L'examen par de Gerald Rothberg de plusieurs livres récents sur les ovnis (dont le Rapport Condon) mentionne une nouvelle fois une notion commune sur les explications — une notion qui ne m'a frappé qu'aujourd'hui comme clairement fallacieuse. Rothberg indique : Le point de vue du rapport du projet est que l'ensemble des signalements d'ovnis à part un petit pourcentage peut être expliqué raisonnablement, y compris certains semblant très étranges. Par conséquent il est plausible que le résidu des signalements non expliqués pourrait également êêpliqué si plus d'information était disponible... Ceci était, en fait, le point de vue exprimé officiellement par le Projet Blue Book de l'Armée de l'Air, et il a été exprimé dans pratiquement les mêmes têar de nombreux scientifiques pensant qu'il n'y a rien pas d'ovnis intéressants.

La faille dans cet argument qui m'est tout simplement venue est si élémentaire que j'aurais dû l'avoir vue il y a des années de cela : l'argument tient pour raisonnablement vrai si et seulement si l'ensemble des signalements inexpliqués est semblable à l'ensemble des signalements expliqués save for completeness. Ce n'est pas, autant que je sache, le cas.

La plupart des signalements "expliqués" impliquent des observations de lumières nocturnes d'un type ou d'un autre. Un nombre considérablement inférieur implique des avions, missiles, objets planétaires et phénomènes météorologiques vus de jour et mal identifiés. Il y a un éparpillement de canulars et illusions, mais les catégories ci-dessus expliquent au moins 90 % des cas expliqués.

Les bons cas inexpliqués, cependant, restent inexpliqués – pas parce qu'il n'y avait pas d'information suffisante pour permettre une identification catégorique dans l'une des catégories ci-dessus, mais parce qu'il n'y avait pas suffisamment d'informations dans le rapport pour exclure aucune des explications ci-dessus. Les ovnis qui sont conservés dans les livres comme de "vrais" ovnis sont conservés dans cette catégorie précisément parce qu'ils ne tombent pas dans une quelconque classe ordinaire. Tout chercheur sur les ovnis expérimenté sait qu'il est facile de pointer un cas qui est probable de rester inexpliqué (excluant tous les types triviaux qui sont simplement des rapports médiocres et ne contiennent que peu d'éléments descriptifs) sur la base de sa ressemblance générale avec d'autres cas inexpliqués, et ses différences claires avec des cas qui sont finalement résolus. Ainsi il n'est pas vrai que des rapports inexpliqués sont simplement moins bien définis que, mais semblables à, des cas expliqués. En fait, l'inverse a plus de chances d'être vrai ; ê qui ne sont pas simplement shelved comme étant trop minces en information, et qui sont admis dans les rangs de "vrais" ovnis (c'est-à-dire, saisissants), sont admis comme tels parce qu'ils sont généralement plus complets et contiennent des descriptions plus claires que la plupart des cas expliqués. Par conséquent il est peu probable, pas probable, que des informations supplémentaires amèneraient à une explication ordinaire d'un ovni. Bien sûr, il arrive parfois qu'un effort continu pour résoudre un cas résulte en une explication bonne et acceptable, mais c'est une rare exception. Certains cas, comme le cas de Lakenheath dans le Rapport Condon (cas 2), sont si bien observés et rapportés que l'on aurait peine à trouver quel type d'informations supplémentaire pourrait être obtenu qui diêient notre effarement.

Bien sûr, il sera souhaitable d'avoir de meilleurs signalements et d'obtenir des observations scientifiques plutôt que des anecdotes. La nature de la plupart des signalements d'ovnis et telle que l'on est jamais réellement satisfait de comprendre exactement ce que le témoin a vécu, et certainly the subject matter d'un bon rapport d'ovni vous laisse tantalized. Mais je ne dis pas ici que nous devrions prendre de tels rapports pour argent comptant, ou cesser d'essayer de les comprendre en termes familiers là où ils peuvent être justifiés ; je met simplement en avant qu'il semble y avoir des différences génériques entre les bons rapports d'ovnis et les rapports qui débouchent au final sur une explication factuelle. Si c'est réellement vrai, et je recommande hautement une étude organisée pour voir si ça l'est, alors il n'y a aucune justification de se comporter comme le nouveau guichetier à la banque comptant l'argent : 100, 200, 300 - bon, jusqu'ici tout va bien, ça doit bien se passer pour le reste.