Pine Gap en Australie
Pine Gap military facility

Une des 3 principales bases des États-Unis en Australie, située à environ 230 km du centre géographique du continent, à 12 miles à l'Ouest d'Alice Springs (Territoire du Nord de l'Autralie), dans les collines du versant Sud de la chaîne de montagnes de Mac Donnel. Cette base est entièrement souterraine, avec des entrées à peine visible à la surface. Voir le document Base de Pine Gap - Contexte Mondial.

Cette base "secrète" est décrite comme Base de Recherche de la Défense Spatiale. Elle est exploitée conjointement par les Départements de la Défense américains et australiens, et protégée par la NSA. Cette base de communications sert essentiellement comme point de chute pour les émissions des satellites géosynchroniques de type SIGINT. Elle est suspectée d'enregistrer les communications ovni. Des ovnis ont été aperçus au-dessus et autour de la base. On pense qu'il y a une base souterraine d'aliens sur le terrain de la base.

Pine Gap in AliceTown
Pine Gap à AliceTown

Bien que les discussions concernant la création d'une telle base transpirent à partir de , le complexe de Pine Gap n'est formellement établi qu'à partir du sous les termes du traité Joint Defense Space Research Facility (JDSRF) passé entre l'Australie et les États-Unis. L'agence américaine en charge du projet à cette époque est l'ARPA. Plus tard, les termes de ce traité sont étendus en pour les 10 années suivantes. Puis en , des modifications significatives sont effectuées en changeant toutes les références à la fonction principale du JDSRF comme un élément de collecte et traitement du renseignement de défense. Le traité est revu pour une extension de l'occupation en par une commission spéciale du Parlement Australien. Les déclarations et découvertes de cette commission sont intéressantes. Elle donne une appréciation de la valeur de cette "base spéciale".