On avait du mal à s'arrêter de rire

Les figures sont brumeuses, la lumière faible, mais il ne semble y avoir aucun doute. Reposant sur une table, recouvert d'un tissu blanc, se trouve un extraterrestre, sa peau grise et ses yeux noirs fixes dénués d'expression.

2 personnes tournent autour de l'extra-terrestre et l'un d'entre eux commence à couper le tissu et ôter de pleines poignées d'entrailles. Un autre, vêtu d'un long manteau apparaît fleetingly. Il s'agissait, selon ceux dans la confidence, du président US Harry Truman.

Et puis, après plus de 1 mn 1/2, le granuleux film noir et blanc s'arrête. Certaines versions contiennent un codage de sécurité dans un coin : Accès Restreint. Classification A01. Sujet 1 sur 2. .

Ce que l'on appelle le "film de la tente" prétend être l'examen d'un extraterrestre récupéré d'un appareil spatial qui s'est écrasé près de la ville isolée de Roswell au Nouveau Mexique, en .

Ces quelques secondes de video, qui apparurent pour la 1ère fois en , ainsi qu'un autre segment de film plus connu - le film de l'"autopsie d'extraterrestre" apparu 1 an plus tard - ont intrigué les enthousiastes des ovnis et généré un long débat sur l'Internet. Ils ont été montré sur un nombre incalculable de chaînes TV et été l'objet de tout test imaginable pour les discréditer. Pourtant malgré une analyse détaillée - jusqu'aux types de lampes de table et d'horloges sur les murs - personne n'a été capable de percer le mystère de leur origine. Jusqu'à maintenant.

Car nous pouvons révéler que le film de la tente de Roswell a été tourné dans une grange du Bedfordshire par 2 hommes dont les previous claims to fame included karaoke videos and another which featured animals singing nursery rhymes.

L'histoire officielle, promue par le producteur video londonien Ray Santilli, est que les 2 films ont été tournés par un ancien cameraman anonyme US. Santilli a déclaré avoir reçu le film du caméraman alors qu'il cherchait aux US les premières images d'Elvis Presley.

La vérité, selon les producteurs video Keith Bateman et Andy Price-Watts, est quelque peu différente.

Bateman et Price-Watts, dont la société, AK Music, est basée à Milton Keynes, disent qu'à l'été 1994 ils furent approchés par Santilli, qu'ils connaissaient depuis de nombreuses années et qui avait occasionellement acheté quelque-unes de leurs videos bizarres.

Santilli leur dit qu'il avait une video d'extraterrestres, mais qu'elle était de mauvaise qualité. Pouvaient-ils l'améliorer ?

Ils essayèrent, mais ne purent rien obtenir du film. Santilli fut déçu la question fut abandonnée. Mais sachant que Santilli dans dans le marché de ce type de document, Bateman et Price-Watts décidèrent d'essayer de faire leur propre version.

Leur recherche les amena à l'histoire déjà bien établie de la mythology ovni - de comment, après qu'un appareil spatial se soit supposément écrasé à Roswell, un extraterrestre avait été emporté dans une grange voisine où un examen médical avait eu lieu. La rumeur disait que le président Truman aurait fait une visite durant l'opération.

Nous avons trouvé une grange dans le village paisible de Ridgmont, dans le Bedfordshire, par un fermier que je connaissais, dit Andy Price-Watts. J'avais une vieille lampe de paraffine et nous avons apporté avec une table, des feuilles, des blouses et des gants de plastique.

Nous l'avons filmé dans la soirée pour le faire avoir l'air d'avoir été tourné dans l'obscurité. Les gants - des Marigolds - apparaissaient trop modernes et donc nous avons dû les écarter. Nous avons essayer d'obtenir un mannequin d'un magazin local, mais ce fut impossible. Les Studios Elstree proposèrent de nous en faire un pour 25 000 £, ce qui était risible.

Au final nous avons utilisé un support de perruque que nous avons acheté pour quelques quid, que Elliot Willis, notre opérateur de bande, transforma avec de la peau d'orange peinte pour les yeux. Elliot et le boucher du coin, Roger Baker, jouèrent les 2 personnels médicaux. Roger eut le rôle parce qu'il put fournir les entrailles de poulet que nous avons utilisées comme viscères de l'extraterrestre.

Nous pensions utiliser des entrailles de porc, mais elles avaient l'air trop humaines.

Alors qu'ils filmaient, le fermier entra pour voir ce qu'ils faisaient. J'ai pensé d'un coup que nous pourrions l'utiliser, dit Bateman. Il y avait un viel épouvantail dans le coin de la grange et nous en avons pris le manteau, mis sur lui et il eut un petit rôle cameo de président Truman. Nous avions du mal à nous arrêter de rire en tournant la video, ce qui prit près de 1 h 1/2 à terminer.

