Smith tenant une assiette à l'envers en expliquant à l'hôtesse Marty Morrow quel étrange disque il a vu lors du vol UAL 105 [UPI < Keyhoe 1967]
Le capitaine E. J. Smith dans une photo publicitaire par sa compagnie quelques jours avant sa rencontre

Le capitaine Smith est un pilote de la compagnie américaine United Air Lines. Le personnel de la compagnie qui le connait depuis des années certifie de sa fiabilité.

Le , Smith, sur le point de décoller de Boise (Idaho) pour rejoindre Seattle (Washington), est interrogé au sujet des soucoupes volantes. J'y croirai quand j'en verrai répond-il. Son vol 105 décolle à de Boise.

Dessin de Smith représentant son observation de 1947
Dessin de Smith représentant son observation de 1947

8 mn après le décollage, alors que l'avion est à 2100 m au-dessus d'Emmet (Idaho), Ralph Stevens, le copilote de Smith, observe un phénomène qu'il prend pour un autre avion en approche. Il allume alors ses feux d'atterrissage pour signaler sa présence, mais ne reçoit pas de réponse. Smith examine ensuite le phénomène a son tour et détermine qu'il ne s'agit non seulement pas d'un avion, mais que 4 autres objets sont présent, alignés et régulièrement espacés au sud du 1er. Il les évalue à 30 miles de distance environ "View of "Flying Saucers" Over Ontario Dumbfounds Veteran Pilot, Other Crew Member of Airliner", The Oregonian, samedi 5 juillet 1947. En les étudiant un peu plus devant la lueur rémanente du soleil couchant, Smith et Stevens réalisent qu'aucun des 5 objets ne possède d'ailes ni de queue. Après avoir appelé Marty Morrow, une hôtesse, afin d'avoir la confirmation d'un troisième témoin, ils regardent la formation un peu plus longtemps, appelent la CAA de Ontario (Oregon) pour obtenir une confirmation depuis le sol, puis voient la formation foncer en face et disparaître à grande vitesse vers l'ouest. Smith insistera sur le fait qu'il n'y avait aucun phénomène nuageux qui aurait pu les abuser (les objets sont observés devant un ciel clair, au-dessus de l'horizon et de la zone des 1000 pieds) et qu'ils ont observé les objets assez longtemps (10 à 12 mn) pour être assez certain qu'il ne s'agissait pas d'appareils conventionnels. Ils semblaient plats à la base, arrondis au sommet, et on devinait une sorte d'aspect rugueux sur le sommet, bien qu'il ne puisse affiner cette description Smith, E. J.: "'Frankly, I"m Baffled,' Says Airliner Pilot After Observing Queer Airborne Objects", The Oregonian, dimanche 6 juillet 1947.

Presque immédiatement après avoir perdu de vue les 5 premiers objets, une 2nde formation de 4 objets (3 en ligne et un 4ème plus haut et à droite des autres) se déplace en avant de leur position, voyageant encore une fois en direction de l'ouest, mais à une altitude légèrement supérieure que les 8000 pieds du DC-3 "Air Liner Crew Confirms Flying Discs Over State - Many Seen During Day Over City", Portland Oregonian, 5 juillet 1947. Ils s'en vont rapidement hors de vue à l'ouest à des vitesses qui apparaissent bien au-delà des vitesses connues de l'époque. Smith indique n'avoir jamais été certain des tailles ni des distances, mais que l'impression générale était que ces appareils en forme de disques étaient notablement plus grands que des appareils ordinaires.

Smith, Kenneth E. Arnold, et le copilote Ralph Stevens
Smith, Kenneth Arnold, et le copilote Ralph Stevens

Smith n'avait pas pris au sérieux les précédents récits de journaux utilisant le terme alors persistant de "soucoupe volante". Après cette observation de 9 appareils non conventionnels sans ailes cette soirée du 4 juillet, il va devenir plus intéressé par le sujet, bien que se refusant à spéculer quant à leur nature réelle ou leur origine Cas Blue Book n° 34 non expliqué.

Le lendemain, Arnold est présenté à Smith. Ils s'entendent bien et deviennent bon amis.

Arnold demande à Smith de l'aider dans son enquête sur Maury Island. Smith dernier se déclare heureux d'apporter son aide, et Arnold se rend à Seattle pour le ramener à Tacoma.

Keyhoe, D. E.:"Follow the bouncing ball", True. McDonald, J. E.: "Cas 1. Boise (Idaho), 4 juillet 1947", "Déclaration de James McDonald", Symposium sur les ovnis, 1968