Traduction de "The release of Cooper's informations", un texte alors signé de la source anonyme Falcon, ayant contacté William Leonard Moore en pour lui proposer de participer "à l'étude du gouvernement sur les ovnis". Falcon est connu comme étant en fait Richard Doty, un agent de l'AFOSI qui contribua avec William L. Moore à la campagne de désinformation menée contre Paul Bennewitz. Il vous est livré ici tel quel, mais rappelez-vous que la désinformation à rendre le faux crédible en le mêlant avec du vrai.

TOP SECRET
Nom de code : Falcon

Il y a beaucoup de risques à diffuser des informations sur les ovnis. Ce n'était pas le cas jusqu'à ce que, récemment, aucune sécurité ne soit assurée aux personne diffusant ces informations. Peut-être ce ne fut-il pas le cas pour Cooper parce qu'il diffusa ses informations très largement et que de nombreuses personnes eurent l'occasion de les filtrer au moins une fois — journaux, législateurs, officiels d'état, ainsi que nombre de personnes ayant des positions importantes dans le monde — sans quoi il aurait eu à en souffrir considérablement. Mais parce que ces informations ont été diffusées largement et rapidement, on a dû considérer plus opportun de le réduire au silence une fois ces informations diffusées. Le contraire n'aurait fait que les rendre plus crédibles.

Début , on s'activait toujours sur un débat au sein de certains cercles à propos ce que qu'il fallait faire au sujet de Cooper - s'il fallait coopérer avec lui de manière hypocrite ou s'il fallait simplement le discréditer. Une campagne d'environ 1 million de $ fut préparée afin de le discréditer. L'argent devait être utilisé pour montrer que Cooper avait fabriqué ou récolté ses informations à partir de diverses sources et les avait diffusées uniquement dans un but financier. Cette manoeuvre ne devait pas être menée au travers des médias traditionnels, mais de magazines et bulletins sur les ovnis, sous la forme d'articles et d'exposés, ainsi qu'au travers de groupes ufologiques, dont la plupart sont contrôlés.

Des scenarii ufologiques alternatifs devaient également être diffusés, si bien que, fin , beaucoup de scenarii différents devaient circuler. Le public devait être incapable de discerner le véritable scénario du faux.

Tant qu'un groupe réduit de personnes, dont la curiosité était excitée par les ovnis, s'intéressait aux informations fournies par Cooper, il n'y avait pas de raison d'entreprendre d'action particulière. Mais si ces informations étaient considérées sérieusement par des personnes crédibles, des efforts seraient entrepris pour le discréditer.

D'énormes quantités d'informations hautement classées ont pu être dévoilées à travers cette brèche. Nous sommes aujourd'hui dans une situation où des individus, au lieu d'être forcés de se taire par peur pour leur vie, n'éprouvent aucune crainte à dire ce qu'ils pensent. Trop de personnes ont vu. Trop ont témoigné. Toutes ne peuvent rester silencieuses. C'est le début de fin de la confidentialité planant sur cette affaire. Par conséquent, l'information qui suit va pouvoir être diffusée.

Les espèces classées

Le nombre actuel de types d'entités extraterrestres actuellement en contact avec la terre est de 9, 7 l'étant de manière relativement permanente, et 5 exerçant une influence.

Contrairement à une information pouvant provenir du gouvernement, tous les occupants d'ovnis ne sont pas des êtres amicaux représentatifs de la Confédération Spatiale Galactique.

Les Gris de Zeta Reticuli - Petits

Les Gris de Zeta Reticuli viennent de Zeta Reticulan, près de l'étoile de Barnard, qui est un système stellaire voisin d'Orion. Ils sont très petits (entre 1 m et 1,20 m), de couleur argent-gris, et leur corps ne comprend aucun appareil digestif ou génital. Ils sont créés à partir d'un processus de clonage génétique de conception extraterrestre. Ils représentent une race ancienne et se reproduisent depuis des milliers d'années. Ils n'ont qu'une capacité d'expression faciale très limitée, possèdent de grands yeux, un très petit trait pour leur bouche et pas de nez à proprement parler. Leurs yeux sont grands, noirs, et en forme d'amande.