Le fil de 12 ans de Andy Price-Watts joua l'extraterrestre, avec sa tête couverte par le drap et la fausse tête placée au sommet.

Nous avons utilisé une caméra video Sony sur un tripode en continuant à la remuer pour donner l'impression qu'elle était tenue, dit Andy. Les angles de caméra étranges ajoutèrent à la véracité du film.

Le film résultant fut réduit à 6 minutes. Tourné en couleur, il fut traité en noir et blanc et des animateurs du studio tracèrent des lignes d'éraflures sur ordinateur qu'ils applièrent par-dessus le film. Il fut alors transferré entre différents formats video pour le rendre aussi granuleux que possible.

Nous sommes alors allés voir Santilli et lui avons dit que nous avions un film d'extraterrestre que nous avions acheté aux States, dit Bateman. Il nous a dit que nous nous étions fait avoir et ne pensait pas qu'il était très bon. Il dit qu'il devrait être plus clair et devrait aussi avoir une notice dessus.

Bateman se remit sur le film, surimposa le faux message de classification et le renvoya à Santilli, qui dit aux 2 hommes qu'il ne pouvait pas l'utiliser.

Début 1995, dit Bateman, il fut surpris d'entendre Reg Presley, du groupe pop des années soixantes The Troggs, ami de Santilli et enthousiaste des ovnis, mentionner le film de la tente dans une interview.

Bien qu'ayant rejeté leur film, Santilli refusa à cette époque de le critiquer en public.

Cet été-là, Bateman et Price-Watts décidèrent de mettre leur film sur une video faite par le producteur Bruce Barlow, nommée Penetrating The Web 2. Dans le même temps Santilli avait apparemment acquis son film d'autopsie extraterrestre et, sans que nous le sachions, préparait un énorme lancement dans les media d'une douzaine de pays différents, dit Price-Watts.

J'avais déjà eu un espace sur GMTV pour parler de notre film et lorsque Ray en entendit parler il ne fut pas content. Il revint de vacances en Amérique et arriva droit dans nos bureaux, nous disant que notre film allait faire capoter son lancement.

Il offrit de nous payer si nous acceptions de ne pas faire la promotion du film pendant 10 semaines, ce qui nous avons accepté.

Avec ses concurrents potentiels hors de course, Santilli lança le film d'autopsie principal à travers le monde. De bien meilleure qualité que le film de la tente, il prétend montrer une autopsie ayant lieu dans un théâtre d'opérations.

Bien que connaissant ce qu'il y avait derrière le film de la tente, Santilli adopta une attitude ambigue à son sujet.

Le 1er morceau de film que je vis dans le bureau de Santilli fut le film de la tente, dit le chercheur sur les ovnis indépendant Philip Mantle. Il dit qu'il venait d'une "bobine de chute" du caméraman de l'armée. Il avait été traité par des amis à lui, mais lorsqu'il l'apporta en Amérique et le montra au caméraman après traitement, l'homme dit qu'il ne n'en reconnaissait pas des segments.

C'est seulement plus tard qu'il admit qu'il avait été retouché, bien qu'il semble maintenant qu'il ait été entièrement tourné au Royaume Uni.

En de nombreuses occasions Santilli ne parvint pas à dire la vérité sur le film de la tente, c'est-à-dire qu'il avait été truqué par des gens qu'il connaissait.

En juin 1995, par exemple, lorsqu'on lui demanda lors d'une conférence sur les ovnis sur Internet si les personnes dans le film de la tente avaient été identifiées en tant qu'acteurs ou militaires, il répondit : Ceux vus dans le film de la tente n'ont pas encore été identifiés, mais dans le temps je suis sûr qu'il le seront.

L'histoire refit surface l'année dernière lorsqu'un ancien collège de Bateman et Price-Watts publia des détails sur l'Internet.

Bateman dit que la paire fut harcelée de coups de fil, lettres et courriels après que leurs noms et adresses aient été publiés sur l'Internet et il démenagea même après avoir commencé à s'inquiéter sur la sécurité de sa famille.

C'est la raison pour laquelle nous avons décidé de parler maintenant. Nous en avons marre des dingues des ovnis pour qui cette histoire est le centre de leurs vies.

Graham Birdsall, rédacteur-en-chef de UFO magazine, a déclaré que la plupart des chercheurs sur les ovnis ne seraient pas surpris d'apprendre que le film de la tête était un faux.

Il a ajouté : Cela jette clairement encore plus de doute sur ce que l'on appelle le film de de l'autopsie. Cela pourrait juste être une question de temps avant que toute l'histoire ne sorte.