The Oregonian, samedi 5 juillet 1947

(Voir histoire en page 1, également).

Des membres d'équipage abasourdis d'un avion de United Airlines volant de Boise à Portland vendredi soir ont rejoint une horde de résidents de la zone de Portland-Vancouver en décrivant les disques volant vus vendredi.

Des disques furent aussi rapportés dans de nombreuses autres régions de l'ouest, mais les déclarations prudemment qualifiées du capitaine E. J. Smith, du 1er officier Ralph Stevens et de l'hôtesse Mary Morrow sont restées un nouveau pic dans les observations.

Dans une interview à Portland avant de décoller pour Seattle, le capitaine Smith, un vétéran de 14 ans chez United Air Lines dit qu'un objet d'abord pris pour un appareil en approche fut observé par Stevens, qui était aux commandes 8 mn après le décollage de Boise à 21:04.

Appel de feux d'atterrissages

Stevens fit clignoter ses feux d'atterrissage pour signaler qu'il y avait un autre appareil dans la zone. Il n'y eu aucune réponse.

Que diable est-ce cela ? demanda Stevens. Le capitaine Smith dit qu'il regarda et établit non seulement le "disque" que Stevens avait pris pour un avion, mais 4 autres, à peu près également espacés sur une ligne au sud de l'objet.

Smith estima leur distance à près de 30 miles, mais dit qu'ils étaient clairement visibles devant la lueur rémanente du soleil couchant.

Ils firent un signalement par radio à la tour CAA de Boise, puis appela l'hôtesse Morrow dans la cabine de pilotage pour vérifier ce qu'ils avaient vus.

Peu après, les 5 disques disparûrent, puis 3 autres apparurent devant eux, avec un 4ème volant de son côté, au loin sur la droite, Smith dit.

Il appela la tour de communications de la CAA d'Ontario (Oregon) et dit à l'opérateur:

Pas de vision au sol

Sortez dehors et regardez au sud-ouest à environ 15 miles et voyez ce que vous pouvez trouver:

L'opérateur signala qu'il ne voyait rien, ce qui d'après Smith signifiait que les disques était plus loins qu'il ne l'avait précédemment estimé puisqu'ils n'étaient pas visibles pour l'opérateur de la tour.

Il était à quelques 30 miles d'Ontario à ce moment, dit-il.

L'avion de ligne était à 10 500 pieds lorsqu'il vit le disque pour la 1ère fois, rapporta Stevens. Les disques semblaient voler à peu près dans la même direction et monter approximativement à la même vitesse que l'avion de ligne. Cependant, lorsque l'avion atteint une altitude de 8000 pieds, les disques étaient toujours en vue et quelque peu plus hauts.

Le 1er groupe vira sur la gauche de l'avion de ligne avant de disparaître, puis le 2nd groupe en formation libre, apparut. Les objets finirent par se regrouper, puis disparaître, puis revenir en vue et finalement s'éteindre, à nouveau au nord-ouest, dit Smith. Lorsqu'ils finirent par disparaître, ils partirent vite.

Vous pouvez voir un gros avion à grande distance longtemps avant qu'il disparaisse. Mais je ne connais aucun objet qui puisse disparaître aussi rapidement que ces choses.

Smith comme Stevens, qui plaisantaient sur les observations de "disques volants" avant de décoller de Boise, étaient à l'évidence embarrassés mais sérieux lorsqu'ils parlaient des étranges objets. Stevens vole pour United depuis 3 ans.

Autres signalements sur la liste

D'autres signalements de la région de Portland-Vancouver et d'autres à l'est incluèrent :

Thomas Berry, 915 N. E. Killingsworth street, sa femme et un ami, virent ce qu'ils pensèrent être une étoile voyageant vers le nord-est au-dessus de Troutdale. Ils l'examinèrent aux jumelless et l'aperçurent scintiller au soleil.

Il semblait être en forme de V et voler horizontalement, bien que dipping un peu, rapportèrent-ils.

M. A. Deaton, 2578 N. E. 32d avenue, vit un disque allant droit vers l'est et le décrivirent comme voyageant vite, plus vite qu'un avion.

