Government Records:

Résultats d'une recherche d'archives concernant le crash de 1947 près de Roswell, Nouveau Mexique

General Accounting Office: Rapport lettre à l'honorable Steven H. Schiff (Chambre des Représentants), 28 juillet 1995, GAO/NSIAD-95-187.

Home
Couverture du document d'origine
Couverture du document d'origine

Suite à une demande du Congrès, le GAO a fourni des informations sur le crash de ballon météo de 1947 à la base aérienne de Roswell, au Nouveau Mexique, se focalisant sur :

  1. les exigences pour signaler des accidents aériens semblables au crash de Roswell ; et
  2. tous documents gouvernementaux concernant le crash de Roswell.

Le GAO trouva que :

  1. en 1947, les réglements de l'Armée demandaient que les rapports d'accident aérien soient maintenus de manière permanente et bien qu'aucun des services militaires n'ait rempli de rapport sur l'incident de Roswell, il n'y avait aucune exigence en 1947 de préparer un rapport sur le crash de ballon météo ;
  2. bien que certains documents concernant les activités de Roswell aient été détruits, il n'y avait aucune information disponible quant à quand ou sous quelle autorité les documents furent détruits ;
  3. seuls 2 documents gouvernementaux remontant à 1947 ont été récupérés concernant l'incident de Roswell ;
  4. un document du Bureau d'Enquête Fédéral de 1947 révéla que les militaires avaient rapporté qu'un objet ressemblant à un ballon météo de haute altitude avec un réflecteur radar avait été récupéré près de Roswell ; et
  5. un rapport de la Force Aérienne de 1947 nota la récupération d'un disque volant qui fut déterminé par la suite par des responsables militaires être un ballon de suivi radar.

B-262046

Le 28 juillet 1995

L'Honorable Steven H. Schiff
Chambre des Représentants

Cher M. Schiff,

Le 8 juillet 1947, le bureau de relations publiques de la base militaire aérienne de Roswell (RAAF) à Roswell (Nouveau Mexique) signala le crash et la récupération d'un disque volant. La récupération fut attribuée au personnel des Forces Aériennes de l'Armée du Groupe de Bombardiers de la RAAF. Le lendemain, la presse rapporta que le Général Commandant de la 8ème Force Aérienne U.S., à Fort Worth (Texas), avait annoncé que le personnel de la RAAF avait récupéré un ballon (météo) de détection radar, pas un disque volant.

Après presque 50 ans, la spéculation continue sur ce qui s'est écrasé à Roswell. Des observateurs pensent que l'objet était d'origine extraterrestre. Dans le Rapport des Recherches de l'Air Force Concernant l'Incident de Roswell de juillet 1994, la Force Aérienne ne conteste pas que quelque chose est arrivé près de Roswell, mais a rapporté que la source la plus probable des débris était un projet gouvernemental secret lancé par ballon conçu pour déterminer l'état de la recherche soviétique sur les armes nucléaires. Le débat sur ce qui s'est écrasé à Roswell continue.

Préoccupé par le fait que le Ministère de la Défense (DOD) pourrait ne pas vous avoir fourni toute l'information disponible sur le crash, vous nous avez demandé de déterminer les exigences pour signaler les accidents aériens semblables au crash près de Roswell et d'identifier toute archive governementale concernant le crash de Roswell.

Nous avons mené une recherche approfondie des archives governementales liées au crash près de Roswell. Nous avons examiné une large gamme de documents secrets et non secrets datant de juillet 1947 aux années 1950s. Ces documents venaient de nombreuses organisations du Nouveau Mexique et d'ailleurs au sein du DoD comme du Bureau d'Enquête Fédérale (FBI), de l'Agence Centrale de Renseignement (CIA), et du Conseil National de Sécurité. La méthodologie et le périmètre complet de notre travail sont détaillés en fin de ce rapport.

