Massimo Teodorani

Teodorani
Teodorani

Teodorani naît en 1956. Il obtient un doctorat en astrophysique, travaillant au fil des ans dans 3 départements différents de l'INAF, dans les domaine de l'astronomie radio (notamment au Radiotelescope de Medicina de l'IRA du CNR à Bologne, Italie du nord, où il mène de recherches sur la ligne spectrale de l'eau chez les planètes extrasolaires) et optique. Il mène des recherches sur les objets stellaires éruptifs comme les supernovae, les novae, les étoiles binaires proches de masse élevée et faible, les jeunes proto-étoiles, les comètes, le SETI (membre de SETI Italie), les lumières sismiques (earthlights).

A partir de 1994, il étudie d'un point de vue physique les phénomènes lumineux de Hessdalen et est directeur scientifique de 3 missions exploratoires aTeodorani, M. & Strand, Erling P.: "Experimental methods for studying the Hessdalen phenomenon in the light of the proposed theories: a comparative overview", 1998, OIH Rapport, n° 5, Hogskolen i Ostfold (Norvège), pp. 1-93. bTeodorani, M. & Montebugnoli S. & Monari J.: "The EMBLA 2000 Mission in Hessdalen", 2000, NIDS. cTeodorani, M. & Strand, E. P.& Hauge B.G.: "EMBLA 2001: The Optical Mission", 2001, ICPH dTeodorani, M. & Strand, E. P.: "Data Analysis of Anomalous Luminous Phenomena in Hessdalen", 2001, ICPH eTeodorani, M.: "Physics from UFO Data", 2001, CIPH Articoli.

Il réalise également d'autres travaux en ufologie fTeodorani, M.: "Need to Know vs. Need to Believe in Ufology", U.A.P.S.G., 2009 gTeodorani, M.: "Physical Data Acquisition and Analysis of Possible Flying Extraterrestrial Probes by using Opto-Electronic Devices," Extraterrestrial Physics Review, vol. 1, n° 3, pp. 32-37, 2000. hTeodorani, M.: "Instrumented Search for Exogenous Robotic Probes on Earth," Conf. Proc. on First European Workshop on Exo/Astrobiology, 21-23 mai 2001, ESRIN, Frascati (Rome, Italie), ESA SP-496, pp. 379-381, 2001 et SETV iTeodorani, M.: "Le Strategie per il SETV e la Ricerca di Vita Intelligente Esogena sul Pianeta Terra," en annexe de Pinotti R.: Intelligenze Extraterrestri, comme une étude comparative analytique et observationnelle de bases de données ufologiques jTeodorani, M.: "A Comparative Analytical and Observational Study of North American Databases on Unidentified Aerial Phenomena", novembre 2009.

Au CAIPAN de juillet 2014, il présente des phénomènes filmés dans le nord de l'Italie, d'apparence semblables à ceux de Hessdalen. Lorsqu'il évoque des formes géométriques rectangulaires cependant, des collègues ufologues pensent plutôt à un effet de pixellisation de l'image.

Teodorani travaille aussi sur des théories dérivées de la physique quantique, qui permettrait d'expliquer des phénomènes de voyance, synchronicité ou conscience collective kTeodorani, M.: Entanglement - L'intrication quantique, des particules à la conscience, Macro éditions (Science et connaissance), 2011-01 lTeodorani, M.: Synchronicite - Le rapport entre physique et psyché de Pauli et Jung à Chopra, Macro éditions (Science et connaissance), 2014-02 mTeodorani, M.: David Bohm : La physique de l'infini, Macro éditions (Science et connaissance), 2014-06 nDarré, P.: L'invisible et la science - Quand des scientifiques rencontrent l'au-delà, Michel Lafon, 2014-09 .

Par la suite, Teodorani devient membre associé sur CSI.

oTeodorani, M.: Fenomeni luminosi. Investigazione scientifica di fenomeni luminosi anomali in atmosfera, MIR Edizioni, 2003 pTeodorani, M.: Tesla, lampo di genio, Macro Edizioni, 2005