Kaplan
Kaplan

"Joe" Kaplan naît le à Tapolcza (Autriche-Hongrie). En 1910 il arrive avec ses parents et ses 11 frères et soeurs à Baltimore (USA). Il suit des études à l'Institut Polytechnique de Baltimore et en sort diplômé en 1921, où il entre à l'Université Johns Hopkins où il obtient un bachelor's degree de chimie en 1924, et un doctorat de physique en 1927. Diplômé, il devient membre du NRC à l'Université de Princeton où il poursuit ses recherches. Là il accepte un poste de professeur assistant à la faculté de l'UCLA à Berkeley, en 1928. Professeur associé en 1935, nommé à la tête du Département de Physique en 1939, puis professeur en 1940.

Durant la guerre, Kaplan et Karl Gustav Rossby de l'Université de Chicago aident à l'USAF à organiser un programme majeur de formation des officiers météo dans diverses universités intégrant des curricula de météorologie. Kaplan arrive facilement dans les hautes sphères de l'USAF et est un ami personnel du Chef d'Etat-Major, le général Hap Arnold et du Commandant des Systèmes, le général Bernard Shriever. En 1943 Kaplan est nommé analyste en chef des operations pour la 2de Air Force et le Service Météo Aérien. A l'UCLA, il prend également la tête de l'Institut de Géophysique et de Physique Planétaire à sa création en 1944. En 1945 il quitte son poste à l'USAF, et devient Directeur de l'Institut de Géophysique de l'UCLA de 1946 à 1947.

En 1948 il intègre le Conseil Scientifique de l'USAF ainsi que sa Commission de Conseil pour la Recherche Aérospatiale. En tant que tel il va être amené a étudier le phénomène des boules lumineuses vertes (green fireballs). Les et , Kaplan visite l'OSI à a base de l'USAF de Kirtland et la base de Sandia de l'AEC à Los Alamos, sous les ordres de Theodore VonKarman, secrétaire de l'AFSAB. Le but de ces visites, d'après un memo secret de l'USAF, est d'examiner les rapports d'enquêtes et les circonstances entourant les "phénomènes aériens non-identifiés" observés dans la région, et de faire des recommandations quant au besoin d'investigation scientifique sur ces cas. Les docteurs Kaplan et Lincoln LaPaz rencontrent divers membres du personnel de sécurité de Los Alamos le , afin que Kaplan puisse tenter de s'assurer de la nature des observations d'ovnis faites par des membres du projet de l'AEC et des inspecteurs du Service de Sécurité de l'AEC. Il semble être impressionné, et indique qu'il va immédiatement soumettre son rapport au docteur VonKarman Good, Timothy: 1987 :

Le docteur Kaplan a exprimé une profonde préoccupation, ces cas ayant un rapport à la Défense Nationale des Etats-Unis. Il indique qu'il a ressenti cela comme de la plus haute importance et devrait être enquêté scientifiquement.

Cependant Kaplan accorde beaucoup de crédit à la théorie de LaPaz selon laquelle les boules lumineuses vertes sont fabriquées par l'homme, bien qu'il pense un moment qu'il s'agisse de auroral patches. Kaplan est à l'origine de l'idée de caméra en grille, et s'est occupé du programme satellite pour l'Année Géophysique Internationale Ruppelt.

Plus tard Kaplan est membre de l'AFSAB. Kaplan est considérablement impliqué dans les efforts des années 1950s pour lancer le 1er satellite artificiel autour de la Terre, servant à la présidence de la Commission Nationale des Etats-Unis pour l'IGY, de 1953 à 1963.

En 1970 Kaplan prend sa retraite et quitte l'Université de Californie. Il décède le .