Résultats en bref

En 1947, les réglements de l'Armée demandaient que les rapports d'accident aérien soient maintenus de manière permanente. Nous avons identifié 4 accidents aériens signalés par les Forces Aériennes de l'Armée au Nouveau Mexique au cours de juillet 1947. Tous les accidents impliquaient des appareils militaires et eurent lieu après le 8 juillet 1947 — la date où le bureau de relations publications de la RAAF commença par signaler le crash et la récupération d'un disque volant près de Roswell. La Marine ne signala aucun accident aérien au Nouveau Mexique pendant juillet 1947. Les responsables de la Force Aérienne nous dirent que d'après les exigences de conservation des archives en effet en juillet 1947, il n'y avait aucun exigence de préparer un rapport pour le crash d'un ballon météo.

Dans notre recherche des documents concernant le crash de Roswell, nous avons appris que certaines archives gouvernementales couvrant les activités de la RAAF avaient été détruites et d'autres non. Par exemple, les documents administratifs de la RAAF (de mars 1945 à décembre 1949) et les messages émis par la RAAF (d'octobre 1946 à décembre 1949) furent détruits. Le formulaire de destruction n'indique pas quelle organisation ou personne a détruit les archives ni quand ou sous quelle autorité les archives ont été détruites.

Notre recherche d'archives gouvernementales concernant le crash de Roswell dégagea 2 documents remontant à 1947 — un rapport historique de juillet 1947 par le 509ème Groupe de Bombardiers et la RAAF combinés et un telex du FBI daté du 8 juillet 1947. Le rapport du 509ème-RAAF note la récupération d'un disque volant qui fut par la suite déterminé être un ballon de détection radar par des responsables militaires. Le message du FBI indiquait que des militaires avaient signalé qu'un objet ressemblant à un ballon météo de haute altitude avec un réflecteur radar avait été récupéré près de Roswell.

Les autres archives governementales que nous avons examinées, y compris celles auparavant non divulguées au public en raison du classement secret, et l'analyse par la Force Aérienne des observations d'objet volant non-identifié Selon le réglement de la Force Aérienne, un objet volant non-identifié est un objet aérien qui par ses caractéristiques aérodynamiques et de performance, ou ses aspects inhabituels, ne se conforme à aucun appareil ou missile connu, ou ne correspond a aucune définition par la Force Aérienne d'objets connus ou familiers ou d'appareils non-identifiés. de 1946 à 1953 (Project Blue Book Special Report n° 14), ne mentionnaient pas le crash ou la récupération d'un objet aérien près de Roswell en juillet 1947. De la même manière, les réponses à nos lettres de demandes par les agences des branches exécutives ne produisirent aucun autre document governemental sur le crash de Roswell.

Signaler des accidents aériens

Selon les récits de presse de juillet 1947, le personnel des Forces Aériennes de l'Armée de la RAAF fut impliqué dans la récupération d'un objet aérien près de Roswell. Par conséquent, si un rapport d'accident accident fut préparé, il aurait dû l'être conformément aux réglements de l'Armée. Selon un responsable de la gestion des archives de l'Armée, en 1947 les réglements de l'Armée exigeaient que les rapports d'accident aériens soient maintenus de manière permanente. Un responsable de la Force Aérienne dit qu'il n'y avait pas d'exigence semblable de signaler un crash de ballon météo.

Selon un responsable de la Force Aérienne ayant travaillé dans la gestion des archives depuis le milieu des années 1940s, les rapports d'accident aérien préparés en juillet 1947 sous réglements de l'Armée auraient dû être remis à la Force Aérienne en septembre 1947, lorsque la Force Aérienne fut établie en tant que service distinct.