Leur évolution a dépassé le processus de reproduction sexuelle et ne disposent donc que d'organes sexuels et d'appareil digestif totalement atrophiés. Il ne sont plus capables de manger ou de se livrer à des activités sexuelles, et se rapprochent en fait de la famille des insectes.

Les Zetas sont ceux impliqués dans les mutilations de bétail. L'absorption de certaines substances provenant de certaines parties du bétail leur permet de se stabiliser durant le processus de clonage. Ces substances peuvent être placées sous la langue afin de fournir une alimentation et une stabilité pour une certaine période. Cette substance provient de certaines membranes muqueuses : les lèvres, le nez, les organes génitaux, le rectum, ainsi que quelques autres organes. Ces substances glandulaires leur servent de substances nutritives et remplacent l'activité consistant à manger.

Mais déposer de telles substances sous leur langue n'est pas pour eux la seule manière de se nourrir. Peut-être avez-vous noté que les mutilations de bétail aboutissent généralement à une absence totale de sang dans le corps de la bête. Les Zetas possèdent dans leurs bases des containers et des cuves dans lesquelles des organes animaux ou humains flottent au sein d'un liquide pourpre afin de garder ceux-ci en suspension. Les Zetas nagent dans cette mixture et en absorbent les éléments nutritifs au travers de leur peau. Ils utilisent le péroxide d'hydrogène dans les processus d'absorption et d'élimination. Le péroxide d'hydrogène permet également au liquide et aux organes qu'il contient d'éviter de pourrir.

Ils ne disposent d'aucun appareil digestif et éliminent par leur peau. Ils ont besoin pour cela de faire passer la substance au travers d'une partie de leur corps, de la même manière que les plantes éliminent au travers de leur peau ou de leur enveloppe extérieure. Ils utilisent toujours le péroxide d'hydrogène pour aider à cette élimination.

Les Zetas ont également été désignés comme étant les Petits Hommes Verts parce qu'ils tendent à prendre une teinte verte lorsqu'ils n'ont pas reçu assez de nourriture. Lorsqu'ils sont dans cet état, ils deviennent très dangereux.

Le clonage de ces extraterrestres peut être réalisé relativement rapidement, par la reproduction de répliques synthétiques. Ils disposent d'une technologie dépassant de loin celle des humains ayant débouché sur les accords avec le gouvernement des États-Unis spécifiant que des échanges de ces techniques pourraient être effectués.

Les Gris de Zeta Reticuli ne sont pas maîtres de leur propre destin. Il sont, plutôt, serviteurs d'une race reptilienne de leur planète d'origine. Les Zetas cherchent, mais en ont également peur, à se libérer du joug de leurs maîtres. Ils semblent désireux de travailler avec les humains dans le but de maintenir la liberté dont ils disposent sur Terre, liberté dont ils n'avaient jamais fait l'expérience auparavant. Il espèrent, dans cet objectif, devenir maîtres de la Terre, ou du moins exercer un contrôle suffisant leur permettant de ne plus subir d'esclavage de la part d'autres espèces.

Les Zetas ont deux classes sociales, l'une étant de véritables rapaces, et l'autre étant plus douce. Les Zetas les plus doux sont plus rafinés et plus capables d'entretenir des rapports "commerciaux" avec les humains, tandis que les autres sont plus abrupts, carrés et crûs dans leurs directives. Les Zetas désirent l'aide des humains dans la perspective d'une confrontation future avec leurs maîtres reptiliens attendus pour bientôt, dans les 20 années à venir. Ceci se réfère à un astéroïde en direction de la terre, abritant approximativement 30 millions d'extraterrestres reptiles. Ce dernier à cependant détourné temporairement son chemin vers la constellation de Draco.

