Un Dero selon Brian Tucker ; pas très robot
Un Dero par Brian Tucker

Acronyme pour detrimental robots : "robots nuisibles", surnom donné à des créatures diaboliques, "esclaves de leur passions" (d'où le qualificatif de "robots"), nommées Vhujunka, et dont Richard Shaver prétend qu'elles le tourmentent depuis des années.

Les Vhujunka sont les restes dégénérés des "Titans" (Atlans ?), le peuple de Lémurie, contraint il y a 12 000 ans de cela de se réfugier dans de grandes cavernes afin de se protéger des radiations mortelles du Soleil (certains Titans, cependant, restèrent à la surface, s'adaptèrent, et constituèrent la race humaine actuelle. D'autres s'envolèrent vers des planètes éloignées). Les démons Vhujunka sont des idiots sadiques ayant accès à la technologie avancée de Titan, qu'ils utilisent pour augmenter le plaisir sexuel lors des orgies dont ils ne peuvent se passer. Ils utilisent également les machines dans des sessions marathon de torture sur des personnes capturées à la surface ou des Teros, mais aussi pour causer des accidents, la folie, ou d'autres misères dans le monde à la surface.

Shaver

Vie et mort dans les grottes, par Brian Tucker
Vie et mort dans les grottes, par Brian Tucker

Dans les années 1940s, le magazine Amazing Stories parcourt tant bien que mal son chemin largement ignoré de tous, si ce n'est pour un incident. Howard Browne, un rédacteur de télévision qui était éditeur associé de Ray Palmer à cette époque, se souvient :

Au début des années 1940s, une lettre nous arriva de Dick Shaver dans l'objectif de révéler la "vérité" sur une race de monstres, nommés "Deros," vivant sous la surface de la Terre. Ray Palmer la lut, et me la donna pour commentaire. J'en lu un tiers, la jetta à la poubelle. Ray, qui adorait montrer à ses éditeurs une ou deux astuces du métier, la sorti de la corbeille, la publia dans Amazing, et une marée de courriers arriva des lecteurs qui insistaient sur le fait que chaque mot de cela était vrai, ayant été eux-même harcelé par les Deros pendant des années.

En fait, Palmer avait touché dans un public énorme, jusqu'ici non reconnu. La longue lettre de Shaver explique que lorsqu'il soudait il entendait des voix qui lui expliquaient comment les Deros souterrains contrôlaient la vie à la surface de la Terre par le biais de rayons maléfiques. Palmer ré-écrivit la lettre sous forme de nouvelle qui fut publiée dans le numéro de mars 1945 sous le titre Je me souviens de Lémurie, par Richard Shaver.

Howard Brown se souvient :

Palmer se rendit en Pennsylvanie pour parler à Shaver, le trouva assis sur un paquet de choses qu'il avait écrites sur les Deros, en acheta le moindre morceau et passa un contrat pour en avoir plus. Je pensais que c'était les foutaises les plus insensées dans lesquelles j'aurais pu m'engager. Palmer le sortit et doubla le tirage de Amazing en 4 mois.

A partir de mars 1945 et juin 1947, des milliers d'americains voient au moins un numéro de Amazing Stories et sont au courant du mystère Shaver avec toutes ses implications déconcertantes. Nombre de ces personnes sont dehors étudiant le ciel vide dans l'espoir qu'eux aussi, comme les lecteurs de Amazing Stories, voient quelque chose de merveilleux. La 2nde guerre mondiale est terminée et une nouvelle excitation se fait attendre. Palmer la fournit - la plupart à l'alarmement du lieutenant Lyon et de Fred Crisman.

La réaction de Crisman

Des fantaisies paranoïaques étaient mélangées avec des contes qui avaient un côté inconfortablement vrai. La section du Courrier des Lecteurs était la partie la plus intéressante de la publication. Voici une contribution typique pour le numéro de juin 1946 :

Messieurs:

J'ai piloté ma dernière mission de combat le 26 Mai [1945] alors que je fus descendu au-dessus de Bassein et ditched my ship in Ramaree roads off Chedubs Island. Je fut porté manquant 5 jours. Je demandais de quitter à Kashmere (sic). Moi et le capitaine (supprimé à la demande) quittèrent Srinagar et nous rendîmes à Rudok puis à travers le passage de Khese vers les contreforts du Karakoram. Nous trouvirent ce que nous cherchions. Nous savions ce que nous cherchions.

Au nom de Dieu, abandonner tout cela ! Vous jouez avec de la dynamite. Mon compagnon et moi avons taillé notre route hors d'une caverne à la mitraillette. J'ai 2 cicatrices de 9 pouces sur mon bras gauche qui proviennent de blessures qui me furent infligées dans la grotte alors que j'était à 50 pieds d'un objet en déplacement d'un type quelconque dans un silence parfait. Les muscles furent pratiquement arrachés. Comment ? Je ne sais pas. Mon ami a un trou de la taille d'une dime dans son biceps droit. Il fut brûlé à l'intérieur. Comment nous ne savons pas. Mais nous croyons tous les deux que nous en savons plus sur le mystère Shaver que tout autre duo.

Vous pouvez imaginer mon effroi lorsque je pris ma première copie de Amazing Stories et vous vit lançant des mots sur le sujet .

L'identité de l'auteur de cette lettre ne fut pas dévoilée à sa demande. Plus tard Palmer révéla son nom : Fred Lee Crisman. Il avait inintentionnément décrit les effets d'un rayon laser - bien que le laser ne fut pas inventé avant des années plus tard. Apparemment Crisman était obsédé par les Deros et les rayons de la mort bien avant que Kenneth Arnold voie le "premier" ovni en juin 1947.

En septembre 1946, d'autres histoires de Amazing Stories parlent d'amnesie, un élément important des rapports d'ovnis qui restera loin dans le futur, et d'hommes mystérieux qui serviraient d'agents pour ces Deros hostiles.

Dans les années 1950s, Palmer continue de publier des livres étranges sur les Deros.

Cooper

Plus tard, William Milton Cooper reprend le thème des Deros dans ses thèses conspirationnistes et pessimistes :

Il existe également des civilisation souterraines d'êtres non humains, désignés comme Deros et Teros. Les Teros sont les plus amicaux et aident à empêcher les Deros, plus fous, d'acquérir un pouvoir excessif. Ils vivent sous terre dans des tunnels, des cités, et parfois sous la mer. La plupart des légendes anciennes sur les leprechauns et les trolls se réfèrent à ces non-humains originaire de l'intérieur de la terre. Les Deros sont en compétition avec les Gris, mais ont des caractéristiques similaires et on ne peut leur faire confiance.