L'Agence de Sécurité de la Force Aérienne est responsable du maintien des rapports d'accidents aériens. Nous avons examiné ses archives sur microfilm afin de déterminer si des accidents aériens quelconques avaient été signalés au Nouveau Mexique au cours de juillet 1947. Nous avons identifié 4 accidents aériens durant cette période Ces documents n'incluent pas les informations sur les mésaventures de véhicules aériens appartenant à des agences civiles ou d'autres gouvernements. Ces documents n'incluent pas non plus les incidents impliquant des véhicules aériens téléguidés tels que les appareils pilotés à distance, les missiles de croisière à vitesse réduite, et la plupart des ballons.. L'ensemble des accidents impliquaient des appareils de chasse militaires ou cargo et eurent lieu après le 8 juillet 1947 — la date où le bureau de relations publications de la RAAF commença par signaler le crash et la récupération d'un disque volant près de Roswell. Selon le Rapport d'Accident Majeur des Forces Aériennes de l'Armée, ces 4 accidents eurent lieu à ou près des villes de Hobbs, Albuquerque, Carrizozo et Alamogordo (Nouveau Mexique). Seul 1 des 4 accidents entraîna une mort. Le pilot mourrut lorsque l'appareil s'écrasa lors d'une tentative de décollage.

Recherche d'archives

En cherchant des documents gouvernementaux sur le crash de Roswell, nous étions particulièrement intéressés d'identifier et d'examiner les archives d'unités militaires affectées à la RAAF en 1947 — incluant le 509ème Groupe de Bombardiers, la 1ère Unité de Transport Aérien, la 427ème Unité de Base Aérienne de l'Armée, et la 1395ème Compagnie (d'Aviation) de Police Militaire.

Les formulaires de destruction de document obtenus du Centre National d'Archives du Personnel à Saint Louis (Missouri), indiquent qu'en 1953, l'officier archiviste de la Base de Force Aérienne de Walker (anciennement RAAF) transféra au dépôt d'archives de l'Armée à Kansas City les historiques d'unités basées à la Base de Force Aérienne de Walker. Ces historiques incluaient le 509ème Group de Bombardiers et la RAAF pour février 1947 à octobre 1947 ; la 1ère Unité de Transport Aérien pour juillet 1946 à juin 1947 ; et la 427ème Unité de Base de la Force Aérienne de l'Armée pour janvier 1946 à février 1947. Nous n'avons pas pu localiser de quelconque documentation indiquant que les archives de la 1395ème Compagnie (d'Aviation) de Police Militaire avaient jamais été archivées au Centre National des Archives du Personnel ou à ses dépôts prédécesseurs.

L'historique de juillet 1947 pour le 509ème Groupe de Bombardiers et la RAAF indiquait que le bureau de relations publiques de la RAAF était resté assez occupé. . . à répondre à des demandes sur le "disque volant", qui avait été décrit être en [la] possession du 509ème Groupe de Bombardiers. L'objet se révéla être un ballon de détection radar. Par sa signature, l'officier commandant de la RAAF certifiait que le rapport représentait un récit complet et exact des activités de la RAAF en juillet 1947 (des extraits du rapport sont contenus en annexe 1).

En plus des rapports historiques des unités, nous avons aussi cherché d'autres archives gouvernementales sur le crash de Roswell. A cet égard, l'Archiviste-en-Chef du Centre National des Archives du Personnel nous a fourni une documentation indiquant que (1) les archives de la RAAF sur la finance et la comptabilité, les fournitures, l'immobilier et les terrains, ainsi que d'autres sujets administratifs généraux de mars 1945 à décembre 1949 et (2) les messages émis par la RAAF d'octobre 1946 à décembre 1949 avaient été détruits. Selon ce responsable, le formulaire de destruction de document n'indiquait pas correctement l'autorité sous laquelle l'action de destruction fut prise. L'Archiviste-en-chef du Centre indiqua que de son expérience, de nombreuses archives organisationnelles de la Force Aérienne de cette période avaient été détruites sans citer l'autorité gouvernant la destruction. Notre examen des formulaires de contrôle d'archives montrant la destruction d'autres archives — y compris les messages émis par la RAAF pour 1950 — confirment le point de vue de l'Archiviste-en-chef.

