Raymond Mark Santilli

Santilli en 1995, tenant la boîte d'une des bobines du prétendu film d'autopsie d'un extraterrestre aPhilip Mantle
Santilli en 1995, tenant la boîte d'une des bobine du prétendu film d'autopsie d'un extraterrestre

"Ray" Santilli est producteur à Londres (Royaume Uni), travaillant pour la société Merlin Group. En temps normal, il se consacre à la conception de cassettes vidéo musicales.

Film d'autopsie

En 1992 Santilli se rend à Cleveland (Ohio) pour y acheter le film de la 1ʳᵉ apparition d'Elvis Presley en public en 1955 à Jack Barnett, ancien cadreur de l'USAF. Après avoir négocié le film de Elvis, Barnett propose plusieurs films, dont 22 (14 ? 15 ? 29 ?) boîtes 16 mm noir et blanc totalisant <time class="duration">9 heures</time> de film retraçant la récupération d'un appareil extra-terrestre s'étant écrasé en juin 1947 ainsi que l'autopsie de ses occupants. Santilli est dubitatif, mais plus convaincu quand Barnett lui montre des papiers prouvant qu'il a été cameraman pour l'armée de 1942 à 1952. Il désire cependant que son anonymat soit conservé.

Aveux

En 2006, à l'occasion de la sortie du film retraçant l'histoire, il confesse avoir réalisé le faux film de l'autopsie de Roswell.

Auteur de :

b"Ray Santilli", Internet Movie Database