Faute d'avoir pu percer le mystère des ovnis, le comité a pu apprécier l'étendue et les prolongements du phénomène. Il souhaite que son étude, si peu approfondie soit-elle, présente quelque utilité. C'est pourquoi il suggère quelques améliorations sur la façon dont le problème ovni est traité, actuellement en France.

  1. Information
  2. Recherche scientifique
  3. Recherche au sein des armées
  4. Contrôler les groupements d'ufologues
  5. Améliorer les procédures et les moyens de renseignement et d'enquête

Certes, il y a assez de sujets d'inquiétude dans la vie quotidienne de 1977 sans qu'on s'embarasse de soucis concernant des lumières éphémères, des objets fugitifs ou des humanoïdes qui disparaissent comme des farfadets.

Le mystère et l'incertitude qui entourent le phénomène étaient cependant des raisons pour tenter d'y voir clair et d'étudier non seulement les ovnis eux-mêmes, mais tout l'environnement socio-psychologique qui les accompagne et les conséquences qui en découlent.

La modeste contribution de ceux qui se sont penchés pendant 8 mois sur la question ne saurait fournir une conclusion ni en général, ni sur le point essentiel de la défense.

Peut-être servira-t-elle de point de départ pour des études plus approfondies...