Au cours de notre examen des archives au siège du FBI, nous avons trouvé un message télex du 8 juillet 1947 du bureau du FBI à Dallas (Texas) au quartier-général du FBI et au bureau du FBI à Cincinnati (Ohio). Un porte-parole du FBI confirma l'authenticité du message.

Selon le message, un responsable du siège de la 8ème Force Aérienne avait informé téléphoniquement le bureau du FBI de Dallas de la récupération près de Roswell d'un disque de forme hexagonale suspendu à un grand ballon par cable. Le message ajouta que le disque et le ballon furent envoyé à Wright Field (aujourd'hui Wright-Patterson Air Force Base, Ohio) pour examen. Selon le responsable de la 8ème Force Aérienne, l'objet récupéré ressemblait à un ballon météo de haute altitude avec un réflecteur radar. Le message indiquait qu'aucune investigation supplémentaire ne fut menée par le FBI (une copie du message télétype apparaît en annexe 2).

Pour suivre le message du 8 juillet, nous avons examiné les synthèses microfilm des activités des bureau du FBI de Dallas et de Cincinnati pour juillet 1947. Une synthèse préparée par le bureau du FBI de Dallas le 12 juillet 1947 résumait les détails du message du 8 juillet. Il n'y avait aucune mention dans les synthèses du bureau de Cincinnati du crash ou de la récupération d'un objet aérien près de Roswell.

Parce que le message du FBI rapportait que des débris du crash de Roswell avait été transporté à Wright Field pour examen, nous avons tenté de déterminer si des réglements militaires existaient pour la prise en charge de tels débris. Nous ne sommes parvenus à trouver aucun réglement applicable. En ultime étape, nous avons examiné les archives du Commandement du Matériel Aérien (Wright Field) de 1947 à 1950 à la recherche d'indices d'implication du personnel de commandement dans cette affaire. Nous n'avons trouvé aucun document mentionnant le crash de Roswell ou l'examen par le personnel du Commandement du Matériel Aérien de quelconques débris récupérés du crash.

Demandes aux agences fédérales concernant les archives sur le crash

Nous avons envoyé des courriers à plusieurs agences fédérales demandant tout document gouvernemental qu'ils puissent avoir concernant le crash de Roswell. A cet égard, nous avons contacté le DoD, le Conseil National de Sécurité, et le Bureau de Politique Scientifique et Technique de la Maison Blanche, la CIA, le FBI, et le Département de l'Energie.

Le Conseil National de Sécurité, le Bureau de Politique Scientifique et Technique de la Maison Blanche et le Département de l'Energie répondirent qu'ils ne disposaient d'aucun document gouvernemental traitant du crash de Roswell (des copies de leurs réponses apparaissent en annexes 3, 4 et 5). Le FBI, le DoD et la CIA fournirent les informations suivantes.

Bureau d'Enquête Fédéral

Le FBI nous informa que l'ensemble des données du FBI concernant le crash près de Roswell avait été traité via des demandes l'Acte de Liberté d'Information (FOIA) reçues auparavant par le Bureau. Nous avons examiné le matériel FOIA du FBI et identifié le message télex FBI du 8 juillet 1947 discutant de la récupération près de Roswell d'un ballon météo de haute altitude avec un réflecteur radar (une copie de la réponse du FBI apparait en annexe 6).

Département de la Défense

Le DoD nous informa que le rapport de la Force Aérienne U.S. de juillet 1994, intitulé Rapport de l'Air Force concernant l'incident de Roswell, représente l'étendue des archives ou informations du DoD concernant le crash de Roswell. Le rapport e la Force Aérienne conclut qu'il n'était pas contesté que quelque chose était arrivé près de Roswell en juillet 1947 et que tous les élements officiels disponibles indiquaient que la source la plus probable des débris récupérés était ceux de trains de ballon du projet Mogul. A l'époque du crash de Roswell, le projet Mogul était un effort des U.S. hautement secret pour déterminer l'état de la recherche soviétique sur les armes nucléaires en utilisant des ballons portant des réflecteurs radar et des capteurs acoustiques (une copie de la réponse du DoD apparaît en annexe 7).

