Hugh Latimer Dryden

Les soucoupes volantes n'existent pas aDryden, H. L.

Dryden
Hugh L. Dryden

Dryden naît en 1898. Il obtient un doctorat. Aérodynamiste, directeur de la section d'aérodynamique du NBS, directeur de la Recherche Astronautique au NACA, puis premier administrateur de la NASA.

Dryden naît le samedi 2 à Pocomoke City (Maryland). En 1918, influencé par le président du NACA qui fut un pionnier de l'aérodynamique, Dryden entreprends une étude de la dynamique des fluides au NBS tout en poursuivant ses cours à l'Université Johns Hopkins. Son travail de laboratoire est accepté par l'université et il obtient en l'année suivante le diplôme de docteur en philosophie. En l'année suivante, toujours au NBS, il est promu directeur de la Section d'Aérodynamique du bureau. Il va passer par plusieurs postes dont Chef de la Division des Mécaniques et Sons en 1934.

Durant la 2de guerre mondiale, il officie dans divers groupes techniques conseillant les Forces Armées sur les questions aéronautiques et les missiles guidés. En 1943, suite aux nombreux rapports de l'USAAF décrivant des ovnis ou foo-fighters interférant à distance avec les moteurs à combustion des appareils alliés, des enquêteurs suspectent une cause électromagnétique. Une enquête secrète est menée par le NBS sur le phénomène ainsi que sur les travaux allemands sur les appareils-fusées, sous la direction du professeur Dryden.

En tant que chef du projet de Washington du NDRC il dirige le développement du 1er et seul missile opérationnel guidé par radar utilisé en combat par les américains : le "Bat". Il participe à d'autres comités conseillant le Commandement en Chef des Armées, le NACA, le AOD (Army Ordnance Department) et l'AAF, sur le sujet des missiles guidés.

Dryden
Hugh Latimer Dryden

A la fin de la guerre, il poursuit avec intérêt le programme de développement de missiles guidés du NBS. En 1945, le général Arnold le nomme Directeur Scientifique Exécutif de l'AAF pour élaborer des recommandations sur les futurs programmes de recherche et développement de l'AAF. Au sein de ce groupe il voyage en Allemagne, en France, en Angleterre et en Suisse pour étudier les travaux scientifiques étrangers dans le développement de l'aéronautique et des armes aériennes, en particulier les missiles guidés.

En l'année suivante, suite à ces travaux de première importance, l'Armée le décore de la Médaille de la Liberté (2nde plus haute décoration pour un civil) pour une contribution primordiale à la transmission de connaissance à l'Army Air Forces par ses recherches et ses analyses du développement et de l'utilisation des missiles guidés par l'ennemi. En Janvier, il est nommé Directeur Adjoint du NBS, et, 6 mois plus tard, Directeur Associé, sous la direction du fraîchement arrivé Edward Uhler Condon. Il est également nommé cette année-là pour représenter les Etats-Unis au 6ème Congrès International de Mécanique Appliquée, à Paris (France).

En l'année suivante, il quitte le NBS pour devenir Directeur de la Recherche Aéronautique au NACA. 2 ans plus tard l'agence lui donne de nouvelles responsabilités et le titre de Directeur. Il se trouve alors à la tête d'une organisation de recherche de 8000 employéss, 3 grands laboratoires de recherches, et 2 centres plus petits.

Par la suite et jusqu'à la création de la NASA, Dryden ne fera que recevoir des honneurs et représenter les Etats-Unis de par le monde. Il sera également membre, comme à son habitude, de divers comités scientifiques d'agences du gouvernement, dont :

Le jeudi 14, Dryden est publiquement cité, indiquant que les soucoupes volantes n'existent pas. En réponse Donald Edward Keyhoe lui écrit : Si vous pouvez fournir la preuve absolue que les ovnis sont inexistants, je demanderai au Comité de se dissoudre d'un coup. Dryden répond avoir contesté les histoires selon lesquelles les nazis avaient une soucoupe volante en 1945 (Keyhoe avait aussi nié cette histoire). Le jour suivant, interrogé par WIP Philadelphie, on demande à Dryden si des informations importantes sur d'autres possibilités de soucoupes volantes sont détenues par le gouvernement. Dryden : Pas de commentaires. Dans une 2nde lettre du NICAP il est demandé s'il conteste toujours l'existence de toutes les soucoupes volantes, ou simplement la rumeur allemande. Répondant par télégramme, Dryden refuse platement de répondre bKeyhoe, D. E.: "Special Bulletin", NICAP, 22 1957-04.

En 1958, après avoir dirigé le NACA durant plus de 10 ans, il devient Administrateur exécutif de la NASA, nouvellement créée en réponse à la crise de Sputnik.

Dryden est cité dans le premier rapport annuel du MJ-12.

Il meurt en 1965 cHunsaker, Jerome Clarke & Seamans, Robert C., Jr.: "Hugh L. Dryden - 1898-1965"