Stevens naît le à Round Prarie (Minnesota), où il passe sa jeunesse.

Armée

Stevens en 1944 à Mobile (Alabama) avant d'aller dans en guerre dans le Pacifique
Stevens en à Mobile (Alabama) avant d'aller dans en guerre dans le Pacifique

En il s'engage dans l'Armée Peu après le lycée à San Pedro (Californie). Affecté à l'Army Air Force, il devient un très jeune 2nd lieutenant du Corps de l'US Army, obtenant des diplômes de Formation de Cadet d'Aviation et de Formation Avancée de Pilote de Chasse à l'Ecole de Maintenance et Réparation de Lockheed Aircraft en 1943. Il entre ensuite à l'Ecole de Pilotes d'Essai du Corps Aérien de Kelly Field, où il apprend à piloter tous les appareils du Corps Aérien de l'époque, ainsi que quelques appareils de US Navy.

Ptarmigon

A partir de , l'ATIC de Wright Field l'envoie en Alaska superviser une équipe hautement classifiée de spécialistes techniques installant un équipement de collecte de données de haute technologie à bord du des B-29s du SAC dans le cadre du projet Ptarmigon déjà en cours – un projet de recherche photographiant et cartographiant chaque pouce des terres et des mers arctiques.

Cet équipement est conçu pour capturer, enregistrer et analyser toutes les émissions EMF en Arctique, photographier tous les phénomènes anormaux, et enregistrer toutes perturbations des systèmes électriques et moteurs de l'appareil - comme les influences externes provoquées par des ovnis - lors de vols visant la Russie.

Les données (films, photos...) sont alors acheminée de nuit à Washington. Bien que Stevens n'aie pas vu les films en question, les récits ou rumeurs qu'il entend de la part du personnel le convainquent de l'intérêt de l'étude des ovnis, en particulier sur le plan photographique.

Ufologie

Stevens
Stevens

A partir de , de retour de son affectation, Stevens entâme son propre effort de recherche et de collecte, finissant par amasser une des plus grandes collection privée de photographies d'ovnis au monde.

Il quitte l'armée en , déménageant à Tucson (Arizona) où il peut collaborer activement avec l'APRO, dont il devient directeur des enquêtes. En (?) il crée UFO Photo Archives. Il publie des rapports sur les événements, et rédige de nombreux articles illustrés pour de nombreuses publications sur les ovnis. Désenchanté par le manque de détail sur les événements de contact rapportés dans les livres et journaux de l'époque, il commence à préparer des rapports détaillés de ses propres investigations. Il écrit ou co-écrit plus de 22 livres et continue ses enquête à ses propres frais, toujours à la recherche des réponses élusives aux nombreuses questions soulevées par ce phénomène.

Il travaille pour Hamilton Aircraft jusqu'en .

Colonel, Stevens est Directeur du Congrès International sur les Ovnis depuis son démarrage.

Meier

En , Stevens reçoit la visite à Tucson de Timothy Good et Lou Zinsstag, qui lui montre 16 photos très nettes de soucoupes faites par Billy Meier. A première vue Stevens les trouve trop belles pour être vraies, mais continue d'entretenir une correspondance avec Zinsstag et Ilse VonJacobi, qui a écrit le premier article sur Meier. Il apprend alors l'existence d'un film, en plus des photos.

Le , Stevens se rend en Suisse pour, accompagné de VonJacobi, rendre visite à Meier, ainsi que d'autres témoins (Hans Schutzbach, Harold Proch et sa soeur). Apparemment, Meier, qui ne parlait pas un mot d'anglais peu avant, a appris la langue rapidement. Stevens achète 300 photos à Meier, ainsi que des documents comme des notes de contacts.

Par la suite, alors que Martin Sorge a mis la main sur des photos de maquettes faites par Meier, ce dernier écrit à Stevens pour lui assurer qu'il n'a jamais voulu faire passer ces maquettes pour des ovnis.

Son enquête sur le sujet, avec Lee Elders et Tom Welch, restera cependant favorable à Meier Stevens, W. C: UFO contact from the Pleiades, 1979

Déchéance

Vers , Stevens plaide coupable) pour actes sexuels sur une fille de 14/15 ans, notamment :

  • 3 charges de molestation d'enfant ;
  • 4 charges de fournir des éléments obscènes ou dangereux à des mineurs ;
  • 2 charges liés à des films et images de mineurs dans des actes sexuels.

Il passe plusieurs années en détention à la prison d'état de Douglas (Arizona) McNeil, Legs: "Loving The Aliens", Spin, 1987-07 p. 63

En , il publie un livre sur le crash de Aztec Stevens, W. C.: UFO Crash at Aztec: A Well-Kept Secret, 1986.

Stevens meurt le dans sa maison de Tucson, d'une défaillance respiratoire (attaque cardiaque ?).

Free, Wynn: "Visitors from Other Dimensions", The Spirit of Maat - Interview avec Stevens