USA

Home  >  Rapport sur les Phénomènes Aériens Non Identifiés  >  L'attitude des gouvernements face aux ovnis

C'est le 4 juin 1947 que l'Américain Kenneth Arnold fait pour la 1ère fois mention de soucoupes volantes. Depuis cette date, les Etats-Unis se sont à cette question avec le luxe de moyens qui les caractérisent.

De 1947 à 1969, l'US Air Force a étudié, avec des savants L'organisme créé a porté successivement le nom de : project Sign, project Grudge, Project Blue Book tous les témoignages connus et a conclu qu'aucun de ces objets ne s'est révélé être une menace pour la sécurité des Etats-Unis.

En 1953, la commission Robertson (réunie à l'initiative de la CIA, déclare qu'aucun de ces cas ne fait évoquer des phénomènes qui seraient attribuables à des objets susceptibles d'action hostile et que rien ne prouve que les phénomènes devraient faire envisager une révision des idées scientifiques actuelles.

En vertu d'un contrat signé avec l'US Air Force, la commission Condon, de l'université du Colorado, étudie le problème ovni de 1966 à 1969 et établit un énorme rapport de près de 1000 pages, à la suite duquel l'étude est abandonnée officiellement par l'US Air Force (du rapport lui-même ne se dégage pas une position nettement négative, mais le professeur Condon dans son introduction comme dans sa conclusion aboutit à nier l'intérêt d'étudier le phénomène)

Home  >  Rapport sur les Phénomènes Aériens Non Identifiés  >  L'attitude des gouvernements face aux ovnis