Agence Centrale de Renseignement

En mars 1995, le Directeur Exécutif de la CIA répondit à notre demande par courrier en indiquant que des recherches antérieures de la CIA à propos d'archives sur les objets volants non-identifiés n'avaient produit aucune information touchant au crash de Roswell. Le Directeur Executif ajouta, cependant, qu'on ne savait pas clairement si la CIA avait déjà fait une recherche de documents touchant spécifiquement à Roswell. En l'absence d'une telle assurance, le Directeur Executif demanda à du personnel de la CIA de mener une recherche approfondie dans les archives sur les informations relatives à Roswell. Le 30 mai 1995, le Directeur Exécutif de la CIA nous informa qu'une recherche du terme Roswell, Nouveau Mexique, dans l'ensemble des bases de données de la CIA n'avait produit aucun document de la CIA touchant au crash (une copie de la réponse de la CIA apparait en annexe 8).

Commentaires d'agences

Une préversion de ce rapport fut fournie au DoD pour commentaire. Le DoD ne fournit aucun commentaire ni ne suggéra de changements au rapport. L'Archiviste-en-Chef du Centre National des Archives du Personnel fit plusieurs commentaires clarifiant des sujets traitant de la gestion des archives. Ces commentaires ont été incorporés dans le rapport final là où c'était approprié.

La CIA, le Département de l'Energie, le FBI, le Conseil National de Sécurité et le Bureau de Politique Scientifique et Technique de la Maison Blanche reçurent aussi des extraits du rapport traitant des activités de leurs agences respectives. Ils n'eurent pas de commentaires substantiels et ne firent pas de changements suggérés au rapport.

Portée et méthodologie

Afin de déterminer les exigences de signalements d'accidents aériens en 1947, nous avons interrogé des responsables de gestion des archives des services militaires, examiné les réglements de conservation d'archives militaires en vigueur durant cette période de temps et examiné les rapports d'accidents aériens des Forces Aériennes de l'Armée et de la Marine.

Nous avons aussi chercher à identifier tous documents gouvernementaux liés au crash de Roswell. A cet égard, nous avons visité et examiné des archives dans les lieux listés en tableau 1.

Tableau 1 : Lieux visités et archives examinées
Lieux visités Archives examinées
Archives Nationales, Washington (D.C.)
Archives Nationales II, College Park (Md)
Archives Nationales, Centre National des Archives, Suitland (Md)
  • Army Inspector General reports, 1947-58
  • Correspondance du personnel de renseignement de l'Armée, 1947-56
  • Traffic de messages du Quartier-Général de la Force Aérienne de l'Armée, 1947-54
  • Fichiers de recherche et développement de la Force Aérienne de l'Armée et du Commandement du Materiel Aérien (Wright Field), 1947-50
Centre National des Archives du Personnel, Saint Louis (Mo)
  • Rapport matinaux des unités de la RAAF, juillet 1947
  • Messages de la 8ème Force Aérienne, 1947-50
  • Correspondance de la 8ème Force Aérienne, 1947-51
  • Résumé des activités hebdomadaires de la 8ème Force Aérienne, juillet 1947
  • Archives de service du personnel clé affecté à RAAF, 1947
  • Rapport d'enquête du Projet Sign Le Projet Sign fut le prédécesseur du Projet Blue Book, 1948
  • Correspondance de l'Adjudant Général de l'Armée, 1947-49
  • Rapports de tirs d'essais de missiles à White Sands (Nouveau Mexique), 1947-54
Département de la Force Aérienne, Washington (D.C.)
Département de l'Armée, Washington (D.C.)
  • Réglements actuels et passés de gestion des archives
Département de la Marine, Washington, D.C.
  • Rapports d'accident aérien, juillet 1947
Agence de Sécurité de la Force Aérienne, Base de la Force Aérienne de Kirtland (Nouveau Mexique)
  • Rapports d'accident aérien, juillet 1947
Air Force History Support Office, Bolling Air Force Base, Washington (D.C.)
  • 509th Bomb Group and RAAF monthly histories, July and August 1947
Agence Nationale Sécurité, Fort Meade (Md)
Institut Historique Militaire, College, Carlisle (Pennsylvanie).
  • Rapports du Corps de Contre-Espionnage de l'Armée Army War, 1947
Army Central Security Facility, Fort Meade (Md)
Agence Centrale de Renseignement, Langley (Virginie)
  • Scientific Advisory Panel on Unidentified Flying Objects (Robertson Panel) report FOIA records, Ground Saucer Watch, Inc.
Bureau d'Enquête Fédéral, Washington (D.C.)
  • Documents FOIA sur les objets volants non-identifiés
Musée Atomique National, Base de la Force Aérienne de Kirtland (Nouveau Mexique)
  • 509th Bomb Group historical information, 1947
  • RAAF base newspaper Atomic Blast, July and August 1947