Les objets ressemblent à des oiseaux

L'International News Service a signalés des disques vus depuis des fenêtres du bâtiment où se trouve le bureau du Journal. Ils ont tout d'abord semblé être des oiseaux volant haut parce que le mouvement ondulait et il semblait que des sortes d'ailes les propulsaient, rapporta l'INS.

Ils s'inclinèrent fortement et sans système de direction apparent. 2 objets étaient si haut que les signalements de leurs apparence de disque ne put être vérifiée, mais ils semblaient se déplacer à grande vitesse. Ils furent vus pour la dernière fois allant vers le sud après avoir fait un tour serré au-dessus de la zone ouest.

Une explication possible fut vue par Burl Noflsch, 6604 N. Burrage street, qui observa un avion allant vers l'est vers 13:00. Il dit avoir vu des morceaux de feuille métallique ou d'aluminum non loin de là, tourbillonnant au loin sur les courants aériens, et il semblait qu'ils avaient été jetés depuis l'avion.

1er specimen trouvé

Sherman Cook, 2000 N. E. 65th avenue et ses voisins firent mieux. Ils "capturèrent" un "disque" qui voletait vers le sol depuis une altitude estimée de plus de 4000 pieds pour atterrir sur le parcours de golf de Rose City.

Cook et son voisin de la porte d'à côté, Bud Bankhead, se ruèrent sur la scène et trouvèrent un morceau de papier blanc de 3x2 pieds, de piètre qualité, légèrement jauni autour des bords. Il fut transmis à l'Oregonian pour examen scientifique.

Cependant, la police de Portland demanda que des unités de vol de la garde nationale de l'Oregon regardent les signalements.

A Eugene, E. F. Smith, un caissier adjoint de la ligne de chemin de fer Southern Pacific, dit avoir vu des disques argentés, qui semblaient être liés ensemble, lâchés depuis un avion descendu. Il conduisait sa voiture à ce moment et ne les vit pas atterrir.

Un pilote privé at hear-by Springfield dit avoir lâché des des dépliants publicitaires jaunes depuis son avion léger récemment, mais n'était pas dans les airs vendredi.

Dans le même temps Alturas et San Diego (Californie), Omaha (Nebraska), Grand Junction (Colorado) et Boise (Idaho), rapporta des visites de "soucoupes volantes", d'abord signalées il y a 1 semaine par Kenneth Arnold, un pilote de Boise, qui dit en avoir vu 9 voyageant à 1200 miles/h. Elles ont depuis été signalées au-dessus de la plupart de l'ouest.

A Alturas, le district attorney du comté de Modoc Charles Lederer et Dale Williams, secrétaire de la Chambre de Commerce d'Alturas, rapporta en avoir vu 7 alors qu'il roulait à travers les monts Warner près de la limite de l'Oregon. Ils estimèrent que les disqus étaient à 2000 pieds dans les airs et voyageaient à une vitesse incroyable.

2 officiers en chef de la Marine à San Diego, Robert L. Jackson et William Baker, dirent avoir vu 3 disques voyageant à près de 400 miles/h, venant de l'ouest, faisant un tour et retournant vers la mer.

Des assiettes luisant comme la Lune

Mme Fred C. Nelson dit en avoir vu 3, 2 rondes et l'autre de forme ovale comme si elle s'était inclinée, dans le ciel du nord à Omaha tôt jeudi. Elles luisaient comme une pleine lune, affirma-t-elle.

De Grand Junction arriva le signalement que H. E. Soule, de Appleton (Colorado), avait vu un disque swoop down depuis le nord-ouest à une altitude de 200 pieds environ, manquant de peu sa maison, puis soar to greater heights and disappear southeast. The disc appeared about two feet in diameter, traveled at amazing speed, and had no motor sound or vapor trail, he said. This occurred last Saturday.

John Corlett, United Press correspondent at Boise, reported he, V. H. Selby, Boise artist, and their wives saw a disc while having a garden dinner. The disc moved from the northwest to southeast and took about three seconds to disappear from view, Mrs. Corlett, who saw it first, reported. It was noiseless and traveled at high speed.