Missile de croisière V1 en vol. La traînée est clairement visible.
Missile de croisière V1 en vol. La traînée est clairement visible.

Le Vergeltungwaffen-1 est la 1ère version des bombes volantes allemandes, suivie du modèle plus connu V-2. Les fusées V-1 étaient équipées d'un réacteur et dirigées sur leur cible par un système de guidage pré-programmé. Elles étaient relativement peu fiables (environ 1/4 d'entre elles défaillirent) et assez lentes (350 miles/h).

A partir de , plus de 8000 fusées V-1 furent lancées sur Londres depuis le Nord-Ouest de la France, et des milliers d'autres furent dirigées vers d'autres cibles alliées de l'Europe. Environ la moitié purent être détruites par des contre-mesures telles que des interceptions par d'autres appareils, la DCA ou les barrages de ballons. 1/4 atteignirent leurs cibles, certaines n'explosant pas.

Durant l'été 1944, Bill Steele, observait souvent des V-1 pris en chasse par des chasseurs de la RAF, manoeuvrait un excavateur at Fairlight Quarry, près de Hastings (Sussex). Les jours clairs, il pouvait voir l'appareil patrouiller, les V-1 approcher et entendre le signal de lancement de fusée des Observer Corps alerter les pilotes. Par deux fois, il observa quelque chose d'inhabituel :

Ce fut lorsque je regardais l'un d'eux que je vis ces curieux disques. On aurait dit des enjoliveurs, bien qu'un peu plus grands, entourant les V-1 et progressant à leurs côtés avec facilité. Je me les expliquais comme un dispositif utilisé par la RAF. Ils n'avaient aucun effet d'aucune sorte sur les V-1. Un chose étrange était le drôle de bruit ressemblant à un sifflement que j'entendais...