Karl T. Pflock

Que sont les ovnis ? La réponse courte et honnête est, Nous ne savons pas. Mais qui dans le domaine peut laisser les choses ainsi ? Pas moi Pflock, K. T.: Shockingly Close to the Truth! Confessions of a Grave-Robbing Ufologist avec James Moseley, Prometheus, 2002, p. 19

Pflock
Pflock

Pflock naît en 1943. Durant l'été 1951 ou 1952, alors qu'il a 8 ou 9 ans, Pflock fait une observation qu'il n'explique pas, en compagnie d'autres témoins. A partir de ce jour il va garder un intérêt continu pour les ovnis.

USAF

A partir de 1960, Pflock sert dans les composants de réserve du Corps des Marine et de l'USAF.

En 1964 il est Diplômé de l'Université d'Etat de San José (BA, philosophie et science politique).

CIA

En 1966 il quitte l'armée pour entrer à la CIA, où il reste jusqu'en 1972. C'est durant cette période qu'il est aussi membre et président du Sous-comité National d'enquêtes pour la Région de la Capitale au NICAP, alors plus grande organisation privée d'étude des ovnis. Il niera que la CIA lui ait jamais demandé des informations sur les ovnis où le NICAP.

Service public

De 1981 à 1983, Pflock officie auprès du congressiste Jack Kemp, en tant que membre sénior de l'équipe de la Conférence Républicaine de la Chambre, dirigeant la recherche et le soutien d'analyse législatifs pour l'ensemble des membres républicains de la Chambre.

Par la suite de 1983 à 1985, devient l'Assistant Spécial pour la Défense, l'Espace, la Science et la Technologie du Congressiste Ken Kramer, un membre proéminent du Comité de la Chambre des Représentants sur les Services Armés.

De 1985 à 1989, sous l'administration Reagan, Pflock est assistant du Secrétaire Adjoint à la Defense pour les Essais et Evaluations Opérationels. Il oriente le développement et l'implantation de la politique du Département de la Défense pour les essais de systèmes et équipements d'armement. Il gère également les affaires liées au congrès, aux médias et les relations publiques pour le bureau des Essais et Evaluations Opérationnels. En reconnaissance de ses contributions, il reçoit la Médaille pour Service Public Eminant à la Défense et le Prix de Réalisation Supérieure de Defense.

En 1989 Pflock devient Senior Strategic Planner avec BDM International, Pflock dirige l'équipe prestataire fournissant le planning complet et le support technique pour le développement de la restauration environnementale complexe des armes nucléaires et le plan stratégique pour la gestion des déchets et le plan pour la minimisation des déchets du département du DoE. Il fournit également des services de planification stratégique et d'analyse de marché international au PDG et aux dirigeants de compagnie Ford et mène des analyses stratégiques pour diverses firmes aérospatiales prédominantes.

Etude du cas Roswell

En 1992, après 11 années de service public, Pflock retourne à l'écriture à plein temps et aux enquêtes indépendantes. Il commence dès Juillet par l'incident de Roswell. En 1993 il établit que l'explication de l'incident par un simple ballon météo ne tient pas.

En 1994 alors que l'USAF mène des recherches sur l'incident de Roswell, elle découvre que d'autres enquêteurs ont aussi découvert la possibilité que l'affaire puisse avoir été générée par la récupération d'un dispositif de ballon du Projet Mogul. Ces personnes incluent le Professeur Charles B. Moore, Robert Todd, et Pflock, dont l'épouse Mary Martinek travaille comme rédactrice pour le membre du Congrès Schiff. Alors que le rapport de l'USAF est en cours de rédaction, Pflock publie son propre rapport sur le sujet sous les auspices du FUFOR, intitulé Roswell en Perspective (1994), une monographie en forme de livre présentant les résultats de son enquête en cours. Il y conclut que les débris du Ranch Brazel rapportés à l'origine comme un "disque volant" sont probablement les débris d'un ballon de Mogul, mais que cependant il y a eu un incident simultané non loin de là, qui causa le crash d'un appareil extraterrestre et que l'AAF en a récupéré par la suite trois corps extraterrestres (ce qui n'est pas confirmé par l'USAF).

Une incrédulité populaire

Pflock passe également à la radio, la télévision, discutant de ses découvertes sur Roswell, de ses points de vue sur le mystère ovni dans son ensemble et des sujets liés. Il est conseiller des producteurs de Unsolved Mysteries, Sightings, une émission spéciale de la Turner Network Television sur les supposés enlèvements à bord d'ovnis, et fournit des services semblales pour une vidéo de Terra Nova Television pour l'Association du Reader's Digest, diffusé sur la chaîne Discovery ainsi que d'autres chaînes aux Etats-Unis et alentours. Conférencier apprécié dans les rassemblements sur les ovnis et phénomènes anormaux, Pflock est nommé en 1998 "ufologue de l'année" à la NUFORC.

En juin 2001, son livre définitif Roswell: Inconvenient Facts and the Will to Believe est publié aux U.S. par Prometheus Books. Il est publié en France par O.P. Editions plus tard dans l'année.

En dépit des accusations de "debunking" dont il a pu faire l'objet suite à ses premières prises de positions sur l'affaire Roswell ou de ses critiques vis-à-vis des déclarations de Philip Corso, Pflock n'a aucun doute quant à la réalité des ovnis. Dans une émission télévisée récente, intitulée 100 ans de dissimulation sur les ovnis, Pflock déclare qu'il trouve les ovnis intriguants, et être subjectivement convaincu que non seulement les ovnis sont réels mais qu'ils sont les vaisseaux de quelqu'un d'autre.

Tout en mettant en avant ses grands doutes sur l'authenticité du cas Roswell, il déclare clairement être convaincu par d'autres cas :

Les ovnis sont réels, c'est un phénomène inexpliqué. Beaucoup de choses inconnues nous laissent seulement deux choix : canular ou réalité. Si cela est réel, ils ne peuvent être rien d'autre qu'une production intelligente non humaine, et dans certains cas, une intelligence tout court. En se basant sur des données, je suis subjectivement certain que nous avons été visités par des intelligences non humaines.

Toutefois, nous n'avons pas la preuve de ceci, quoique la preuve puisse se trouver déja dans les données mais n'a pas encore été reconnue comme telle.

Outre celui de Roswell, Pflock étudie également d'autres dossiers telles que :

Ses articles sur les ovnis sont notamment apparu dans Fortean Times, Omni, the International UFO Reporter, The Anomalist, Fate, le MUFON UFO Journal, les Cuadernos de Ufología (Espagne), les MUFON 1995 International UFO Symposium Proceedings.

Pflock est également astronome amateur. Il est membre de la SSE, le CUFOS, Directeur de Section d'Etat au MUFON, membre du Comité Organisateur Permanent de la Conférence Nationale sur les Ovnis (NUFOC) et de la Société Historique d'Aviation Américaine.

Il vit avec sa femme à Placitas (Nouveau Mexique) où il meurt le 5 juin 2006.

Pflock, K. T.: Roswell in Perspective. Mt. Ranier, MD: Fund for UFO Research, OCLC 31771598 (FUFOR, 1994) - une monographie en forme de livre présentant les résultats en cours de son enquête Pflock, K. T.: Roswell: Inconvenient Facts and the Will to Believe, 1994, Prometheus Books, US, Juin 2001, publié en France par O.P. Editions Pflock, K. T.: "Roswell, radar targets, and all that", Erewhon, 1995 Pflock, K. T.: "Best hoax in UFO history ?... The investigation continues", Erewhon, 1998 - Sur l'affaire Sonny Desvergers