ?) s'apercevant que le nombre de clients va diminuer du fait de la construction d'une rocade. L'idée lui serait alors venue d'acheter un petit singe, de le raser et le peindre en vert. Puis, il a appelle les journaux locaux afin de leur dire qu'il avait capturé un extraterrestre, afin de s'attirer une publicité pour son magasin dans les journaux.

Par la suite on trouvera également des références plus modernes comme l'incroyable Hulk ou Yoda de la Guerre des Etoiles.

P. L. "Les petits hommes verts débarquent !" L'histoire n° 304