1er rapport de statut du projet Stork (1952)

Home  >  Rapport 2

SECRET

AUTH : CO, ATIC

PAR    E. J. Ruppelt, 1st Lt. USAF
                                                              DECLASSE               DATE: 8 Janvier 1952

SECTION OPERATIONS
ATIAA

Visite à BATTELLE

Le lieutenant E. J. Ruppelt et le colonel Kirkland ont conférencé avec les membres du XXXXXXXXX le 26 Décembre 1951 au sujet du projet Grudge. La question de savoir s'il y avait ou non suffisamment d'éléments disponibles sur les objets aériens non identifiés pour garantir une étude scientifique détaillée a été discutée. Il fut décidé qu'il y avait suffisamment d'éléments disponibles et que [      < soummettrait une proposition pour fournir des consultants dans les domaines de l'astronomie, psychologie appliquée, physique, etc. Ils tenteront également d'effecuter une analyse statistique des rapports dans une tentative pour obtenir un motif ou une tendance. Il est très raisonnable de croire qu'un type d'objet ou phénomène inhabituel est observé, nombre des observations ayant été faites par dessources qualifiées (Secret).

{ Background - }
{ How Special Rept }
{ No. 14 came }
{ into being }

DOWNGRADED AT 3 YEAR INTERVALS
DECLASSIFIED AFTER 12 YEARS
DoD DIR 5200.10

{ ATIAE-5 }                   [ SECRET ]
SECURITY INFORMATION

UNCLASSIFIED   Ce document consiste en {3} pages et ... pièces jointes, n° {3} sur 32 copies
Series      {A}    

1er Rapport de Statut sur le Projet Stork PPS-100

à AIR TECHNICAL INTELLIGENCE CENTER
WRIGHT-PATTERSON AIR FORCE BASE

par [  {Battelle}  ]

25 Avril 1952

Introduction

Ce rapport mensuel décrit la progression du Projet Stork PPS-100, depuis son lancement le 31 Mars 1952 jusqu'au 25 Avril 1952. A la et après la date effective, PPS-100 nous autorisa sur demande à fournir une assistance dans l'analyse et l'évaluation des observations signalées d'objets aériens non identifiés. Les besoins sont comme suit :

  1. Fournir un panel de consultants,
  2. Assister l'amélioration des formulaires d'interrogation,
  3. Analyser les signalements d'observations existants,
  4. Souscrire à un service de coupure de presse, comme ordonné, et
  5. Informer le Sponsor mensuellement de l'ensemble des travaux effectués sur PPS-100.

Synthèse

Un panel de consultants a été sélectionné et une série de courtes réunions sont tenues dans lesquelles des signalements d'observations typiques et les formulaires d'interrogation actuels sont étudiés. Les objectifs sont d'endoctriner le panel et dans le même temps de déterminer l'ensemble des faits essentiels et nécessaires qui devraient être révélés par un formulaire idéal rempli. Un schema de codage est conçu pour enregistrer ces faits et pour faciliter l'analyse. Les dossiers du projet pour 1948 et 1951 furent rendues accessibles récemment et ces éléments sont utilisés dans études dl'endoctrinement et de codage. A l'achèvement du codage, l'analyse des dossiers commencera, probablement dans 1 mois.

Le service de coupure de presse a été initié et approximativement 350 coupures ont été reçues. L'article de Life est responsable de 90 % des coupures, le restant étant constitué de quelques nouvelles observations signalées concouramment par plusieurs sources. Ces coupures sont reproduites ici xérographiquement et les originaux sont transmis au Sponsor.

Home  >  Rapport 2