Les Gris de Bellatrax - Très Petits

Le petit Gris, qui est plus petit que celui de Zeta Reticuli, vient d'un système stellaire proche de la constellation d'Orion, appellé Bellatrax. Ils sont plus petits, comme le sont les nains (environ 45 cm). Ils sont plus indirects, mais tout aussi dangereux envers les humains que peuvent l'être les Zetas.

Les Gris de Bellatrax et de Zeta Reticuli ont pour la même race pour origine génétique, et se ressemblent beaucoup mis à part leur taille.

Les Gris d'Orion - Grands

L'autre type de Gris est le Gris grand, à gros nez. Ils possèdent de gros nez et mesurent entre 2,10 m et 2,50 m. Ils sont basés dans les îles Aleutian et ont récemment été aperçus dans un parc de l'Est de la Russie. Ces créatures sont hostiles, bien que moins vicieuses envers les humains. Ils tentent d'exercer leur influence par le biais de contrôles politiques. Ils disposent de certains pouvoirs et technologies leur permettant d'effectuer des actions paraissant miraculeuses.

Dans l'incident Russe, une femme dont la jambe était malformée fut enlevée par les Gris d'Orion puis fut relâchée des milliers de kilomètres plus loin. Sa jambe était redevenue normale, mais les extraterrestres n'avaient pas soigné cette jambe. Ils avaient transplanté une nouvelle jambe sur son corps.

Les Gris d'Orion donnent l'impression d'être bienveillant envers les humains, mais sont experts en manipulation génétique. Ils utilisent les humains comme nous utiliserions des cobayes afin de conduire diverses expériences. Ils ont fait pousser bras et jambes ainsi que d'autres parties du corps au sein d'une matrice informe faite de chair humaine. Une jambe peut pousser depuis un torse, et des mains depuis le milieu du ventre. Tout cela est effectué en injectant certains génomes dans la chair et en y appliquant certaines charges électromagnétiques. Ils peuvent de cette manière faire pousser diverses parties du corps humain afin de venir en aide à des humains malformés ou handicapés - ou dans le but de cultiver leur propre nourriture. Ils sont intéressés par le contrôle des masses sur la terre via certains accords négociés avec les personnes au pouvoir.

Tous les Gris

Les Gris influencent tous actuellement, à leur degré, l'histoire de l'humanité. La nature des Gris, spécialement ceux de Zeta Reticuli et les très petits, n'inclut pas de sentiments émotionnels profonds ou de compassion. Ils sont très calculateurs, réfléchissent froidement et considèrent les humains comme inférieurs, comme un fermier considérerait ses vaches. Il ne comprennent les passions et la compassion des humains qu'au degré à laquelle ils les observent, mais ils n'ont pas de sentiments.

Ces extraterrestres sont d'un niveau humain comparable à celui des cannibales. Ils considèrent les êtres humains comme une espèce inférieure, et sont carnivores. Les Gris de Zeta Reticuli se nourrissent des sécrétions glandulaires des humains et sont tout à fait capable de tuer ou d'enlever des humains pour les obtenir.

La manipulation génétique est l'une des solutions imaginée par les extraterrestres pour l'évolution de leur race en voie de disparition. D'une certaine manière, les humains sont les sauveurs des âmes des extraterrestres. Ceci est au moins une façon pour les humains d'avoir une influence sur eux.

Ce n'est pas la première fois qu'une civilisation tente d'absorber un ennemi plutôt que de le combattre. Alors que l'ennemi envahisseur pense prendre possession, il est en fait absorbé. Les Tartares envahirent la Russie et furent absorbés dans la société Russe en une centaine d'années.

Les Pleiadiens

Parmi les cinq, ceux venant des Pléiades sont des entités éloignées du genre humain. Ils sont connus pour être et sont la race mère responsable de la création génétique du genre humain. Il ont un développement spirituel supérieur à la plupart des gens sur terre aujourd'hui. Ils ont un lien de parenté avec les humains, et sont à peu près les seuls extraterrestres envers qui les humains puissent avoir confiance. Ils sont blonds et ont une belle peau. Ils font partie de la Confédération Spatiale Intergalactique. Ceci ne signifie pas que l'on puisse et doive faire confiance à toutes les entités à l'apparence humaine provenant d'un vaisseau spatial, parce divers humains de notre planète travaillent pour les Gris de Zeta Reticuli.

