Albert Einstein

Einstein
Einstein

Einstein naît à Ulm (Allemagne) le vendredi 14 mars 1879, mais grandit à Munich. Après l'obtention de son diplôme d'un institut technique de Zurich (Suisse), il ne parvient pas à trouver un emploi d'enseignant et accepte un poste d'examinateur au bureau des brevets Suisse. Il y travaille de 1902 à 1909, consacrant son temps libre à ses propres intérêts scientifiques.

En 1905, il reçoit son doctorat en physique de l'Université de Zurich, et publie 3 articles scientifiques, qui chacun auront un impact profond dans le domaine de la physique :

  1. expliquant le phénomène déjà observé de l'effet photoélectrique — par lequel les rayons de lumière amènent les métaux à libérer des électrons qui peuvent être convertis en courant électrique — en suggérant l'idée d'une lumière faite d'un certain nombre de paquets ou quantas, de particules énergétiques. Pour ce travail, Einstein reçoit en 1921 le Prix Nobel de Physique.
  2. sur l'électromagnétisme des corps en mouvements, met en avant la théorie spéciale d'Einstein de la relativité et contient la fameuse équation E=mc2. Cette équation, qui montre que l'énergie et la matière sont interchangeables, fournit la clé du développement de l'énergie atomique.
  3. démontrant virtuellement la réalité des atomes en montrant que le Mouvement Brownien — le mouvement irrégulier de particules suspendues dans un liquide ou un gaz — est la conséquence du mouvement moléculaire.

Ces articles lui apportent des postes de professeur à Bern, Zurich, et Prague.

En 1914, Einstein est nommé directeur de l'Institut de Physique Kaiser Wilhelm à Berlin; 2 ans plus tard, en 1916, il publie un article mémorable sur les champs gravitationnels, "Fondation de la Théorie Générale de la Relativité". En 1921, on lui décerne le Prix Nobel de Physique pour sa loi photoélectrique de 1905 et son travail dans le domaine de la physique théorique, mais ses théories sur la relativité ne sont pas mentionnées. Cette année-là il visite Washington et parle à la conférence annuelle de la NAS, dont il est élu membre l'année suivante, en tant qu'Associé Etranger. Lorsque Hitler et les nazis arrivent au pouvoir en Allemagne en 1933, Einstein émigre aux USA, où il rejoint l'IAS.

Le mercredi 2, il écrit à Roosevelt pour l'alerter de la possibilité d'une bombe atomique. En l'année suivante, il est naturalisé citoyen américain et devient professeur à Princeton (New Jersey). En 1942, il est élu pleinement membre de la NAS et affilié à la Section de Physique de l'Académie.

Einstein sera un proche de Samuel A. Goudsmit, membre de l'encadrement de la section de physique du BNL à Long Island.

Lorsqu'on demandera à Einstein son avis sur les signalements d'ovnis, celui-ci répondra : Je suis sûr qu'ils ont vu quelque choseaKuiper 1967.

Le lundi 18, après une rupture d'anévrisme aortique près du cœur, dans un hôpital de Princeton (New Jersey), Einstein refuse une opération : Je veux partir quand je veux partir. Il est sans goût de prolonger la vie artificiellement. J'ai fait ma part ; c'est le temps de partir. Je le ferai élégamment. Le lundi 18 avril 1955, il meurt dans son somme il. Sa famille demande une autopsie à un ami médecin qui, trop éprouvé par la mort de son ami, demande au Dr. Thomas Stoltz Harvey, un de ses collègues, d'y procéder. À sa demande, ce dernier sauvegarde le cerveau d'Einstein pour le donner à la science et son corps est incinéré le jour même de sa mort, à 16:00. Ses cendres sont dispersées en un lieu resté secret.

bMcCausland, Ian, "The Einstein Mystique", JSE, vol. 17, n° 4, pp. 715–732, 2003