Système Probatoire d'Observation du Ciel, réalisé par MATRA pour la DGA, mettant en oeuvre des stations de détection automatisées dans le domaine optique pour l'étude de phénomènes à faible probabilité d'occurrence comme les satellites... ou les ovnis.

Des sites d'observations sont a Toulon et Odeillo (Dijon et Apt ?). Chacun des 2 stations possède 4 caméras faisant face à l'ouest, le nord, l'est (à des élévations > 20) et à la verticale. Les caméras sont équipées CCD de 576 384 pixels, avec des seuils de sensitivité de 6 à 7 magnitudes. Par des nuits claires, cela permet la détection de 100 à 400 objets, dont 80 % à 90 % peuvent êtres corrélés par catalogue Klinkrad, H.: "Monitoring Space – Efforts Made by European Countries", ESA/ESOC, Robert-Bosch-Strasse 5, D-64293 Darmstadt, Allemagne.

Le déploiement du projet sera un échec malgré les démarches prospectives auprès de diverses ambassades Alain H. Boudier, rapport pour la DRM, 1995.

François Louange travaillera comme expert pour le projet SPOC Louange, F.: "Point de vue personnel" in Audit du SEPRA, 2001-11-30.