Certains des Pléiades sont d'ailleurs subordonnés aux Gris, ayant été enlevés enfants ou étant descendants de ceux-ci. Ils sont été dressés et entraînés par les Gris à être des serviteurs. Les humains des Pléiades ont eu divers contacts avec la terre, mais ont récemment suspendu leurs visites à notre planète.

La raison fournie au gouvernement était qu'une loi de l'espace établissait que la destinée d'un peuple ne devrait subir aucune interférence à moins qu'elle ne soit menacée ou ne menace d'autres dans la galaxie. Ces entités indiquèrent qu'elle pourrait décider d'interférer si la menace d'une guerre nucléaire devenait trop importante, mais seulement dans le sens d'une réduction de cette menace. Ceci pourrait également créer un conflit entre les Pléiadiens et les Gris de Zeta, pour qui une guerre nucléaire limitée ne serait pas une mauvaise chose.

Les humains ayant passé un accord et signé un pacte avec les Gris de Zeta en dépit des avertissements des Pléiadiens, une politique de "laisser faire" est aujourd'hui en vigueur. Les Pléiadiens considèrent que les humains ont fait leur lit et qu'ils leur faut maintenant coucher dedans. Les humains ne seront pas si simplement sauvés des conséquences d'événements programmés et libérés de maîtres avec qui ont choisi de travailler.

Draco Mothmen

Il existe dans la constellation de Draco une autre race d'entités ayant visité la Terre. Ils mesurent 2,50 m, et sont des extraterrestres noirs, nocturnes, apparaissant autour des cimetières et des parcs. Ils ont des yeux rouges brillant dans l'obscurité et des ailes pour voler. Nous leur avons donné le nom de mothmen. Ils sont également la source d'anciennes légendes relatives aux gargouilles et aux Valkyries. Certaines caractéristiques des vampires ont même été inspirées des caractéristiques de ces créatures - la capacité de voler et les habits nocturnes.

Les Mothmen n'ont actuellement aucune autre influence sur terre que d'être la cause de paniques et l'objet de curiosité. Ils sont plus la plupart cachés sous terre et ne souhaitent pas attirer l'attention.

Deros/Teros

Il existent également des civilisation souterraines d'êtres non humains, désignés comme Deros et Teros. Les Teros sont les plus amicaux et aident à empêcher les Deros, plus fous, d'acquérir un pouvoir excessif. Ils vivent sous terre dans des tunnels, des cités, et parfois sous la mer. La plupart des légendes anciennes sur les leprechauns et les trolls se réfèrent à ces non-humains originaire de l'intérieur de la terre. Les Deros sont en compétition avec les Gris, mais ont des caractéristiques similaires et on ne peut leur faire confiance.

L'implication du gouvernement

La gestion de crise est un terme utilisé par le gouvernement pour décrire le scénario mettant en scène un scénario ou une situation de crise est créée et où l'on présente des solution au public, généralement trois, que le public n'aurait pas accepté avant l'arrivée de la crise. Ces solutions intègrent toujours la mise en place de sécurités, signifiant nécessairement la perte de certaines libertés. Lorsque la situation atteint le niveau de crise, il semble apparaître qu'il n'y ait aucune autre alternative. Il semble que la crise vienne juste de survenir alors qu'elle a été soigneusement préparée.

La gestion de crise est une façon de créer la maladie pour laquelle la pilule a déjà été inventée. En créant un problème dans le seul but de fournir un remède qui n'aurait pas été acceptable sans le problème en question, le gouvernement est capable de manipuler le public, semblant ainsi avoir une attitude bienveillante en s'occupant du sort du public, alors qu'en fait, il le dirige le long d'un chemin tracé depuis longtemps.

La crise de la drogue actuelle en est un exemple, bien qu'il y ait une liaison avec le financement de bases extraterrestres, en faisant ainsi un scénario très spécial.