Une histoire greffée sur celle du projet Philadelphie, par des personnes dont au moins une a été convaincue de faux.

Contrôle de la pensée

En , le groupe scientifique du projet Phénix de Brookhaven, désirant poursuivre ses recherches issues de la Chaise de Montauk, aurait requis des moyens auprès des militaires, qui auraient accepté et leur auraient offert l'accès à la base à demi-désaffectée de Montauk, ainsi qu'un générateur de forte puissance, nécessaire pour les expérimentations. Les techniciens du vieux radar de la base, le radar-SAGE, auraient alors signalé aux scientifiques avoir remarqué dans les années 1960s que la puissance et la fréquence du radar influait sur l'humeur et le comportement des gens de la base. Les scientifiques intéressés auraient alors adjoint au radar la technologie des micro-ondes. Le projet aurait alors été rebaptisé Phoenix II, ou projet Montauk.

A la fin de l'année , tout aurait été prêt pour expérimenter des manipulations mentales, sur des "cobayes volontaires" fournis par l'armée. Ces expérimentations sont réalisées d'une manière relativement irresponsable, et causent aux sujets des brûlures à la poitrine et au cerveau. Des expériences sont même effectuées sur les habitants de Long-Island, de New York, et du Connecticut afin de déterminer le rayon d'action.

En , Preston Nicols est affecté à la base de Montauk en tant qu'ingénieur en radio-électricité. On réussit à cette époque à éviter les brûlures, en éloignant les expérimentateurs de Montauk. Ils sont installés à Southampton (avec la chaise de Montauk), et sont reliés aux ordinateurs de la base.

En , on s'aperçoit que la création d'une autre réalité rompt le flot de la réalité normale, ce qui interrompt les communications entre Montauk et Southampton. D'autre part, l'usage d'une trop grande puissance durant ces anomalies temporelles entraîne des effets désastreux.

En , la chaise est ramenée à Montauk, et durant toute l'année on cherche à l'isoler dans une zone magnétiquement nulle. La solution est trouvée au travers des récepteurs en cristaux de Sirius. Un nouvel examen du plan de la chaise fourni par les Siriens montre que les bobines situées sous la chaise utilisent un mode de couplage différent.

En , après rectification du couplage des bobines de la chaise, les progrès deviennent très rapides. Mort du docteur Levinson. A la fin de l'année , le transmetteur de Montauk reproduit les formes de pensées sans anomalies de temps et avec un haut degré de fiabilité. En 1978, toute l'installation de Montauk est parfaitement au point et on commence à distribuer des video-cassettes aux différentes agences, pour influencer les gens.

Voyage dans le temps

Le , le navire USS Eldridge, provenant de , serait redevenu visible. Al Bielek et Duncan Cameron auraient observé toute l'agitation à bord, des personnes en flammes croyant se jeter à l'eau et tombant sur le sol. Al Bielek et Duncan Cameron auraient alors été envoyés en pour détruire l'équipement et arrêter l'expérience d'il y a 40 ans. Cameron, revenu en , aurait ensuite réalisé que les ordres du projets étaient que tous les survivants devaient être éliminés si l'expérience était un échec. Bielek aurait été éliminé par la Marine et transféré dans le corps d'un nourrisson mort en , au moyen d'une technologie extraterrestre. Le navire USS Eldridge est démantelé.

En , la base de Montauk est officiellement fermée, et les transmissions des tours de Tesla à Montauk à Long Island sont arrêtées. marque la fin des expérimentations à Montauk.

Al Bielek, Preston Nicols et Duncan Cameron auraient été les seuls survivants de ce projet.