Notre recherche d'archives gouvernementales fut compliquée par le fait que certains documents que nous voulions examiner manquaient et qu'il n'y avait pas toujours d'explication. De plus, les réglements de gestion des archives pour la retention et la destruction de documents n'étaient pas clairs ou changeants selon la période que l'on examinait.

Nous avons aussi interrogé le Conseil National de Sécurité, le Bureau de Politique Scientifique et Technique de la Maison Blanche, le Département de l'Energie, le FBI, le DoD et la CIA afin de déterminer de quels documents governementaux ils disposaient sur le crash de Roswell. Nous n'avons pas vérifié de manière indépendante les informations qui nous furent fournies dans leurs réponses écrites.

En plus d'examiner physiquement les archives gouvernementales, nous avons contacté les activités fédérales suivantes afin de déterminer si elles avaient eu des informations quelconques sur le crash de Roswell :

Nous avons mené notre étude de mars 1994 à juin 1995 conformément aux standards d'audit gouvernementaux généralement acceptés.

A moins que vous n'annonciez publiquement son contenu plus tôt, nous ne prévoyons aucune autre distribution de ce rapport avant 30 jours suivant sa date de parution. A ce moment, nous rendrons des copies disponibles pour d'autres parties intéressées, sur demande.

Si vous ou votre équipe avez des questions sur ce rapport, veuillez m'appeler au (202) 512-3504. Un contributeur majeur de ce rapport est Gary K. Weeter, Directeur Adjoint.

Bien sincèrement,

Richard Davis
Directeur, Analyses de Sécurité Nationale


Abbréviations

CIA - Central Intelligence Agency
DOD - Department of Defense
FBI - Federal Bureau of Investigation
FOIA - Freedom of Information Act
RAAF - Roswell Army Air Field

(See figure in printed edition.)Appendix I
COMBINED HISTORY FOR JULY 1947
(See figure in printed edition.)
(See figure in printed edition.)Appendix II
FBI TELETYPE MESSAGE DATED JULY 8, 1947
(See figure in printed edition.)Appendix III
COMMENTS FROM THE NATIONAL SECURITY COUNCIL (See figure in printed edition.)Appendix IV
COMMENTS FROM THE OFFICE OF SCIENCE AND TECHNOLOGY POLICY,
EXECUTIVE OFFICE OF THE PRESIDENT (See figure in printed edition.)Appendix V
COMMENTS FROM THE DEPARTMENT OF ENERGY
(See figure in printed edition.)Appendix VI
COMMENTS FROM THE FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION (See figure in printed edition.)Appendix VII
COMMENTS FROM THE DEPARTMENT OFDEFENSE (See figure in printed edition.)Appendix VIII

Home  >  Opération Mutilation Animale  >  Enquête sur les mutilations récentes au Nouveau Mexique (1979-1980)  >  Enquêtes sur site