Une section de recherche sur les ovnis à Saint-Marcellin

Le Dauphiné Libéré, 20 mai 1974 Seray, Patrice: "Dauphiné Libéré 1974", Ufo-logic, 15 mars 2008

Home
L'article d'origine (1/2)
L'article d'origine

Il y a maintenant 27 ans que l'expression "soucoupes volantes" est entrée dans le langage courant, 27 ans que, périodiquement on en parle, généralement en souriant et sur le ton de la plaisanterie.

Et pourtant, les "objets volants non identifiés" sont une réalité, une affaire sérieuse. Récemment, le Ministre des Armées, M. Robert Galley, fit une déclaration sur les ondes de France-Inter dans laquelle il déclarait : Il faut adopter vis-à-vis de ces phénomènes aériens une attitude d'esprit extrêmement ouverte... Dans ces phénomènes que l'on a rassemblé sous le terme d'ovni, il est certain qu'il y a des choses que l'on ne comprends pas... Cette déclaration est une reconnaissance de l'existence des ovnis, les hallucinations, les explications conventionnelles, ballons-sondes, foudre en boule, phénomène météorologique, n'expliquent pas tout.

Depuis plusieurs années, des groupements d'enquête privés rassemblent les témoignages, analysent les cas et certains scientifiques se sont penchés sur le problème. Des caractéristiues se dégagent et des faits se vérifient avec sérieux et rigueur.

L'article d'origine (2/2)
L'article d'origine

Peut-être avez-vous observé vous -même de curieuses lumières dans le ciel, ou peut-être avez-vous été le témoin de scènes étranges et inexplicables ? Vous n'en avez parlé de peur de ne pas être pris au sérieux. Et pourtant, vous n'êtes pas les seuls à avoir vu ces "objets volants non identifiés" !...

Ou alors vous êtes de ceux qui acceptent la possibilité d'existence de ces phénomènes qui défient les connaissances actuelles et remettent en cause certaines loi de la physique !

Ou bien vous êtes sceptique, vous n'y croyez pas, pour vous c'est un canular. C'est votre droit, mais cela fait beaucoup de canulars (35 000 environ, partout dans le monde et avec d'étranges similitudes). Vous êtes de ceux qui disent : J'y croirai le jour où je l'aurai vu.

Que vous apparteniez à l'une ou à l'autre de ces catégories, vous vous êtes sans doute déjà posé la question : sommes-nous seuls dans l'univers ?

C'est à cette question, et à bien d'autres que la Section de recherche sur les Ovnis de Saint-Marcellin, travaille afin de mieux connaître ce passionnant phénomène, ainsi que notre place réelle dans l'Univers. En effet, depuis le début de l'année, André Revol a créé une section de jeunes travaillant pour la recherche ufologiue, c'est-à-dire à tout ce qui touche à l'insolite (objets volants non identifiés, phénomènes parapsychologiques et connexes). Quel est le rôle de cette section ?

  1. de recueillir le maximum d'informations sur les observations d'ovnis dans notre région, et procéder à des enquêtes les plus complètes possibles.
  2. A scruter le ciel lors des nuits d'observations avec divers appareils d'approche (lunettes de longue vue, télescope, et bien sûr avec un appareil photographique, toujours prêt, au cas d'une observation) c'est d'ailleurs par ces nuits d'observations que l'on apprendra à connaître les objets aériens ou célestes connus, des ovnis (ballons-sondes, météores verts, étoiles filantes, satellites artificiels, aurores boréales ou australes, éclairs globulaires, etc.)
  3. De renforcer l'organisation mondiale de recherches sur les ovnis pour les besoins de l'information.
  4. De publier une reveue trimestrielle spécialement pour la région saint-marcellinoise. En effet le n° 1 de cette revue s'intitulant Alerte, soucoupes volantes est déjà parue au mois de mars dernier. A son sommaire on trouve des rapports d'enquête de la région, l'affaire Concorde, Sony Desvergers et celle de Turin, une rubrique sur l'origine de la vie, sur l'univers, etc. son prix est de 5 FF et vous pouvez vous procurer cette revue en écrivant à André Revol, le directeur de ce bulletin.

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il y a même eu des observations d'ovnis dans la région de Saint-Marcellin. La plupart sont restées inconnues, car les témoins ne voulant pas se faire passer pour des illuminés se sont tus.

Malgré cela ces témoins ont bien voulu raconter leurs étranges aventures aux membres de la Section qui ont pu procéder à de minutieuses enquêtes. Parmi les lieux d'observations : Vinay, durant l'été 1972 ou 5 témoins ont pu voir évoluer à 19:20 un engin ayant la forme de la moitié d'un oeuf : à Saint-Marcellin, en mai 1966, où le témoin put apercevoir à 21:30, 22:00 un objet dentelé de la grosseur de la lune et d'un vert phosphorescent ; à Saint-Jean-de-Bournay, le 9 mars 1973 en début d'après-midi, vers 14:30, 2 témoins aperçoivent 1 boule de feu terriblement éblouissante, et nos 2 témoins détourneront le regard à plusieurs reprises. L'observation durera 15 mn ; sur les lieux de l'observation le sol est littéralement carbonisé ; observation aussi dans les bois de Chambarant, à 2 km du lac de la Trappe, le vendredi 28 décembre 1973 à 08:15. Alors que le témoin se trouve à la chasse, il peut observer un énorme cigare survolant les collines à une vitesse vertigineuse et toujours dans le silence le plus total ; Saint-Hilaire du Rosier, au début mars de cette année, où 2 témoins purent observer à 20:30 et durant 20 mn, un ovni de forme ovale de couleur orange, avec à son centre un cercle d'une couleur rouge intense. Ovni aussi à la Motte Fanjas près de Saint-Nazaire-en-Royans, le 14 mars 1974 à 02:00, où notre témoin observe 1 énorme cigare stationné à 3 m du sol, puis celui-ci suivit notre témoin qui était en voiture et lorsqu'il arriva à son domicile l'objet disparut en se matérialisant en énorme disque.

Toutes ces observations ont été étudiées le plus sérieusement possible par les membres de la Section. Pour André qui dirige la section et qui depuis de nombreuses années se passionne à l'étude de ce phénomène, personne, au niveau actuel de nos connaissances, ne peut raisonnablement dire ce que sont les ovnis.

Ou alors cela nous conduit à de folles hypothèses, et même les plus fantastiques seraient en-dessous de la réalité. Pourtant le phénomène ovni existe et il n'est pas né de l'imagination des gens.

Si vous avez fait une observation insolite, ou si vous voulez participer à nos recherches, vous pouvez prendre contact ou écrire à André Revol, directeur de la Section Ufologique de Saint-Marcellin, "Le Coupier", 38150 Saint Sauveur.

Home